Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
mon desir et ma sensibilité submerge mon dicernement
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

mon desir et ma sensibilité submerge mon dicernement

#1  31678

nimblerabitt
Nouveau membre
Pas de photo !

mon desir et ma sensibilité submerge mon dicernement

je suis un homme de 56ans et je me sens trés mal dans ma peau, cela dure depuis déja trois ou quatre ans et cela ne fait que s' aggraver de jour en jour
ma vie m'a semblé sympatique et sans trop de soucis car ma mere a pratiquement réussi a aplanir le sol devant mes pieds,trés timide et manquant considérablement de confiance en moi j'ai eu beaucoup de mal a approcher les filles qui me semblaient un peu inaccessibles et je me réfugiais déja dans des rèves ou certains garcons avaient leur place,voyant que ma vie deviendrait extremement compliqué ,j'ai fait fi de ces reves et j'ai glissé vers une vie heterosexuelle "conforme" a l'ensemble de mon entourage je me suis marié ,eu deux enfants, mais les demons de l'homosexualité sont toujours restés plus ou moins présents en fonction des aleas de ma vie ,sans pour autant passer a l'acte, je ne voyais cela que comme des fantasmes erotiques sans trop de gravité que je calmais dans des plaisirs solitaires cachés .
A mon divorce javais deja beaucoup de mal a avoir une activité sexuelle harmonieuse, remplacant parfois ma femme par l'image de garcons pour arirver au plaisir. 43a Une fois mon divorce consommé j'ai essayé  une amorce d'histoire avec un garcon de 27a rencontré a l'epoque sur le minitel , la rencontre fut brève,un we parisien des plus sympatique mais bloquage au lit(toujours ce manque de confiance en moi )mon partenaire sympatique et comprehensif accrocha et s'accrocha de suite, ce début d' idyle me fit peur car je n'avais pas envisagé cet attachement et le bouleversement qu'il aurait entrainé dans ma vie encore si delicieusment berce par des parents prévenants ignorant mes penchants .je mis donc fin a cette ebauche d'histoire laissant sur le chemin un garcon malheureux
Revenu sur "le droit chemin" et muni de solides amis (tous heteros) je ne tardais pas a trouver ,par leur intermediaire, la femme qu'il me fallait
Effectivement ce fut le coup de foudre; l'amour avec un grand A ,d'un coup de baguette magique mes demons retournerent au placard laissant la place a une rage de séduire cette femme benie des dieux ,au lit un leger mieux mais sans plus , donc
examens medicaux, angiologie etc etc tous négatifs mais tant pis le bonheur etait la
la tendresse ,l'amour la comprehension de ma compagne; découverte du viagra
cinq ans passerent et retour des démons ,visites de saunas gays puis rencontre d'un jeune gay  de 24ans ,sentiment bizarre d'attachement partagé au depart mais tres vite unilatéral, je me sentais accroché a lui malgré ma raison qui me faisait
les gros yeux, je souffrais de plus en plus de notre eloignement physique (il habitait Paris)et moral :il se detachait de moi ,sentiment de culpabilité envers ma si gentille compagne qui ne comprenait pas mes coups de blues,debut de mon mal etre ,je touchais du doigt mon reel plaisir a me trouver en presence d'un garcon bien plus jeune que moi et ce besoin que j'avais qu'il me donne son amour.Depuis les demons sont toujours la et se multiplient ,mon pere est parti,multiplication des experiences ,
crises successives avec ma compagne ,seances chez un psychiatre sans trop de resultat sauf de me conforter dans une illusion de bisexualité reconfortante,décision
d'avouer a ma compagne ou plutot de suggerer mon ambiguité sexuelle,puis decision de rupture sans preciser le veritable motif par peur de faire mal,11 ans avec une personne qui vous aime ne s'effacent pas comme ca, renforcement de mon mal etre,
culpabilité,desir d'amitié avec elle ,comment avouer le non desir sexuel malgre cet attachement et la tendresse que j'ai pour elle, .puis experience avec un autre garcon de 27a une seule soirée et je fond litteralement sur  un ange, ressouffrance immediate car separation definitive au petit matin ,le mal etre s'installe plus profond ,trop profond, je repars en therapie avec un autre psychiatre et je decide d'en parler a un de mes meilleurs ami et a mon frere ,la pression diminue mais je m'enfonce de plus en plus dans le desir homosexuel, j'essaye de banaliser la situation avec mon therapeute mais le mal etre se renforce et commence a me faire lacher prise dans mon activité professionnelle (la petite entreprise familiale) je décide de faire appel a
ce que l'on appelle un "escort boy"rémunéré en pensant que si je paye je ne vais pas m'attacher ,26ans, et la ,rebelotte je franchis la ligne blanche et je tombe dans le piege je m'attache a un garcon qui prend certe du plaisir avec moi et me donne sa tendresse et peut etre son affection mais qui n'ira pas beaucoup plus loin!de plus nouvelle sensation ,mise en evidance de ma passivité sexuelle avec lui et plaisir sexuel intense
voila j'ai été un peu long et je m'en excuse mais je voulais expliquer le cheminement qui a conduit a ce mal etre permanent de plus en plus marqué car ma raison ne peut entendre et comprendre mon comportement ,ce besoin d'un contact physique avec
des jeunes hommes et ce besoin d'attachement de leur part(illusoire)
je precise que ces sentiments ne sont nullement présents  lors de rencontres (tres rares)avec des hommes plus agés ou de mon age
je ne me sens plus attiré physiquement par les femmes ,mais je ne peut m'immaginer vivre avec un homme,j'ai de plus en plus l'impression de ne plus exister

pouvez vous me donner votre avis sur mon comportement et mon ressentiment ! et peut etre quelques conseils car plus je vais, moins je vois le bout du tunnel  je pense que je suis en train de devenir fou!

Hors ligne

 

#2  31697

Re: mon desir et ma sensibilité submerge mon dicernement

bonjour
et bien pour votre courage d'avoir écrit tout ceci..

pouvez vous me donner votre avis sur mon comportement et mon ressentiment  a écrit:

un bout de réponse:

a écrit:

j'essaye de banaliser la situation avec mon therapeute

puisque vous en constatez le résultat pas vraiment bon.. pourquoi  ne pas appronfondire réellement votre problèmatique? ne plus "tricher" avec vos séances?

P.S: les utilisateurs peuvent vous lire mais pas vous répondre.


Thérapeute
» Rappel : consultez la charte du forum pour participer !

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2018 Buzzistic | contacts

  • haut de page