Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
Depression avec crises de panique
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

Depression avec crises de panique

#1  8793

babou74
Nouveau membre
Pas de photo !

Depression avec crises de panique

Bonjour,
A l age de 9 et 10 ans j ai vecu l inceste par mon pere. Ce va et viens incessant par ses gros doigts repugnant. C etait l horreur, un veritable cauchemard. J etais comme paralysee et muette malgre tous ces hurlements dans ma tete.
J en ai parle à ma mere vers 14 ans mais mon pere lui a dit que ce n etait pas vrai ou bien alors qu il avait confondu avec elle. Alors pour eux ce n etait pas grave. Malgre tous ces appels au secours que je lancais. Toutes ces larmes, ces tentatives de suicide, ces crises de tetanie..... Je me sentais tellement coupable, salie,abandonnee que je m enfermait petit à petit dans une bulle. J etais devenue agressive et impulsive, ma seule force pour que l on ne m atteigne plus.
J ai cru pendant des annees qu il ne  l avait pas fait expres mais j avais qd meme ce mal à l interieur qui me faisait mal.
Et puis j ai change de region, et je me suis retrouvee face à face avec ce drame!!!!!!!!!
Je revoyais tous ces films dans ma tete qui n en finissaient plus. Donc j ai commencee à faire une therapie qui m a dit dans les premiers instant que l on ne pouvait pas confondre un corps d adulte à celui d un enfant. ça ete fait consciemment.
La douleur etait si forte que je me suis effondree.
J ai continuee queques temps la therapie et j ai arrete
L annee derniere mon pere m a avoue en me disant qu il avait eu sans doute envie de moi!!!!!!!!!!!!!!!  nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnn!!!!!!
trop hard, je l ai range aussitot au fond de moi en me forcant de ne pluis y penser.
Mais je croyais encore au pardon car je coontinuais de l aimer.
Seulement il y a deux moi je l ai fais venir à la maison pour voir ma petite fille de 7 moi et là tout s est effondre.
G fais des crises de panique toute la semaine et une grosse depression qui m ont conduite a etre hospitalisee.
En fait lors de son sejour, c etait comme un combbat entre la rancoeur et l amour. J avais à la fois envie qu il reste et à la fois l envie de le jeter dehors
ah j oubliais j ai 37 ans. En ce moment j attends un placement dans un centre pour vider toute cette accumulation d emotion qui m ont conduite à la depression.
J ai pris mon telephone sur impulsion et balance tout ce que j avais dans les tripes à ce pere. a present , je ne veux plus jfamais le voir ni plus jamais entendre sa voix
Je passe mes journee sur un canape et j ai peur de tout. Je voudrai tellement m en sortir pour mes enfants , retrouver cette force qui vous fait aller de l avant
aidez moi je vous en prie

» Découvrez les boissons à l'Aloe Vera pour votre santé !

Hors ligne

 

#2  8807

Re: Depression avec crises de panique

Il est encore temps pour vous d'agir en justice contre l'auteur de ces abus.
Consultez un(e) avocat(e) pénaliste spécialiste des violences sexuelles (vous trouverez une liste dans une Maison de Justice et de Droit de la ville la plus proche)
J'ai la profonde conviction que vous pourrez vous en sortir par le biais d'une plainte.
C'est qq chose de très dur, mais surement de nécessaire pour votre guérison.


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

#3  8810

babou74
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: Depression avec crises de panique

Merci beaucoup de cette reponse mais pour le moment je n en n ai ni la force ni le courage. C vrai que je veux qu il soit reconnu coupable mais ne serais pas plus dure pour lui si sa propre famille etait au courant ? il vivrait dans la honte et la culpabilite comme moi je l ai vecu durant toutes ces annees. Est ce que ça me permettrait comme un tribunal à soulager ces douleurs ?

Hors ligne

 

#4  8811

Re: Depression avec crises de panique

je suis certain de vous dire le vrai en vous conseillant d'entamer une procédure (mais vous n'avez plus qu'un an: 20 ans après vos 18 ans !)
Par contre, à le "signaler" à toute la famille vous courrez le triple risque de
- ne pas être vraiment crue,
- le voir nier tout et vous traiter de mythomane,
- et PIRE DE TOUT :même si on vous croit:  voir toute la famille se détourner de vous, comme "celle qui apporte la honte à la famille" : on vous croira mais tous, par lâcheté tous se détourneront de vous!
Allez au moins consulter une avocate: ça vous fera déjà beaucoup de bien d'en parler et vous changera des discours des psy ! Courage ! vous y arriverez !


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.

Hors ligne

 

#5  8827

Re: Depression avec crises de panique

GeorgesN à pleinement raison d'autant plus que dans une procédure, la famille de votre père finira par être au courant sans que vous ayez eu vous à le lui faire savoir, ce qui vous protège, au moins en partie, du triple risque signalé par mon confrère.
Prenez votre courage à deux mains, la démarche est difficile mais elle le début de la résurection.

Hors ligne

 

#6  8830

Re: Depression avec crises de panique

merci Xavier; ceette femme mérite une aide et cette aide passe sans doute d'abord par un juge d'instruction


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.
» Le Coaching Parental pour votre enfant ?

Hors ligne

 

publicité

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2019 Buzzistic | contacts

  • haut de page