Page FacebookTwitterTwitter
Psy en Ligne : portail de la psychanalyse, forum et annuaire

Portail psy depuis 2006

psychanalyse-en-ligne.org est en cours de travaux en septembre 2013

Annuaire Psy : derniers inscrits

Voici les derniers thérapeutes inscrits sur notre annuaire pro :

Jean-Louis CRESSENT PsychopraticienParis
Pascal Acklin Mehri PsychologueParis
Anne Chaussin PsychothérapeutePARIS
Catherine Hurtut PsychanalysteNeuilly-Plaisance
Michael BARALLE PsychanalystePARIS
Corinne Dujancourt-Poulaillon PsychopraticienCAGNES/MER
Patrick Billaud PsychothérapeutePARIS
Stephane LE DOUARIN PsychothérapeuteMARSEILLE
Jean-Michel IMPERATRICE PsychothérapeuteBordeaux
Lucie Cattan Leteve PsychanalysteGUADELOUPE

Articles Psy Jeudi 28 août 2014 Bonne nuit !

Quid des soins thérapeutiques remboursés ?

Entamer une thérapie est une prise de décision personnelle certes, mais qui influe également sur son budget. Par les temps qui courent, les ménages sont en difficultés et la crise touchent toutes les catégories sociales confondues.

Lire...


A quoi servent les symptômes, ou qu'est-ce qu'un symptôme en psychanalyse?

Pour Freud dans "introduction à la psychanalyse" (1), le symptôme a un sens à rechercher dans l'inconscient. Il fait un parallèle entre le symptôme et la structure du rêve, le symptôme est un désir réalisé: "Le sympt reproduit d'une manière ou d'une autre cette satisfaction de la première enfance, satisfaction déformée par la censure qui naît du conflit...", Lacan reprend la thèse freudienne et dit que le symptôme est structuré comme un langage, c'est-à-dire qu'il est analysable. Le symptôme dans son enseignement de 57 est structuré par le processus métaphorique du langage, il est une formation de l'inconscient comme le rêve, le mot d'esprit, le lapsus... "les écrits" (2). En 1971 dans "lituraterre" (3) Lacan revient sur le symptôme métaphore pour y adjoindre une notion supplémentaire, celle de symptôme jouissance le symptôme a un sens, mais il faut s'abstenir de lui donner du sens prématurément. lui donner du sens serait le renforcer dans le symbolique au détriment de la jouissance qui le sous-tend.

Lire...


Christelle Moreau - Formation en Dordogne - 24 ou sur la côte d'azur- 06

Christelle Moreau Formation propose des accompagnements sur mesure dans le cadre d'un coaching ou d'une formation. Les formations que je propose sont conçues pour vous aider à développer votre potentiel, à trouver l'équilibre entre votre vie de femme, d'homme et votre vie de mère, de père, prendre, occuper et vivre pleinement toute votre place au travail, mais aussi dans votre vie de couple ou familiale. Des formations adaptées et réservées aux professionnels de la petite enfance, de l'enfance ou de l'adolescence ( assistante maternelle, éducatrice, assistante sociale, psychothérapeute, pédiatre...) sont également réalisées régulièrement, renseignez vous.

Lire...


Les colères de nos petits ( de leur 15 mois à leur 7 ans )

Il est normal pour l'être humain d'exprimer sa colère et cela est même salvateur. A ces âges, bien que l'intensité et le mode fluctuent sur différentes périodes, l'enfant ne sait pas encore gérer la force de sa colère ni la façon et l'impact qu'elle aura sur les autres. Petit à petit, L'enfant apprendra grâce à vous, parents, instituteurs, nounous, grands-parents entre autres, à se contrôler, à pondérer, à se modérer et à en jauger la force en fonction de l'impact désiré. Seulement, ceci ne sera possible que si et seulement si vous en lui donnez les moyens. Pour cela, vous allez devoir lui émettre clairement des limites.

Lire...


Comment gérer la demande d'indépendance de nos adolescents

Interview de Christelle Moreau pour Le Parisien Magazine voir dans la revue de presse l'article définitif signé par Alix Lelief rédactrice en chef du Parisien magazine.

Lire...


Christelle Moreau - Coaching et Formation en Dordogne - 24

Christelle Moreau Coaching et Formation propose des accompagnements sur mesure dans le cadre d'un coaching ou d'une formation. Les formations que je propose sont conçues pour vous aider à développer votre potentiel, à trouver l'équilibre entre votre vie de femme, d'homme et votre vie de mère, de père, prendre, occuper et vivre pleinement toute votre place au travail, mais aussi dans votre vie de couple ou familiale.

Lire...


Comment rester femme, tout en conciliant sa vie personnelle, professionnelle, ses désirs et ses angoisses.

Comment rester femme, tout en conciliant sa vie personnelle, professionnelle, ses désirs et ses angoisses. Christelle Moreau coach parental et psychanalyste permet à toute femme en période de transition dans sa vie de s'épanouir en l'accompagnant jusqu'au bout de ses désirs en douceur. Elle accompagne la futur maman dans un projet de naissance qui lui ressemble, afin de vivre pleinement sa grossesse et être totalement sereine à l'accouchement. La naissance devient alors un enchantement en toute intimité et dans le respect de soi sans stress. La jeune maman pourra alors organiser sa nouvelle vie et trouver ses nouveaux repères au sein de son couple, de ses autres enfants, de la reprise de son travail. Elle peut aussi réfléchir à l'éducation qu'elle donnera à son enfant afin qu'il grandisse en toute sérénité, dans une relation sereine basé sur l'amour, la confiance mutuelle et la communication positive.

Lire...


Concilier la vie de femme, de couple et de maman ou de future maman.

Atelier-conférence Comment trouver ou retrouver l'équilibre nécessaire qui permet au couple comprenant la femme et la mère à se sentir serein, comment tout concilier ? Comment s'autoriser à ne plus penser que tout repose sur soi ? Comment déculpabiliser, identifier ses peurs, identifier ses points forts et ses points faibles, déléguer et se permettre.

Lire...


La confiance en soi

Travail sous forme d'atelier-conférence à partir d'exploitation de situations du réel vers les chemins qui mènent à soi. Qu'est ce qu'être "je", être soi ? Les risques d'être soi. Comment exister pour soi et non par rapport aux regards de l'autre ? Qui est l'autre dans le regard que l'on porte sur soi ? Identifier ses peurs, ses craintes, ses douleurs qui mènent à la crainte du jugement de l'autre.

Lire...


Atelier FUTURE MAMAN

Voici un coaching réservé aux femmes.
La future maman :
Vous avez des craintes concernant le désir de donner la vie à un enfant, des angoisses par rapport au bébé
Vous avez des craintes d'accoucher,
des craintes d'être maman tout simplement.
Nous aborderons en cabinet, votre coaching sous forme d'ateliers en individuel ou en groupe, comme bon vous semble :

Lire...


De l'amour, de la rencontre, du transfert

Olivier Douville nous rappelle quelques fondamentaux, nous glisse que la parole de Lacan nous libère par exemple de concevoir l'amour comme un simple rapport de sujet à objet, d'actif ou de passif, qu'elle nous permet de démythifier la perversion et qu'en la matière, nous aimons à broder...

Lire...


Comprendre et soigner les blessures narcissiques

Je me suis souvent demandé quelle était la nature du lien possible avec autrui ? Comment faire pour se sentir à la fois libre et en relation ? Pourquoi certaines personnes sont-elles empêchées d’avoir des relations authentiques où l’autre a toute sa place ? ou bien pourquoi ne peuvent-elles vivre que des relations « dans lesquelles l’un n’est nullement présent à l’autre, ne se présente pas à lui, où chacun se borne à jouir de soi même à propos de l’autre » (Buber, 1969) Notre culture occidentale repose sur l’idée de la séparation des consciences entre elles. L’Autre est perçu comme un absolument autre, et les différences entre les personnes vécues comme des obstacles à la communication. Il est tentant de transposer ce raisonnement dans la sphère relationnelle où deux pulsions très encombrantes font obstacle à la relation : le désir de fusion et le désir d’emprise. L’enjeu relationnel est le même dans les deux cas : supprimer la différence. Le processus de formation de l’identité passe par deux dimensions symétriques : l’identification qui permet de se construire comme l’autre et la différenciation qui permet de se construire en tant que soi. Etre soi, vivre sa différence en respectant celle de l’autre, sans le nier ni l’agresser, est un chemin de différenciation. Ce processus de différenciation est impératif pour assurer le fondement de son identité et pour s’ouvrir à l’altérité. L’insuffisance de confirmation existentielle constitue un obstacle à ce chemin d’individuation. Des difficultés à ce niveau vont entraîner à l’âge adulte des problèmes identitaires et des désordres dans la relation. Il sera difficile d’assumer sa propre différence et on se trouvera face à des situations où il n’y a pas de place pour deux, où l’on ne peut être que tout puissant ou écrasé, humiliant ou humilié, où si l’un existe l’autre disparaît... « J’ai besoin que l’autre soit d’accord avec moi, voie les choses comme moi pour me sentir bien, s’il ne fait pas un avec moi, je n’existe plus », dit Flora, une de mes patientes. Les pathologies narcissiques sont un exemple de cet échec à entrer en relation d’échange réciproque avec autrui. C’est parce que j’ai dans ma clientèle de nombreux patients souffrant d’un manque de confirmation existentielle que j’ai décidé d’écrire cet article. Deux auteurs ont plus particulièrement étudié les pathologies narcissiques, Kohut et Kernberg. J’ai choisi de me référer à Kohut qui est avant tout un psychanalyste «humaniste ». Ce dernier a changé le climat des séances avec son approche empathique, si importante pour les clients souffrant de blessures narcissiques et son modèle développemental basé sur des déficits plutôt que sur des conflits intrapsychiques. Sa conception du narcissisme me paraît précieuse dans l’approche des troubles narcissiques et, bien qu’elle soit psychanalytique, elle peut être utilisée et transposée dans une approche gestaltiste. J’ai regardé comment la Gestalt expliquait ces troubles, à partir des concepts de Noël Salathé et de la PGRO (psychothérapie gestaltiste des relations d’objet) à travers les écrits de Gilles Delisle. Pour illustrer ma posture face à ce type de problématique, je m’appuierai sur mon travail avec Flora, et sur les pistes que j’ai suivies pour l’amener à plus de construction identitaire en m’inspirant de ce qu’a conceptualisé Winnicott, si proche par certains aspects de Kohut. En regard de l’approche théorique que je vais développer, on pourra constater que Flora, dont il est question dans les pages suivantes, est bien confrontée à des troubles narcissiques, sans pour autant avoir développé une personnalité narcissique au sens du DSM.

Lire...


La syllogomanie en questions

Retranscription d'une interview pour Le Parisien Magazine où la psychanalyste Christelle Moreau répond aux questions de la journaliste Alix Lefief

Lire...


Comment accompagner au mieux son enfant dans sa scolarité

Comment les aider à réussir leur scolarité ? Comment leur donner goût à la culture sans les dégoûter des études ? Comment les préparer efficacement à affronter le monde de demain ? Le plus difficile n'est-il pas de leur donner le goût de l'apprentissage ? Accompagnons les sans en avoir l'air sur les chemins de la connaissance.

Lire...


Constat d’un bouleversement de Gérard Vignaux, philosophie, psychanalyste

Légèrement plus d’un siècle nous sépare du début de la psychanalyse mais l’évolution de la société durant cette période est telle qu’un gouffre sépare ces deux époques. Nul ne peut nier l’évolution économique, culturelle, sociale, technologique, le bouleversement des mœurs qui, en eux-mêmes, représentent l’identité d’une société. Les enseignants, tous ceux qui ont une fonction d’aide aux personnes mais aussi, bien sûr, les praticiens, s’interrogent sur la question des nouvelles pathologies (dépressions, addictions, pathologies narcissiques, crises de l’adolescence, crises de milieu de vie, stress professionnel, maladie d'idéalité…). Une étude récente de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) montre que le nombre de cas de dépression s’est multiplié par 7 pendant les trente dernières années dans les pays industrialisés. La dépression est la maladie de notre temps comme pouvait l’être l’hystérie à la fin du 19e siècle. Dans les grandes métropoles, ce début du 21e siècle voit la naissance d’une nouvelle classe sociale : les bobos (les bourgeois bohèmes) traduction de bourgeois bohemian, ex yuppies mais avec éthique écologique et citoyenne. Ces jeunes dynamiques, créatifs, voyageurs, sont actuellement ceux qui ont recours le plus souvent aux psy. Une expression souvent utilisée: « mon psy m’a dit » souligne donc qu’un psy ne fait pas seulement qu’écouter mais aussi peut et doit parler, souligne aussi que chacun doit avoir son psy. Jamais une classe sociale n’a eu recours aux psy d’une façon si massive et si régulière. Ces bobos, le plus souvent diplômés de l’enseignement supérieur, sont cadres, travailleurs indépendants ou artistes ; cette classe sociale commence à s'étendre aux fonctionnaires et aux employés du secteur tertiaire. L’investissement intellectuel de ces jeunes adultes est culturel, politique, artistique et parfois spirituel avec une multitude d’approches cosmopolites.

Lire...


La Citation de Psychanalyse
Il existe infiniment plus d'hommes qui acceptent la civilisation en hypocrites que d'hommes vraiment et réellement civilisés. - Freud  » voir toutes les citations

Psychanalyse en Ligne © 2007 - 2013 / Christelle Moreau - mentions legales - Siren 421 786 369

Réalisation : création de sites Internet by Buzzistic Vous pouvez aussi faire un lien vers ce site web si vous le désirez.

Adresse : Christelle Moreau psychanalyste - 26 rue Jacob 24130 La Force - Dordogne - France - Tél : 05 53 61 83 57