Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
Tabac..
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

Tabac..

#1  28119

moonheart
Super Membre
Avatar de ce membre

Tabac..

Bonjour,

Je ne sais pas pourquoi, ni pour quelle raison, mais en ce moment je m'ennuie de la section apparté! Je ne sais pas pourquoi, mais la discussion sur le tabac m'interpelle. Je suis une fumeuse et pour l'instant je n'ai pas encore l'intention d'arrêter. Je crois que j'ai un chemin intérieur à faire avant de pouvoir arrêter définitivement. J'ai arrêté plusieurs fois des fois pendant plusieurs années, mais en situation de stress je recommençais toujours. J'accorde une fausse importance de réconfort et d'apaisement de mon stress lorsque je fume ce petit bout qui me ruine la santé. Je pourrais faire comme les autres fois, prendre une bonne dose de volonté et de me dire que j'arrête du jour au lendemain, mais pour combien de temps? Tout le monde sait que la cigarette est nuisible, que c'est un faux sentiment d'apaisement qu'on vit lorsqu'on la fume puisque la nicotine est un excitant à la base. Mais pourquoi je continue à fumer et à pourrir ma vie comme je le fais depuis bien longtemps et de différente façon? quelle plaisir j'en retire? qu'est-ce que j'essaie de prouver ou de cacher?

Mais tout ça pour dire que la réponse qui offusque est rempli de vérité à mon avis. C'est vrai qu'on pu de la gueule, c'est vrai qu'on se scrape les poumons qu'on se coupe le souffle et que les premiers temps on graffigne les murs en se croyant en manque, mais qu'avec de la volonté on peut le surpasser et se désintoxiquer. Je ne vois pas pourquoi le 2 mois offusque, quand tout le reste était autant terre à terre. Mais en fait, selon mon expérience, c'est que tout à été dit contre la cigarette et que je ne peux pas demander de remède miracle en demandant comment faire pour arrêter tout bonnement, puisque je sais très bien que malgré qu'elle creuse ma tombe, je continue tout de même à inspirer cette fumer. Je sais que l'emphisème m'attend et que de devoir forcer à toutes mes respirations en me demandant si je vais creuver par manque d'air, ce n'est vraiment pas une belle vieillesse et qu'elle va me pourrir la vie rendu là. Donc pourquoi je continue, pourquoi malgré tout j'ai fumé cette première cigarette au départ? Qu'est ce que je retire dans ce geste qui me rend si dépendant malgré le fait qu'elle m'entraine vers la mort?

Y'en a pas de remède miracle, même si je cherche des trucs pour apaiser ma dépendance à cette mort que je me crée en me faisant croire que j'en ai réellement besoin en me disant que de toute façon on va tous mourir un jour où l'autre ou que c'est mon seule vrai plaisir en ce moment parce que j'aime fumer et que ça me relaxe? Le seule remède miracle qui existe réellement de mon côté c,est de comprendre la raison pour laquelle j'essaie autant de me faire du mal, puisqu'il n'a absolument rien de positif dans la cigarette. Vous, Phalange vous semblez l'avoir trouver cette raison puisque vous trouver la réponse absurde et que vous dites vous avoir abstenu de cette drogue en vous accrochant à la vie, malgré que vous avez vécu le manque comme un plaisir... C'est le seule petit bout que je ne comprend pas.

Bref, tout ça pour dire que la solution est écrite noir sur blanc, même si elle ne plait pas. Et la méthode comme vous le dites si bien Phalange est différente pour chaque fumeur. alors pourquoi espérer une réponse qui n'est pas terre à terre, quand on sait au départ qu'il y a que celle-ci qui mène à la seul et unique réponse à tous les fumeurs?

cigarette = mort... Alors pourquoi?

seul la réponse à cette question peut être mon remède miracle telle que vous le décrivez Phalange et c'est pour cette raison que vous avez sans doute arrêter de votre côté. Et je crois que c'est cette réponse qui fait la différence entre le fait que moi je fume encore et que la réponse de GeorgesN me semble sensé pendant que vous, vous avez arrêter et que la réponse semble vous offenser. Je crois seulement que certaines évidences parfois ne le sont pas pour tout le monde et que le retour à la base est parfois si évidente et déplaisante qu'on voudrait avoir une réponse plus complexe pour expliquer la raison qui fait qu'on ose autant prouver qu'on n'appréhende point la mort.


C'est l'histoire du petit castor, le plus petit, mais le plus fort! :)

Hors ligne

 

#2  28133

moonheart
Super Membre
Avatar de ce membre

Re: Tabac..

Je désire m'excuser pour avoir massacré votre pseudo Phalangue! Je crois l'avoir lu avec un doigt dans l'oeil pour lire phalange plutôt que Phalangue! mdr

Bonne fin de journée!


C'est l'histoire du petit castor, le plus petit, mais le plus fort! :)
» Astuce : utilisez le mur des tags pour découvrir de nouveaux sujets !

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2018 Buzzistic | contacts

  • haut de page