Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
Besoin d'un avis ! :)
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

Besoin d'un avis ! :)

#1  35099

Mr.gerald
Nouveau membre
Pas de photo !

Besoin d'un avis ! :)

Bonjour.
Je vais promptement raconter ce qui m'est arrivé, et je vais vivement demander votre avis.

Il y a une semaine de ça, j'ai osé fumer un joint. (Du cannabis séché et pas traité)
Je ne suis pas un gros fumeur, juste occasionnel.
Après quelques lattes, j'ai fais une grosse crise d'angoisse due à cet état second que peut offrir l'herbe et que certains recherchent.
Depuis, j'ai passé deux semaines dans un engrenage infernal. J'ai fais des crises d'angoisses quasi-permanentes. Étaux dans la poitrine, et état dépressif.
Mes angoisses étaient liées à elles mêmes.
C'est à dire que je flippais de l'état de stress dans lequel j'étais.
Très difficile pour me calmer, j'avais aussi du mal à dormir la nuit.
Par moment je reprenais clairement le dessus en acceptant cet état et en l'oubliant tout simplement.

Je n'ai consulté personne et pris aucun médicament, si ce n'est des tisanes qui calment.

Cet état a fait ressortir des choses.
Une peur de grandir (et oui même à 30 ans) Le fait de me marier l'an prochain et d'avoir un enfant, ça travaille un homme qui a vécu comme un gros ado.
Une scission intérieur que j'avais fait trop brutalement avec mes patent, alors que je les aimes comme le fils que je suis.
Mais toujours présent ce mécanisme vicieux de peur de l'angoisse qui ne faisait que l'amplifier.

Cet aprem' après m'être reposé, détendu j'ai pu m'endormir.
C'est ma fiancée qui est rentrée du travail, et m'a réveillé très brusquement.
Si brusquement que j'étais dans un état vaseux.
Tellement vaseux, que ça m'a totalement évoqué la semaine dernière, l'état second dans lequel le joint m'avait plongé.
J'ai compris que j'avais peur des états qui peuvent paraître étrangers.
Malgrès l'angoisse, je me suis levé, fait la cuisine, la vaisselle, et l'angoisse est partie, laissant place à un état plus calme.

Ce soir je me suis couché, et c'est revenu en force. J'ai même pu observer qu'au moment ou je m'endors, mon corps m'offre des secousses, muscle de la jambe, main, bras qui tremblote, comme pour me réveiller.
C'est étrange mais plus je me rapproche du sommeil ou d'un état second, et plus l'angoisse monte et mon corps réagi. Comme un écho à cette peur irrationnelle que m'a procuré ce joint, en me mettant dans un état second. Quand je réussi à passer outre une crise d'angoisse et l'état vaseux qui lui est lié, je me "réveille" et je me sens largement mieux. Je fais des blagues, j'arrive même a me détendre plus facilement. Et quand vient le moment de dormir, l'angoisse est la ! Et l'endormissement est un calvaire.

Plus j'avance et plus je peux mettre des mots. Il semblerait que ce soir lié à de l'hypnophobie.
Qu'en pensez vous ?

» Tout savoir sur le coaching parental et ses méthodes.

Hors ligne

 

#2  35105

Christelle Moreau
Psychanalyste, Thérapeute, psychodynamique
Avatar de ce membre Sur Facebook

Re: Besoin d'un avis ! :)

Il se peut que vous soyez en état de choc. Choc provoqué certes artificiellement, mais choc quand même.
Je vous invite à consulter un psychiatre  ( médecin spécialisé en psychiatrie ) au plus vite si possible psychanalyste et hypnothérapeute.

Il semblerait que votre état de choc post traumatique aie déclenché une angoisse liée à la de perte de contrôle de soi.

Ce qui peut impliquer qu'à chaque désir de relâchement, le sujet réagit en produisant un conflit entre le désir de se détendre et la perte de contrôle que cela implique.
Qui dit conflit dit désorientation, qui dit désorientation dit mise en place d'une mécanisme de défense qui est la peur ( réaction au troubles provoqués )

Il est évident qu'il ne faut pas que vous tardiez à consulter car même si cela s'estompe petit à petit, le fait que vous ayez déclenché ce type de réactions peut être lié à une problématique sous-jacente qui ne demandait qu'à émerger. Il se peut également qu'elle soit totalement "isolée", mais le fait que vous la restimuliez m'inscite à vous inviter à ne pas tarder sans vous alarmer.
Mieux vaut consulter afin de se rassurer et d'y voir plus clair, que de perdurer dans ces causes à effets sans vraiment les comprendre ni les gérer.
Ne tardez donc pas.

Bien cordialement


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

#3  35106

Christelle Moreau
Psychanalyste, Thérapeute, psychodynamique
Avatar de ce membre Sur Facebook

Re: Besoin d'un avis ! :)

Pour information voici comment fonctionne le cannabis.
http://lecerveau.mcgill.ca/flash/i/i_03 … ml#drogues
Cordialement


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2018 Buzzistic | contacts

  • haut de page