Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
diagnostiquée maniaco-dépressive
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

diagnostiquée maniaco-dépressive

#1  3105

calimerojess
Nouveau membre
Pas de photo !

diagnostiquée maniaco-dépressive

Bonjour, je viens savoir si certains d'entre vous connaissent mieux cette maladie. Je vais avoir 20 ans, et il y a trois ans j'ai été hospithalisée pendant 14 mois en hôpital psychiatrique, pour de nombreuses tentatives de suicides, dépression, et parce que je développais des TOC. Aujourd'hui on me dit que je suis maniaco-dépressive et qu'il va falloir que j'apprenne à vivre avec ces cycles de manies et ces cycles dépressifs. J'espèrais la guérison, mais aujourd'hui je me rends compte qu'elle est impossible. C'est dur de construire sa vie sur de telles bases, d'accepter cette maladie. Je ne veux pas être malade à vie, j'aimerais savoir si il n'y a pas d'alternatives pour espèrer guérir un jour. J'aimerais bien savoir si l'on arrive à construire sa vie malgré toutes ces phases qui nous laissent peu de répis.
J'attends vos réponses avec impatience, merci d'avance...

Hors ligne

 

#2  3108

Re: diagnostiquée maniaco-dépressive

il est très difficile de vous donner une réponse tranchée,Calimerojess; surtout à distance, sans vous avoir en face.
Les "troubles bi-polaires", autre nom de votre pathologie, sont mal connus quant à leurs causes, mais on peut aujourd'hui bien les stabiliser grace à des thymorégulateurs. Mais surtout, et c'est là le point où je veux insister: une psychothérapie analytique au long cours me parait absolument nécéssaire. Il faudrait donc être vigilante sur la qualité des soins que vous serez amenée à recevoir, et vous assurer que vos médecins et thérapeutes puissent vous suivre complétement; il serait dommage que l'on vous donne un traitement ambulatoire d'un côté et qu'on vous suive en psychothérapie ailleurs: tout cela doit être mis en place en parfaite concertation. Mais je ne doute pas que vous soyez en de bonnes mains, surtout si vous êtes dans un centre hospitalier.
Quant à la durée de vos troubles, rien ne dit que ce serait "à vie": vous êtes très jeune (je suis même un peu surpris qu'on vous ait déjà collé cette étiquette) et vous pourrer parfaitement vous en débarasser ou les atténuer.


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.
» Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook depuis notre page fan !

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

#3  3121

calimerojess
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: diagnostiquée maniaco-dépressive

Je vous remercie de votre réponse, j'ai moi-même été étonné que l'on me diagnostique ci tôt car j'ai parlé avec des gens souffrant des mêmes troubles qui ont attendus des années avant d'obtenir un diagnostique. Mais bon au moins sa m'évite d'errer et de ne plus savoir que faire car même si les épisodes "euphoriques" ne me dérangent guère, ceux de dépression sont beacoup plus dur à gérer. Mas celà fait dejà 6 ans que je suivie par psychologues et psychiatres pour ce qu'on considérait au départ comme des phases de grande déprime, et ceux ou je devenais intenable et sur-excité. Merci beaucoup

» Astuce : utilisez le mur des tags pour découvrir de nouveaux sujets !

Hors ligne

 

#4  3124

bernard trilles
Psychothérapeute & Psychanalyste
Avatar de ce membre

Re: diagnostiquée maniaco-dépressive

Bonsoir,

Les troubles bi polaires ont ceci de particulier, c'est qu'il faut plusieurs années pour les diagnostiquer d'une façon certaine afin de constater que les cycles de depression s'alternent avec de vrais cycles de signes maniaque EXEMPLE : Beaucoup de projet dont certains casiment irrealisables voir délirants, insomnie, sur estime de soi, dépenses pécunière irrésonnée...etc.

De plus  la personne qui en est atteinte n'a pas necessairement l'impression de souffrir d'une maniaco depression mais souvent d'une simple depression car les phase "maniaques"sont considérés tres souvent chez le patient comme des phases de bien ètre. Le diagnostic est donc à prendre avec des pincettes.

Neammoins si cette pathologie est avérée et si le patient suit correctement son traitement médicamenteux de type neuroleptique voir plus correcteur thymique avec une bonne compleance a la psychotherapie la maladie se stabilise dans la majorite des cas et la personne peux entreprendre une vie "normale".

Hors ligne

 

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2019 Buzzistic | contacts

  • haut de page