Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
le pardon
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

le pardon

#20  1165

Marie-Thé
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: le pardon

georgesN a écrit:

""Alors,  pour supporter la souffrance il se met EN ABSENCE DE LUI MÊME. Et cette procédure, il l'appliquera toute SA vie et sera donc souvent dans une sorte d'ANESTHESIE.
Pire: il tentera toute sa vie, désespérément,de recommencer,  D'ÉPROUVER ce qu'il n'a pas pu éprouver: Freud a travaillé toute sa vie sur ça : LA COMPULSION DE RÉPÉTITION, qui nous pousse tout le temps à reproduire des vécus MÊME DESAGREABLES !!!

Re-bonsoir GeorgesN

Que signifie EN ABSENCE DE LUI-MÊME ???
Et ANESTHESIE ?
J'ai su subir, ressentir, mais non traduire !
Donc, je n'ai pas le sentiment de m'être anesthésiée !
Par contre, je me mets très souvent en retrait et les autres occupent plus de place à tel point que mes amis s'étonnent toujours de ma mémoire : je prends à coeur !
Avec mon psy, j'ai su y voir et dire en raison de ses interventions (pour exemple : " Et que pensez-vous d'une soeur qui vous dit : _Je ne voulais pas te le dire pour ne pas te faire de peine mais, maman m'a donné trente millions._Et qui vous le dit quand-même ?")
Revivre du désagréable, je m'y refuse ! J'ai le sentiment d'être devenue un chien prompt à aboyer : agressivité de défense par crainte de subir !
Et je m'affirme, posant ainsi mes limites tandis que je me faisais violence en acceptant certaines demandes d'autrui pour ne pas infliger de peine !
Ce qui me manque à ce jour : de la distance pour être moins dans l'émotionnel et donc savoir faire preuve de diplomatie ! ! !
J'ai lu quelque part que "Connais-toi toi-même" s'écrit en réalité : "Gnôthi seauton" ; cette dernière orthographe (gnôthi) me va mieux car elle "fait plus" grecque ! Ceci-dit, je crois bien que c'est là le programme de toute une vie !
Marie-Thé.
Ps : un peu honteuse ce soir, d'avoir beaucoup alimenté un forum avec mon vécu ! Donc, d'avoir pris (ou prix) tant de place !


Combien généreuse est la vie pour l'homme, mais combien l'homme se tient éloigné de la vie ! GIBRAN Khalil

Hors ligne

 

#21  1167

Re: le pardon

Vos PS sont toujours un bonheur Marie-Thé.

Autorisez-vous à prendre de la place Marie-Thé, Votre place.
Cela répond-il partiellement à votre question ?


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau
» Facilitez vous la Liste des courses avec MonFrigo.net !

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

Un livre :voir le Livre Le Deuil Le Deuil

#22  1171

Re: le pardon

Quand on côtoie des personnes traumatisées (ce peut être une employée de banque qui a eu un pistolet sur sa tempe autant qu'un victime de viol) on observe ces phénomènes de retrait, d'absence à soi. Souvent ce seront des traumatismes cumulatifs (viols répétés par ex). Je voulais un peu vous sonder, comprendre comment vous aviez surmonté cette haine reçue au quotidien. Alors, bien sur, 40 ans et une thérapie sont passés et vous vous êtes fabriqué ce complément de Moi qui n'avait pu être achevé, enfant. A coups de vigilance constante j'imagine et d'agressivité préventive.
Vous savez, on dit qu'une analyse guérit, éventuellement, de surcroit. Vous semblez guérie, il semble, mais, je le crains, "nicht versöhnt"; point encore réconciliée.


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.
» Le Coaching Parental pour votre enfant ?

Hors ligne

 

#23  1192

Marie-Thé
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: le pardon

Bonjour GeorgesN,

J'apporte quelques petites précisions !
J'ai 53 ans et me porte bien depuis environ 2000 !
J'ai un très long passé de boulimique derrière moi.
L'une de mes soeurs vivait à Strasbourg.
La mère venait avec son compagnon, louait une chambre d'hôtel pour eux et ma soeur (mariée puis divorcée) et mon beau-frère  et non pour moi.
J'ai vécu cela jusqu'au remariage (1992) et donc départ de ma soeur qui remuait tout le temps le couteau dans la plaie !
Elle était invitée à Noël, à Nouvel An, à Pâques, à la Pentecôte, revenait chargée de tout (parfum Hermès ou Guerlain, nourriture de chez Fauchon et Lenôtre, vêtements et argent) ce que la mère lui avait offert, et me montrait tout ce qu'elle recevait !
Je me réjouissais pour elle et avais de la peine pour moi !
Je suis guérie de ma boulimie depuis 1995 (approximativement) et ai souffert ensuite d'attaques de panique : je n'étais plus qu'angoisse !
La première attaque de panique a eu lieu le soir où nous nous étions réunis, mes deux soeurs et mon frère aînés, en raison de l'incinération de mon père à laquelle, nous devions assisté le lendemain.
Donc, après le repas du soir, nous sommes allés en promenade (dans le Limousin) et irrationnellement, je me suis mise à avoir de plus en plus peur, avec le coeur qui cognait.
On m'a ramenée chez le mari de F(divorcée et remariée) et je me suis sentie plus en sécurité.
Du fait de son départ de Strasbourg, cette soeur F. m'impliquait moins dans le matériel qui reflétait le miroir du rejet maternel.
Je suis intimement convaincue que son remariage dans le Limousin m'a été salvateur !
Dans la famille, avec cette soeur là, je reste sur la défensive !
Car, en cours de psychanalyse, j'ai eu la haine !
Cette soeur est revenue dans ma vie en 1999 (pour m'annoncer le décès du compagnon de la mère) tandis que je n'étais absolument pas prête !
Je lui ai dit que j'aurais besoin de lui écrire un certain nombre de choses : "Tu peux tout me dire !" Et en fait, elle a très peu accepté et pourtant mes "accusations" (je relevais du factuel) étaient bienveillantes !
Avec cette soeur, la communication ne passe pas car elle enferme, elle décrète ! Elle affirme en lieu et place d'autrui et, c'est insupportable !
Elle racontait que j'étais masochiste, que je ne m'en sortirais jamais et J'ai vécu cela comme une condamnation à mort !
Elle ne peut pas entendre et admettre que j'ai payé un prix très élevé à son fonctionnement !
Je passe ses intrigues dans le but de soutirer (sous tirer) de l'argent à la mère.
Pour moi, ce lien-là est très endommagé et je pense qu'il le restera !
Donc, je suis réconciliée avec moi au sens où je ne suis plus destructrice, au sens où je ne pense plus au suicide (boulimie, accidents de vélo etc.) mais, je ne suis plus sûre d'aimer encore mes soeurs !
Du moins celle dont je parle !
Je dirais que mes cicatrices à mon passé sont chéloïdes et pourraient se rouvrir si j'étais trop en lien avec cette soeur F !
Ma mémoire est dérangeante !
La résilience n'est pas totale !
Merci !
Marie-Thé.
Ps : j'ai vu que vous aviez modifié l'orthographe de gnôthi seauto ! ;O)


Combien généreuse est la vie pour l'homme, mais combien l'homme se tient éloigné de la vie ! GIBRAN Khalil

Hors ligne

 

#24  1193

Marie-Thé
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: le pardon

Christelle Moreau a écrit:

Vos PS sont toujours un bonheur Marie-Thé.

Autorisez-vous à prendre de la place Marie-Thé, Votre place.
Cela répond-il partiellement à votre question ?

Merci Christelle,

Oui, je me donne de la place et le droit de dire ce que j'ai tu pendant des années et des années !
Marie-Thé.


Combien généreuse est la vie pour l'homme, mais combien l'homme se tient éloigné de la vie ! GIBRAN Khalil

Hors ligne

 

#25  1195

Re: le pardon

me relirai votre long mél demain Marithé, il mérite du temps.
""Ps : j'ai vu que vous aviez modifié l'orthographe de gnôthi seauto ! ;O)""
oui, j'ai demandé à Christelle de m'installer un alphabet grec mais elle a pas voulu (hi hi!) alors j'ai bien mis un ô pour l'omega et un th pour le théta.C'est mieux?
Kali nikta


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.

Hors ligne

 

publicité

#26  1197

Marie-Thé
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: le pardon

georgesN a écrit:

me relirai votre long mél demain Marithé, il mérite du temps.
""Ps : j'ai vu que vous aviez modifié l'orthographe de gnôthi seauto ! ;O)""
oui, j'ai demandé à Christelle de m'installer un alphabet grec mais elle a pas voulu (hi hi!) alors j'ai bien mis un ô pour l'omega et un th pour le théta.C'est mieux?
Kali nikta

GeorgesN

J'en perds mon latin ! ;O)
Pour moi, ce sera KaliMorphée ! Cela vaut mieux que de morfler !
Comme quoi, certains "r" ne font pas la chanson !
Connaissez-vous Angélique Ionatos, Haris Alexiou, Mikis Theodorakis, Manos Hadjidakis et tant d'autres artistes grecs ? De par les dons (pour ne pas être hors-sujet !) des uns, la vie des autres s'embellit !
Marie-Thé.


Combien généreuse est la vie pour l'homme, mais combien l'homme se tient éloigné de la vie ! GIBRAN Khalil

Hors ligne

 

#27  1199

Re: le pardon

né, xero, Mariethé: oréa!! kai *iannis markopoulos, kai, proto: théo anghelopoulos...
Yassou !
http://fr.youtube.com/watch?v=vzsyPi8K3x0
http://fr.youtube.com/watch?v=SAz9Vc2lVVA     (= Le Regard d'Ulysse; Angelopoulos est un immense réalisateur, peut-être pas à conseiller à un dépressif ou un hyperactif, mais...)
PS1: Alexis Zorba est mon livre de chevet.
*"oui, je connais, c'est beau, et.."
PS2: on n'est pas du tout hors sujet: il est des musiques,des poèmes, des films (n'est-ce-pas Manon, que "la vie est belle"?) qui valent des thérapies. Dire que Freud n'aimait pas la musique! pff...L'aurait du se faire psychanalyser !...


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.

Hors ligne

 

#28  1200

Re: le pardon

c'est bien de "réconciliation avec soi" que je parlais.
on n'est pas "obligé" d'aimer ses sœurs, c'est pas parce qu'on sort du même utérus...
faites-vous un poids raisonnable aujourd'hui?(je veux dire pour vous-même, pas pour la société)
avez-vous pu ne faire souffrir personne, vous ?


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.

Hors ligne

 

#29  1208

Marie-Thé
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: le pardon

georgesN a écrit:

*"oui, je connais, c'est beau, et.."
PS2: on n'est pas du tout hors sujet: il est des musiques,des poèmes, des films (n'est-ce-pas Manon, que "la vie est belle"?) qui valent des thérapies. Dire que Freud n'aimait pas la musique! pff...L'aurait du se faire psychanalyser !...

Bonjour GeorgesN,

Ma profession de foi : le Beau (musiques, paysages etc.) de la vie et le Bon des gens !
Freud vivait des "mélodies" (histoires de vies humaines et inhumaines d'ailleurs) comportant de fausses notes ...
Des vécus harmonieux auraient laissé son divan désert et sa curiosité frustrée !
D'où peut-être son imperméabilité à la musique mais, comme il n'en souffrait pas, il n'y avait pas lieu de travailler cela en psychanalyse !
Pourtant, les musiques Yiddish sont belles itou !

Marie-Thé.
Ps : la voix de Melina Mercouri ! Hum !


Combien généreuse est la vie pour l'homme, mais combien l'homme se tient éloigné de la vie ! GIBRAN Khalil
» Approfondir un thème ? Utilisez le mur des tags !

Hors ligne

 

#30  1211

Marie-Thé
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: le pardon

georgesN a écrit:

c'est bien de "réconciliation avec soi" que je parlais.
on n'est pas "obligé" d'aimer ses sœurs, c'est pas parce qu'on sort du même utérus...
faites-vous un poids raisonnable aujourd'hui?(je veux dire pour vous-même, pas pour la société)
avez-vous pu ne faire souffrir personne, vous ?

Kalispera GeorgesN,

Je pèse 48 kilos e le poids de ma vie est bien supérieur ! ;O°
C'est de la dérision !
Je manque de confiance en moi et ce manque-là pèse encore !
Il m'est arrivé deux fois de faire souffrir : avec un mail envoyé à ma soeur F, qui après relecture m'a rendue malade à l'idée de lui avoir fait de la peine car, j'avais dit entre autres que j'estimais ne pas avoir de leçons à recevoir de ce lieu-là = (et gale !) famille et je crois que je l'ai blessée.
J'ai fait pleurer un homme, il serait trop long de dire comment.
Il était très pingre et de ce fait, il m'avait rendue suspicieuse !
Je m'en suis excusée.
Et, j'ai été excédée par une malade qui décollait sa poche de stomie afin que l'on s'occupe d'elle : je l'ai grondée, l'ait fait pleurer et, j'en ai eu de la peine !
La peau autour de sa stomie était très abîmée donc, afin que la "poche  karaya" adhère, il fallait nettoyer, enlever les résidus de pâte, appliquer de l'éosine, sécher avec un foehn, appliquer de la pâte adhésive et, avec un peu de chance, "c'était dans la poche" ! Les soins de sa stomie prenaient une heure de temps !
Cette malade souffrait d'un cancer ce ce fait, je m'en suis d'autant plus voulu !
Ma réaction a été induite par une charge de travail très conséquente (beaucoup d'opérés du jour etc. Je travaillais de nuit) cependant ...
Marie-Thé.


Combien généreuse est la vie pour l'homme, mais combien l'homme se tient éloigné de la vie ! GIBRAN Khalil

Hors ligne

 

#31  1631

clémentine
Membre actif
Pas de photo !

Re: le pardon

bonjour,
Je répondrai à la question initiale.. le pardon..
Pourquoi les psychanalystes ne croient-ils pas en l'au-delà puisqu'ils sont sensés avoir fait une analyse et une bonne analyse soit avoir eu accès à ce qui se joue au niveau de leur inconscient. L'inconscient qui est en lien avec l'inconscient collectif n'est-il pas en lien avec l'au-delà ?
et par la même à la paix en soi et autour de soi.. peut-être ce que l'on appelle le pardon.
clémentine

» Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook depuis notre page fan !

Hors ligne

 

#32  1638

Re: le pardon

ouh la ouh la !
Qu'est-ce que c'est que ça "l'inconscient collectif" ? Vous l'avez rencontré quelque part?
Quant à l'au-delà ...
J'ai juste envie de répondre par le poème de J.Prévert :
"Notre père qui êtes aux cieux,
Restez-y, et nous nous resterons sur terre
Qui est parfois si jolie..."
Ne trouvez-vous pas qu'il y a une infinie fatuité à oser prétendre "pardonner"? Quelle condescendence ! Quelle vanité !


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.

Hors ligne

 

#33  1643

Petus
Membre
Avatar de ce membre

Re: le pardon

Bonjour,

Georges vous me ferez toujours rire avec votre humour ................. mdrrrrrr
L'incoscient collectif ??? Jamais entendu parler !!!!!!

Clémentine,

Je pense que vous devez confondre psychologue , psychiatre, psycanalyste avec Abée, ou curé au autres hôtes d'une église ............ Un incoscient collectif ? Où avez vous été chercher cela ??? Cela me fait penser , excuser moi tu terme, mais plutôt à un milieu sectaire . Bref, passons, chacun sa propre vision ........

Pour en revenir au pardon, moi je dirai tout simplement , que pardonner, pourquoi ???? Pourquoi faudrait il pardonner quelque chose au abuseurs, qui eux ont commis la faute, alors que les victimes n'ont rien demander, et non rien fait de mal ????
Pourquoi serait ce la victime qui devrait pardonner, à mon sens on demande pardon à quelqu'un lorsque l'on a commis une faute, hors là , la victimes n'a commis aucune faute, c'est à son agresseur de demander pardon, et encore faut il lui accepter ce pardon............. car il y a des choses que l'on ne peut pardonner, et pour ma part, des actes aussi primitifs dans leurs bas instincts, ne sont pas pardonnable !!!!!!!!!! Qu'ils vivent avec leurs conciente s'ils en ont une ...................

Bien à vous

Petus!

Hors ligne

 

#34  1644

clémentine
Membre actif
Pas de photo !

Re: le pardon

bonjour,
Pour répondre au commentaire, je citerai  Jung qui a évoqué le concept d'inconscient collectif.
(Jung est appele a se prononcer sur les causes de sa rupture avec Freud; la reponse qu'il donne illustre bien, en langage parle, l'elargissement de la conception freudienne de l'inconscient qu'il amene: " Voyez-vous, nous dependons en grande partie de notre histoire. Nous sommes façonnes par notre education, l'influence de nos parents qui n'est, en aucun cas, toujours personnelle. Soit ils avaient des prejuges (son pere), soit ils etaient influences par des idees historiques ou par ce qu'on appelle des dominantes (autre terme pour archetype) qui constitue un des facteurs les plus decisifs de la psychologie. Nous ne sommes pas d'aujourd'hui ni d'hier ; nous sommes d'un age immense ).
Je n'ai vraiment rien inventé.
CS

Hors ligne

 

#35  1646

Re: le pardon

Il faut respecter toutes les croyances, tant qu'elles ne nuisent pas. Krishna, l'Oeuf ou Jung.
Quant à l'inconscient collectif, c'est une idée (pas un concept) pratique qui a permis à Jung d'élucubrer des théories assez fumeuses qui ont abouti  à : 1/ se faire mettre à l'écart par le courant majeur de la psychanalyse 2/ s'approcher avec une sympathie plus que douteuse des théories Nationale-socialistes et 3/  n'être enseigné dans aucune Université.
Il n'y a vraiment rien de scientifique dans l'idée d'inconscient collectif, vraiment rien, contrairement à l'inconscient qui intéresse autant les psychanalystes que les neurobiologistes.


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.

Hors ligne

 

#36  1647

Petus
Membre
Avatar de ce membre

Re: le pardon

Bonjour Clémentine,

Je vais vous arrêter tout de suite avec vos citation freudiennes, ou autres, car je ne suis pas très grande lectrice, et oui chacun et chacune ses loisirs .............
Quant à l'influence des parents certes elle y contribue dès lors du plus jeune âge, chez l'enfant cela est normal, puisqu'il a besoin d'une référence, et donc cette référence en priorité est celle de ses parents, même si ceux là sont très bien ou sont des " Parents toxiques" puisque vous aimez la lecture , "Parents Toxiques" d'Alice Miller ........... ( oui il m'arrive de lire de temps a autres tout de même ) mais lorsque nous grandissons, et que nous devenons adultes, rien ne nous empêche de nous remettre en question, de s'auto analyser pour peser le pour et le contre, et a nous de nous remettre en bonne voie si tel n'est pas le cas ........... Beaucoup le font et y parviennent , et je trouve cela très bien de pouvoir s'auto analyser et d'avoir la capaciter de se remettre en question, mais pour cela il faut je pense avoir de la volonté, ou connaitre la culture Asiatique qui eux en sont des adeptes, ou bien connaitre ou pratiquer des arts martiaux , car là encore on y apprends beaucoup de choses, comme le respect d'autrui, le contrôle de sois même, la remise en question, donc pouvoir s'auto analyser, la concentration en faisant abstraction de ce qui  se passe autour de sois ect............ j'en passe car il y en a une longue liste.

Nous ne sommes pas nés d'aujourd'hui , ni d'hier , vous avez raison, mais nous avons suivie une très grande évolution pour arriver à devenir aujourd'hui ce que nous sommes . Et l'évolution continuera tout comme en thérapie l'évolution et les avancées aussi.

Bien a vous Cémentine

Petus

Hors ligne

 

#37  1665

Marie-Thé
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: le pardon

georgesN a écrit:

ouh la ouh la !
Qu'est-ce que c'est que ça "l'inconscient collectif" ? Vous l'avez rencontré quelque part?
Quant à l'au-delà ...
J'ai juste envie de répondre par le poème de J.Prévert :
"Notre père qui êtes aux cieux,
Restez-y, et nous nous resterons sur terre
Qui est parfois si jolie..."
Ne trouvez-vous pas qu'il y a une infinie fatuité à oser prétendre "pardonner"? Quelle condescendence ! Quelle vanité !

Ah là là, j'adore ! Ce post !
Du temps des hommes des cavernes, il existait peut-être un inconscient collectif qui relevait des mêmes priorités : manger pour survivre, procréer pour la survie de l'espèce et accessoirement créer (les grottes de Lascaux ...).
Blague à part, j'ai déjà entendu mon psy y référer à l'inconscient collectif or, il est remarquablement érudit, brillant et très vif en répartie ! Mais, je ne me souviens plus du contexte !
Sans doute parce que cela n'a pas eu de résonance en moi !
La peur du noir (non du Noir qui, elle, s'apparente à du rasisme ou de la xénophobie ...) en ferait partie !
Maintenant, il n'est pas exclu de rencontrer cet inconscient collectif dans un incertain au-delà !
Mon psy est athée !
Moi itou ! D'observer la nature m'a rendue athée et fait beaucoup relativiser la pseudo supériorité de l'homme qui à mon sens n'est qu'une espèce vivante parmi tant d'autres ! ! !
Marie-Thé.


Combien généreuse est la vie pour l'homme, mais combien l'homme se tient éloigné de la vie ! GIBRAN Khalil

Hors ligne

 

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1 2

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2021 Buzzistic | contacts

  • haut de page