Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
protéger ses enfants de leur grands-parents
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

protéger ses enfants de leur grands-parents

#1  32176

Maman44
Nouveau membre
Pas de photo !

protéger ses enfants de leur grands-parents

J'ai eu une enfance pas très heureuse, une adolescence difficile et mes débuts d'adulte furent chaotiques. J'ai suivi une thérapie pendant 3 ans puis j'ai commencé une analyse, sans la terminer, car "ça va très bien".
J'ai aujourd'hui une vie joyeuse et je vais bien : je fais un métier passionnant, j'ai un époux aimant et drôle, mes enfants sont en pleine forme.

Une des causes de mon mal-être enfantin est la violence psychique et verbale dans laquelle baigne mes parents.
Pour mes parents et mes soeurs, c'est leur mode de fonctionnement.
Je n'en veux pas à mes parents, la violence, ils l'ont subie étant enfants. Ils l'exprime malgré eux.
Je n'aime ni ne déteste mes parents et mes soeurs. Ils font partie de mon passé, que j'ai accepté et qui fait partie de moi.
J'ai re-construis ma vie sans mes parents et mes soeurs. Et je suis bien comme ça.

La seule question qui subsiste reste celle des enfants : Me protéger de ma famille doit-il les obliger à n'apercevoir que leurs cousins et leurs grands-parents ?
Peuvent-ils voir leurs grands-parents et leurs cousins sans notre surveillance ?

Il y a 3 ans, j'avais confié mes 2 enfants à mes parents pendant une semaine de vacances : Mon fils, alors âgé de 8 ans, est revenu avec une anurésie nocturne, des cauchemars, et des crises de somnambulisme. Ma fille, son aînée de 2 ans, a eu des crises de larmes inexpliquées et des crises de colère et de rage, tous les jours pendant une semaine.
Il a fallu 3 semaines pour revenir à la normale. Après beaucoup de discussions.

Cette année, j'ai réitéré l'expérience malgré tout, à la demande des enfants. Nous avons beaucoup parlé et expliqué et, pendant les vacances d'hiver, ils ont passé une semaine chez mes parents,sans mon mari et moi, et cela s'est bien passé.

Je fais donc une tentative cet été : Ils vont passer 15 jours chez mes parents avec leurs cousins et mes soeurs, sans mon époux et moi. J'espère que les enfants sont suffisamment grands pour se créer des boucliers. Dans le cas contraire, ils savent qu'ils peuvent rentrer quand ils veulent.
S'ils ne subissent aucune violence psychologique cette fois-ci, nous recommencerons.
Mais mon époux et moi sommes un peu inquiets.
Cette violence que j'ai fuit, comment permettre aux enfants de l'éviter sans les écarter d'eux ?
Est-ce plus facile pour des petits-enfants que pour des enfants ?

Hors ligne

 

publicité

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2018 Buzzistic | contacts

  • haut de page