Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
Doudous
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

Doudous

#1  6397

Pansurlebec
Nouveau membre
Pas de photo !

Doudous

Bonjour à tous,

voilà, je suis la maman d'un adorable petit garçon de 2ans qui dort admirablement bien et qui fait même d'interminable sieste l'après-midi.Je lui ai offert deux petits doudous lorsqu'il était encore nourrisson, pensant qu'il allait n'en conserver qu'un.
Seulement, il a investit les deux doudous en question. Il dit qu'il y en a un qui est une fille et l'autre qui est un garçon...
Lorsque son doudou "fille" ( c'est celui qu'il préfère ) est à la machine alors il se console avec l'autre et vis versa. Il a donc quand même une net préférence pour l'un des deux. Leur présence est effectivement nécessaire lors de chaque séparation.
Voici mes questions :
- est il ennuyeux pour sa construction psychique qu'il ai investit deux doudous au lieu d'un ?
- est-ce un problème qu'il dise que l'un soit fille et que l'autre soit garçon ?
- Dois je en supprimer un de son univers pour sa construction mental ou pas ?
...............
Autre chose, pendant que j'y suis. Voici le gros morceaux.
Sa grand-mère ( ma mère ), en visite chez nous, lui à montré des photos de son grand-père ( mon père )qui est décédé peu après sa naissance. Cela a suscité beaucoup de questions de sa part.
Je lui ai dit que son grand-père n'existait plus. Qu'il avait été gravement malade avant de mourir et que son cœur avait cessé de battre. ( Nous appelons souvent notre fils mon coeur ) alors Alexandre a pris peur , il a pris des nouvelles de son père pendant   au moins deux heures d'affiliées toute les 5 minutes. J'ai donc fait le rapprochement.
Je lui ai expliqué que son papa était en pleine forme et que son coeur était lui  aussi en pleine forme. Qu' Alexandre n'était le coeur mécanique de personne, que lui aussi avait un coeur qui était en bonne santé et que tout cela était un quiproquo car nous employons des métaphores...
Il a compris à la suite de beaucoup d'exemples  et il était même très content.
Il était très inquiet car son papa n'a plus de papa et moi non plus je n'ai plus de papa.

Mais il restait la maladie : On peut, ne plus exister lorsque l'on est malade.
Alors, je lui ai dit que son grand-père avait eu un organe de malade que cette organe avait tout noircit à l'intérieur de son corps et qu'il était devenu tout noir de l'intérieur tout malade et qu'il y avait des graves maladies et aussi de toutes petites maladies, qui elles n'avaient aucune incidence sur la vie. Puis j'ai donné des exemples.

Alors voilà, j'ai clarifié pleins de choses avec lui sur mon père, j'aurais aimé avoir votre point de vue sur le sens de mes mots. Et si j'ai bien fait d'en dire autant ?

D'où mon pseudo !

Puis aussi sur le fait que son père ne parle pas de son père à lui, que c'est un sujet taboo et qu' il ne parle plus à sa mère non plus, donc personne ne pourra parler à mon petit bout de son grand-père paternel.
Est ce un problème ?

Merci à tous de votre regard.

Hors ligne

 

#2  6403

Re: Doudous

"en supprimer un" Quelle horreur !!!( je souris!)
La rencontre avec la mort ne se programme jamais, fut-ce pour un petit garçon. Répondez (continuez à répondre) comme vous le faites fort bien, avec des mots simples, en évitant les métaphores du style "il dort, il est au ciel". Non: il est probablement enterré (la crémation pose plus de pb), eh bien dites le lui et allez parler avec lui à votre père sur sa tombe.
Dites-lui qu'on ne sait pas ce qui se passe quand on est mort mais que chacun espère qu'on va se retrouver après, quand nous aussi on sera morts, que on est triste et qu'après on est moins triste mais que ceux qui sont morts vivent toujours dans notre tête (laisser tomber le cœur, sauf pour les mots doux!!) et dans notre corps.
Ne vous inquiétez plus et continuez à lire ...
le Canard enchaïné !


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2018 Buzzistic | contacts

  • haut de page