Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
Alcool de père en fils ?
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

Alcool de père en fils ?

#1  27152

Muguet
Membre
Pas de photo !

Alcool de père en fils ?

Bonjour,

Mon père bois et je supçonne que mon grand père buvait (bien sur c'est tabou et donc je ne suis pas sure...)
Je n'ai que 26 ans et j'ai commencé il y a environ un an a boire toute seule. Des fois je prefère ça plutot que n'importe quel autre programme.
Je me demande pourquoi. Je n'ai jamais eu cette relation a l'alcool avant, meme si j'en buvais.
Pour le moment, j'ignore un peu le problème parce que cela ne nuit pas à ma vie de tous les jours, enfin pas trop. Je ne suis pas capable d'aller voir le medecin. Je bois tout les jours plus ou moins beaucoup, et j'en veux toujours plus, mais si je suis en semaine et que je sais que je dois aller travailler le lendemain je me limite.
Pouvez vous m'aider? me donner des conseils ? Meme quand je vais mieux j'ai quand meme envie de boire en fait et j'ai des difficultés à mesurer la gravité de mes gestes. En fait j'ai l'impression de controler mais maintenant j'ai le doute....
Qu'en pensez vous ?
Que me conseillez vous ?

» Besoin d'un Psy ? Faites notre test pour le savoir !

Hors ligne

 

#2  27153

Re: Alcool de père en fils ?

2 stratégies:1/ consulter très vite un psychothérapeute en lui demandant d'entrée s'il se sent compétent en addictions.
Et 2/: chercher dans votre secteur s'il existe un club de A A (Alcooliques anonymes): je SAIS que c'est efficace...


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

#3  27154

Muguet
Membre
Pas de photo !

Re: Alcool de père en fils ?

J'ai trop la honte.
Je ne sais pas comment ça se passe aux AA….  Est ce que ce que l'on voit à la tv est vrai ? (on parle devant tout un groupe de sa propre expérience…ecc..).
Non parce que moi j'ai pas non plus l'impression de pouvoir etre comparée à quelqu'un qui se met dans des états fous… enfin… je veux dire qu'a la fin je ne sais pas vraiment quand on peut dire qu'on est alcoolique ou pas et si en buvant comme moi on a le droit d'aller aux AA (quand je dis "le droit" je veux dire moralemement, si cela est légitime, juste…)

Hors ligne

 

#4  27157

Re: Alcool de père en fils ?

c'est un accueil TRES fraternel. On parle quand on est prêt à parler(pas forcement la 1ere fois) et on écoute beaucoup; et des fois on peut avoir envie de pleurer en écoutant. Il y a tout sorte d'alcooliques. de tous âges, souvent beaucoup de femmes même jeunes.
On ne vous juge surtout pas et votre démarche est tout ce qu'il y a de légitime.


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.
» Facilitez vous la Liste des courses avec MonFrigo.net !

Hors ligne

 

#5  27166

Muguet
Membre
Pas de photo !

Re: Alcool de père en fils ?

oui mais je n'y vais toujours pas. j'ai bien regardé et je sais ou je peux aller mais je n'y vais pas. Je me dis oui, la semaine prochaine...c'est comme un truc agréable dont on ne veut pas se séparer... même si on sait qu'a la longue c'est pas bon... et pusi je me dis que peut être que je quelqu'un me reconnaitra...après tout c'est pas très grand ou j'habite...j'ai une amie anglaise et pour elle boire comme moi je bois c'est pas très grave, enfin, les anglais ils boivent beaucoup... et donc, je me dis que si j'étais anglaise je ne serais pas considérée comme alcoolique?? suis-je alcoolique ? que veut dire etre alcoolique ? définition ?

Hors ligne

 

#6  27173

Re: Alcool de père en fils ?

"peut être que je quelqu'un me reconnaitra.." et alors? les seuls présents sont TOUS des "malades alcooliques" comme ils se présentent. Et chacun ne dit que son prénom.
Vous pouvez peut-être écrire une petite lettre expliquant votre problème, leur mettre dans leur boite en demandant que quelqu'un vous appelle. Ils le feront.
Est alcoolique quelqu'un qui se trouve dans l'impossibilité de se passer d'alcool. Que ce soit une simple petite bière le soir, chaque soir, ou que ce soit une "miurge" magistrale tous les weekend.
Tous ceux qui sont devenus abstinents se considèrent comme "en sursis" et susceptibles de replonger. Mais tous se disent HEUREUX et repensent à la période d'avant avec horreur. TOUS!


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.
» Facilitez vous la Liste des courses avec MonFrigo.net !

Hors ligne

 

publicité

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2020 Buzzistic | contacts

  • haut de page