Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
Ma Fille Est Anorexique/boulimique
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

Ma Fille Est Anorexique/boulimique

#1  35209

MILADY
Nouveau membre
Pas de photo !

Ma Fille Est Anorexique/boulimique

Ma fille a 23 ans, elle a commencé par des problemes de comportement alimentaire assez jeune sans que nous nous en rendions compte. Il y a 6ans elle a fait une oedeme de quincke suite a une allergie alimentaire. Les mois suivant elle a commencé à réduire ses quantités de nourriture, puis à éliminer certains aliments à ne plus manger que des compotes puis a ne plus manger que ce qu'elle se cuisinait.
Elle est resté avec le même petit copain pendant 7 ans avec 2 ans de vie commune, puis est tombée amoureuse d'un autre qui l'a quitté au bout de 3 semaines. J'ai quitté mon mari et suis partie dans une autre région, non sans avoir parlé à ma fille qui m'a dit être d'accord, ceci fin décembre 2011. En février 2012 j'ai demandé à ma fille quand je pouvais venir la voir et elle n'a pas voulu que je vienne avant début mars 2012. Quand j'ai vu son état de maigreur je lui ai demandé d'accepter un rendez vous avec son medecin, elle avait perdu plus de 15 kgs en moins de 2 mois (43 KG pour 1m60). elle faisait du sport à outrance Le medecin a estimé qu'elle pouvait éviter l'hospitalisation avec un suivi. Fin mai elle faisait le même poids mais était dans un état psychologique completement dépressif, elle n'en pouvait plus et avait basculé en boulimie mais sans se faire vomir. Je lui ai proposé de venir habiter chez moi avec mon nouveau compagnon. Elle est resté 3 mois et demi, période pendant laquelle elle était en boulimie, mangeait la nuit, la journée, faisait des crises d'angoisses. Elle était suivie par une psychiatre du CMP qui lui disait que ses mauvaises relations avec mon compagnon lui provoquait ses crises. Mi-septembre elle est repartie vivre dans un nouvel appartement en me disant qu'elle voulait retrouver son indépendance, ses amis, ses repères et que son séjour avec nous l'avait détruite. J'ai fait mon maximum pendant toute cette pérode, l'aidait pendant ses crises d'angoisses, alimentait le frigo sans arrêt, et j'ai supporté le bruit la nuit, la saleté et surtout les nombreux reproches. Elle avait de nombreux reproches au sujet de son enfance, de la façon trop sévère dont mon mari la traitait et de nombreuses choses qu'elle avait mal vécu. Elle a donc voulu repartir vivre dans un nouvel appartement seule, moi je voulais qu'elle prenne un appartement plus près de moi mais elle voulait retrouver ses amis, ses repères. Elle avait été mise sous Séroplex 5mg puis 10 mg. Elle est donc partie mi septembre et je suis allée passer 10 jours avec elle courant novembre car elle n'en pouvait plus à nouveau de ses boulimies. Entre temps elle a été prise en charge par le CMP de sa commune et s'est rendu à des thérapies de groupe sur Paris, thérapies menées par Mme Catherine HERVAIS qui lui apportent beaucooup. En novembre elle a arrêté le Seroplex qui lui donnait de nombreux effets secondaires, elle avait pris au moins 25 KG, avait des nausées, des maux de tête, avait des courbatures.
Les 10 jours que j'ai passé avec elle ont été difficiles car elle s'isole dans sa chambre des juvrnées complêtes, ne veut pas qu'on l'embrasse ou qu'on la serre dans nos bras et nous fait  eaucoup de reproches disant que sa prise de poids est le fait qu'on lui ai fait réduire son sport ( elle avait voulu travailler pendant 2 mois et le sport l'épuisait) que mon compagnon l'avait détruite parce qu'il ne l'a supportait plus, que j'aurai du rester chez elle pendant ces mois au lieu de l'emmener chez moi etc... Je suis repartie complêtement desespérée et déprimée. Je suis suivie par une psychologue qui me dit que je dois prendre de la distance, ne plus passer des heures au tél avec ma fille et lui mettre des limites; je n'arrive pas à le faire car ma fillle me dit qu'elle a des idées suicidaires et j'ai peur. Je ne cède pas non plus quand elle me demande de quitter mon compagnion, que la seule solution pour qu'elle guerisse soit que je vienne et que je reste vivire avec elle. Je suis fatiguée, dépressive, je suis ecartelée entre ma fille et mon compagnon. Ma question est : Pensez vous que je doive mettre des distances et des limites avec ma fille et lorsqu'elle me dit qu'elle a envie de se suicider je dois vraiment la prendre au sérieux ? Combien de temps peuvent durer ses crises de boulimies ? Je ne sais plus quoi faire. Merci

» Devenez fan du site Psy sur notre page Facebook !

Hors ligne

 

#2  35210

Christelle Moreau
Psychanalyste, Thérapeute, psychodynamique
Avatar de ce membre Sur Facebook

Re: Ma Fille Est Anorexique/boulimique

Bonjour,

vous semblez culpabiliser de votre départ, mais aussi de votre nouvelle vie. Sachez que vous avez le droit d'exister en tant qu'individu et que votre fille n'a pas le droit de vous imposer votre parcours. Facile à dire mais pas facile à assumer lorsque l'on est une maman.
Tout simplement parce-qu’elle vous désire TOUT pour elle et que son désir résonne en vous et vous ordonne d'y répondre. c'est en quelque sorte un cercle vicieux qui vous emprisonne elle et vous. En y répondant même partiellement vous l'enfermer, comme vous vous enfermer dans sa douleur.
Elle semble refuser en bloc votre conjoint et vous semblez en souffrir. Cette souffrance, votre fille semble en jouer, comme elle semble également vous faire du chantage affectif profond en jouant avec votre douleur. Tout cela est effectivement lié. Mais probablement pas de la façon que vous semblez le percevoir.
En effet, les troubles alimentaires quels qu'ils soient, expriment un désir de contrôle sur le monde, par rapport au monde et surtout sur soi même. Votre fille en ces actes incontrôlés se parle et communique son mal être. Il est important pour elle qu'elle soit suivi par un psychiatre et il est important que de votre côté vous vous autorisiez à "être" sans culpabiliser. Votre souffrance étant semble t il un levier, voir un support à son mal être.

Bien évidement, le chantage affectif que vous devez endurer est insupportable pour une maman. Mais sachez que si votre fille ne supporte pas sa vie et que si elle décide d'en finir, quoi que vous fassiez et c'est cela qui est important, elle seule prendra l'ultime décision de vivre ou de cesser sa douleur qui n'est en aucun induite par votre existence, mais belle et bien par ce qu'elle perçoit de SA propre vie.

Votre thérapeute vous a suggérer de la laisser tranquille et elle a raison. D'autre part, 43 KG pour 1m60 n'est en aucun cas une situation d'imc catastrophique...

En mi-septembre, lorsque votre fille est repartie vivre dans un nouvel appartement en vous disant qu'elle voulait retrouver son indépendance, ses amis, ses repères et que son séjour avec vous l'avait détruite.
Elle vous signifiait en ces termes que la petite fille devait grandir SEULE.

Votre angoisse semble au moins aussi importante que la sienne.

J'ai envie de vous dire : Faites lui confiance et laissez la grandir !

Votre psychologue a entièrement raison et j’appuie sa réflexion.

Votre fille a besoin d'exister, comme vous avez besoin vous même d'exister sans que personne ne vienne régir votre vie.

Votre bébé a grandi, acceptez le !

Même si au fond d'elle, elle ne parvient pas elle même à l'accepter...
C'est probablement par votre confiance qu'elle pourra s'accepter en tant qu'individu et accepter par la même que sa mère soit un être à part entière qui a le droit d'aimer quelqu'un d'autre qu'elle.

Concernant la durée des crises, sachez que chaque personne est différente...

Bon courage à vous et bonne continuation.


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2018 Buzzistic | contacts

  • haut de page