Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
je sens une decompensation s approcher
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

je sens une decompensation s approcher

#1  3646

evadee
Nouveau membre
Pas de photo !

je sens une decompensation s approcher

je suis une etudiante en master 1 de psychologie clinique et de psychopathologie. j ai 26 ans celibataire
je me permet de vous ecrire pour demander une petite orientation.   
de part mes etudes j ai compris que je fonctionne sous un modele histrionique.( mais je ne me suis pas fait testée)
il y a deux ans j ai trompé mon petit ami avec un homme. ce n etait pas une histoire passagère. j avais des rapports secrets avec lui. par mal chance je me suis retrouvée enseinte sauf que je ne m en suis pas rendue compte. j avais mes règles mais qui n éaient pas régulieres. j avais des doutes mais je deniais. jusqu à ce qu un jour mon enfant a bougé dans mon ventre. j ai su que j étais enseinte de 5 mois (plus exactement 24 semaines) je devais avoir une belle somme d argent pour me debarasser de mon bébé. j ai vendu mes chaines et mes bracelets en or. le gynécologue m avait dis que je ne pouvais pas avorter normalement et que je devais plutot faire un accouchement avec des provocations pour avoir des contractions.je devais aussi passer la nuit dehors c à d dans la clinique car je risquait d avoir des hemmoragies. je ne savais plus quoi faire. j ai appelé mon petit ami pour lui raconter l histoire. j avais encore besoin d argent. il était choqué. mais il m a aidé et m adonné de l argent. il est meme allé au gynéchologue avec moi et il a vu mon bébé. pour quelques moments il s est pris pour le père du bébé. il etait curieux et tendre avec moi. j ai aussi eu recours a
à ma mere pour quelle soit avec moi. et tant mieux pourmoi j ai une mere formidable. elle etait là pour moi. j ai rompu avec mon petit ami pendant un bon moment. on n a pas pu supporter l eloignement on a renoué et on a meme parler de mariage. je ne m attendais pas dutout à ça.
ensuite l anné dernière il est parti en france pour finir ses études( il est docteur en neurochirurgie). il partage un appartement avec une francaise (etudiante). et moi entre temps j ai perdu deux amies. une amitié qui a duré 7 ans et j ai refait mon année en master de psychologie.   
j ai perdu 7 kilos suite à tout ça.
je suis restée en contact avec mon petit ami ( le 09 02 2008 on faira 4 ans ensemble) sauf que ces temps si je developpe des crises de jalousie des crises de nerfs teintées de théhatralisme et d exageration. je suis devenue très impulsive et d humeur très variable. avec lui c est je t aime je te hais.
je suis allée encore plus loin je fais des cauchemarres tous les soirs( de tous ce que j ai refoulé comme pulsions et comme tensions et emotions) quand je reve de lui c est toujours des messages( une vois qui me parle une lettre que je lis in message qu il m envoie) j ai jamais terminé un reve jusqu à la fin. le dernier reve que j ai fait était un messsage envoyé par un inconnu. il me disait; "relation triste, double bind". 
ces derniers jours (15 jours à peu près) je suis devenue très chaude.
j ai envie de coucher avec des hommes  de me deshabiller de dire des propos sexuels. j ai envie qu on me penetre qu on me leche et qu on me touche.
jusque là j arrive à me retenir et à me controler mais par moment je fais des allusions.
quand à l homme que j aime je suis devenue très agressive avec lui au point de l harceler l insulter et le menacer. il ne me parle plus il ne répond plus à mes appels. je sais qu il n arrive plus à comprendre mes réactions. aujourd hui je t aime le lendemain je te  haie.
je ne sais plus quoi faire. sur quel pied danser avec lui.
quand j analyse mon vecu je trouve que ça tourne toujour autour la perte d objet;
j ai perdu mon bébé j ai perdu des amies j ai perdu une année d étude et surtout l homme que j aime et moi meme.
j ai peur de décompenser je me sens proche de la folie heureusement que jusque là je n ai pas développé des idées suicidaires et que j ai réussi à dénicher un travail dans un centre d appel. que dois je faire?
merci pour votre ecoute et disponibilité

Hors ligne

 

#2  3651

maille
Membre d'honneur
Pas de photo !

Re: je sens une decompensation s approcher

Déjà, je ne suis pas psy.
Votre situation est très "perturbante". Pas facile de vous donner des conseils... Je note simplement que vous aimez encore cet homme qui vous a fait confiance pendant la grossese qui vous a aidé à passer un moment difficile pour vous. "il a vu mon bébé. pour quelques moments il s est pris pour le père du bébé. il etait curieux et tendre avec moi."
C'est normal d'aimer un homme comme lui. Mais cet amour ne doit pas vous rendre agressive envers lui. Comprenez son désaroi de vous voir le harceler... Pourquoi voudriez vous qu'il réponde à un harcelement téléphonique....
Pour le reste je laisse les réponses à nos chers psy....
Demain sera mieux....


Il y a toujours un demain....
» Astuce : utilisez le mur des tags pour découvrir de nouveaux sujets !

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

Un livre :voir le Livre L'hystérieL'hystérie

#3  3654

Simplement moi
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: je sens une decompensation s approcher

Bonjour Evadée,
Pseudonyme évocateur!
Votre histoire est bien triste et je vous plains, je ferais comme Maille, je vous dirais que je ne vois pas quels conseils vous donnez, quelle aide vous apportez, j'ai, moi aussi, une relation secrète,(en ce moment même d'ailleurs, je n'en suis pas fière, c'est comme ça, c'est tout) je peux comprendre, tellement difficile d'avouer cela, n'est ce pas? Que vous dire, sinon consulter un spécialiste, psychologue, psychanalyste, je ne sais, seul un professionnel peut vous répondre, vous trouverez ensemble ce qui vous fait souffrir ainsi, car vous souffrez, beaucoup.
Nous sommes de tout coeur avec vous.
Une main tendue, même si elle n'apporte pas de réponses est toujours réconfortante, j'en sais quelque chose.
Amicalement.
Simplement moi.

Hors ligne

 

#4  3659

Re: je sens une decompensation s approcher

a écrit:

ecrire pour demander une petite orientation

Est ce vraiment là votre demande?

Hors ligne

 

#5  3667

evadee
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: je sens une decompensation s approcher

merci beaucoup à vous simplement moi et à vous aussi maille j ai trop aimé votre soutien. rien que de voir vos répenses postées ça m a réconforté meme si pour quelques minutes. pourtant je m attendais à etre blamée peut etre que je me sens tellement coupable envers l homme que j aime que je n ai pas envie de le perdre à jamais. mais mon stupide orgueil m empeche de donner encore plus à cet homme que je décrirai de formidable. je ne sais plus comment penser ses blessures. je ne fais qu enfonser le couteau dans la plaie.
merci à vous aussipenau xavier ma demande c est quitter cette etat.
est ce que je dois absolument voire un psy?
j ai peur de décompenser et je sais très bien ce que le mot décompensation veut dire. j en vois plein à l hopital psychiatrique toutes les semaines.
j ai peure de tomber dans l hystérie ou dans la schizophrénie.
qu est ce que je dois faire?
je me sens vraiment proche de la folie.

Hors ligne

 

#6  3678

Re: je sens une decompensation s approcher

a écrit:

est ce que je dois absolument voire un psy?

Pensez-vous qu'un forum quelqu'il soit puisse répondre à votre demande de fond?
Le professionnel que je suis dirait non

Je pense sincèrement que vous devriez consulter un psy et vous invite donc à le faire.
Votre histoire de vie mérite que vous preniez le temps, vraiment, de vous occuper de vous.

cordialement à vous.

Hors ligne

 

publicité

#7  3688

Simplement moi
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: je sens une decompensation s approcher

Nous sommes tous là, Evadée, avec nos parcours, plus ou moins douloureux, mais surement pas là pour vous juger! Votre homme est formidable, c'est merveilleux, mais nous sommes tous formidables, tous, nous avons tous en nous des trésors cachés, de tendresse, d'amour, mais nos peurs sont si fortes, n'est ce pas? Nos culpabilités plus encore!!! Cherchez de l'aide, une oreille attentive, une personne qui comprenne et qui décode vos souffrances, un psy vous aidera, à vous de trouver le bon.C'est pas facile, mais vous avez fait le 1er pas, vous nous avez parlé, et puis vous le valez bien (comme dirait la pub) un peu d'humour dans la tristesse, qu'en pensez-vous, il m'a toujours fait du bien!
Bisous à vous, on n'en reçoit jamais assez!
Simplement moi.

Hors ligne

 

#8  3692

Re: je sens une decompensation s approcher

Evadée Bonsoir,

vous dites avoir

Evadée a écrit:

"dénicher un travail dans un centre d appel"

puis

Evadée a écrit:

j ai peur de décompenser et je sais très bien ce que le mot décompensation veut dire. j en vois plein à l hopital psychiatrique toutes les semaines.
j ai peure de tomber dans l hystérie ou dans la schizophrénie.
qu est ce que je dois faire?

Votre pseudo en dit long... Votre travail occupe probablement votre esprit au point de vous créer des angoisses.
A la question :

a écrit:

qu est ce que je dois faire?

je pense que vous devriez consultez un psy et cela sans tarder, peut-être n'étiez vous pas encore prête à écouter et surtout à entendre et voir.
Je pense de surcroît que vous devriez provisoirement vous arrêter professionnellement, pour cela et afin de faire d'une pierre deux coups, consultez plutôt un psychiatre, il sera à même de vous faire un arrêt de travail et sera sans aucun doute abilité à vous entendre et à vous comprendre.
Bon courage et ne tardez pas, bonne nuit à vous.


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau
» Astuce : utilisez le mur des tags pour découvrir de nouveaux sujets !

Hors ligne

 

#9  3694

bernard trilles
Psychothérapeute & Psychanalyste
Avatar de ce membre

Re: je sens une decompensation s approcher

Je vous conseille de consulter un psy rapidement afin qu'il établisse un diagnostic de structure mais pour l'heure en ce qui concerne votre crainte d'une décompensation psychique, vous qui ètes en master de psycho, je ne peux que vous dire d'essayer de tempérer, il est urgent de ne pas çéder à la panique.

Schant que l'on ne peut devenir psychotique (si tenté que l'on soit sur une structure nevrotique) du jour au lendemain,nous sommes structuré comme tel depuis l'enfance, vous pouvez tout au plus Decompenser en Bouffés délirantes passagère, comme un orage dans un ciel bleu.

Mais cette indication n'est que générale et il est évident que par le biais d'un forum il est impossible de s'avançer à quelconques diagnostic. Prennez un RDV avec un psychiatre en milieu Hospitalier de jour (CMP), les délais de rendez vous sont plus court.
Bon courage et en attendant essayez de ne pas trop vous alarmer.

Hors ligne

 

#10  3702

Re: je sens une decompensation s approcher

"consulter un psy rapidement afin qu'il établisse un diagnostic de structure"..."Sachant que l'on ne peut devenir psychotique (si tenté que l'on soit sur une structure névrotique) du jour au lendemain,nous sommes structuré comme tel depuis l'enfance"
je me permets, cher collègue, un petit bémol qui intéresse Evadée au double titre d'étudiante et de personne souffrante:
Aujourd'hui la recherche en psychanalyse de parle plus de structures (terminologie datant de l'influence de Levi-Strauss) mais de positions.
Je sais bien que la pression est très forte venant de la psychiatrie anglo-saxonne à toujours tout évaluer, mais que diriez-vous si un quelconque neuro-psy vous renvoyait votre petite amie en vous disant "psychose à tendances paranoïaque, voilà son traitement, ça fait 75 euros".
Il me parait plus prudent -et vis-à-vis de la science et vis-à-vis d'une patiente- de dire: nous avons tous des parts autistiques, délirantes, psychotiques, obsessionnelles, claustrophobe voire hystériques, et nous passons TOUS notre vie à osciller -plus ou moins gravement certes!- d'une position à une autre.
Une preuve que votre concept de "structure psychique" est obsolète? il a fallu inventer la structure "hors-structures" qu'on a étiquetée ETAT-LIMITE !


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.
» Astuce : utilisez le mur des tags pour découvrir de nouveaux sujets !

Hors ligne

 

#11  3720

evadee
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: je sens une decompensation s approcher

hier aussi j ai fait un reve j etais dans une salle là où y avait deux voyants. la chambre était pleine d ensens. l un d entre avait devant lui des pierres marrons et tenait un baton dans la main droite. et il tapait, il tapait et il tapait sans arret je le regardais il voulais me dire quelque chose a propos de mon etat et de ma relation avec mon homme je suppose, mais je n ai rien compris de ce qu il me disait sans meme me regarder. sa bouche était bizarre comme si elle était on plastique et il prononçait des syllabes insignifiantes.
parfois j ai des difficultes a m endormir mais je me dis tous les soir voila ce soir je vais rever de lui il me parlera et je comprendrai ce qui ne va pas. mais rien n est fait.
il ya 5 jours aussi j ai fait reve; j avais le dos noir je me regardais dans le miroir j etais toute nue et je tenais un papier dans la main. j essayais d essyuer ce noir comme du café mias c était en vain. le noir me collait.

Hors ligne

 

#12  3721

evadee
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: je sens une decompensation s approcher

merci a vous tous pour s etre penchés sur mon cas.
je m adresse à vous christelle moreau. en ce qui conserne mon travail je ne pense pas pouvoir arreter. au contraire je me sens plus épanuie. je travaille à temps partiel. quand j ai decidé de travailler c étais pour eviter une depression certaine. j ai passé le premier entretien le lendemain des resultats à l examen. j ai pas pu supporter l echec pourtant c etait pas le premier dans mon cursus universitaire. mais j ai senti que c etait inadmissible et injuste j etais plus que certaine de reussir. je me suis surinvestie dans mais etudes et j ai fais des efforts enormes et incroyables. tou est tomber dans l eau.
dans mon travail je suis parmis les meilleurs. et meme mon chef de site m a proposé un poste administratif mais ça ne me ressemble pas.
j ai beaucoup d amis et de patrons et il reconnaissent mes efforts.
donc arreter le travail pour moi  serait LA DEPRESSION
[

Hors ligne

 

#13  3726

bernard trilles
Psychothérapeute & Psychanalyste
Avatar de ce membre

Re: je sens une decompensation s approcher

Ces propos n'engagent que vous Georges, le diagnostic de structure est courament utilisé de nos jour ne serais ce que le test de rorchach, il est cependant pas d'une extreme importance mais il est necessaire notamment au niveau médicamenteux s'il y'a lieu.
De plus permettez moi de vous dire que je ne suis pas d'accord lorsque vous indiquez  qu'au cour d'une vie on change de "structure", de nevrose passer à la psychose et vice versa, ceci va à l'encontre totale des notions de psychopathologie, de plus nous sommes sur ce forum pour aider des personne et non pour entamer des polémiques.

» Rappel : consultez la charte du forum pour participer !

Hors ligne

 

#14  3734

Re: je sens une decompensation s approcher

Bonjour Evadée,

je comprends tout à fait que vous puissiez de par ce travaille vous "réinvestir" surtout après un échec, mais attention aux vases communiquants.

Plus j'en ai , plus j'en veux, donc j'en fais un peu plus pour en avoir plus, zut la cuvette est pleine çà déborde !!!!!

Je pense que vous en êtes là


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

#15  3742

Re: je sens une decompensation s approcher

Chers collègues, je vous rappelle que vous avez votre forum :
http://www.psychanalyse-en-ligne.org/fo … .php?id=45

Où seuls les professionnels ont accès, il suffit juste de créer une discussion à ce sujet, merci à vous.
Mais je pense que GeorgesN a étayé car Evadée est etudiante en master 1 de psychologie clinique et de psychopathologie, donc ceci a le sens qui lui donne.


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

#16  3746

evadee
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: je sens une decompensation s approcher

merci à vous tous
j iarai dès que possible voir un psy
souhaitez moi bonne chance

Hors ligne

 

#17  3748

evadee
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: je sens une decompensation s approcher

Où seuls les professionnels ont accès, il suffit juste de créer une discussion à ce sujet, merci à vous.
Mais je pense que GeorgesN a étayé car Evadée est etudiante en master 1 de psychologie clinique et de psychopathologie, donc ceci a le sens qui lui donne.

effectivement, christelle moreau a raison de dire ça
le debat qui a eu lieu entre les deux professionels est en effet un cours de psychopathologie.
chers membres il n y a pas de proffessionnel qui a tord et un autre qui n a pas tord ce sont des courants theoriques et des ecoles aux quelles chaque praticien appartient.
il y a quelques divergences mais  la colonne vertebrale est là et bien fondée.

Hors ligne

 

#18  3749

Re: je sens une decompensation s approcher

a écrit:

j iarai dès que possible voir un psy

Voila une sage décision et je vous souhaite que le dès que possible soit assez rapide.
Plus que bonne chance, je vous souhaite bon courage et bon travail
Bien cordialement

Hors ligne

 

#19  3750

evadee
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: je sens une decompensation s approcher

merci beaucoup et infiniment
bravo pour le forum

Hors ligne

 

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1 2

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2019 Buzzistic | contacts

  • haut de page