Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
Questions sur la peur ….le vide….
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

Questions sur la peur ….le vide….

#1  969

Manon
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Questions sur la peur ….le vide….

Bonjour a tous et toutes,

Pourquoi quand on deviens malade ou handicapé le vide s’installe, les amis trouvent des prétextes pour fuir, de temps en temps il appelle et vous pose la traditionnel question « comment va tu ? » mais il n’attende pas vraiment de réponse il, appelle car il on quelque chose a vous demander, j’ai personnellement un jour fait l’expérience de répondre  a la fameuse question par «  aujourd’hui il a neiger » ( nous étions au milieu du mois de juillet loll) et bien la réponse a été « a bon j’espère que sa iras mieux demain », et la personne a continuer la conversation par ceci « dit toi qui doit connaître…… »c’est comme si l’on n’existait déjà plus, mais avant de disparaître totalement on viens puiser ce qui pourrai encore être utile.

C’est aussi  comme si l’on fessais peur aux autres, comme si on était le miroir qui leurs dirait regardez voyez ce qui peu a vous aussi arriver.

Il ne faut pas être très malade ou handicapé pour ressentir ce vide, vous les membres de ce forum, qui êtes en dépression ou qui l’avez été, n’avez-vous jamais ressenti ce rejet, ce vide qui s’installe et les faux fuyant avec leur chapelets de phrases toute faite du style « tu n’a qu’a » où « un peu de volonté »et encore « pense qu’il y a pire que toi » ?

Bonne fin de journée

Je vous prie d’excusé mon orthographe mais je suis néerlandophone Merci

Manon

Hors ligne

 

#2  997

Manon
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: Questions sur la peur ….le vide….

Pas de réponse, ci cela signifie que tous les membres qui sont passé sur le forum en deux jours ne son pas dépressif et si il le sont ne ressente aucun rejet ou vide et bien je m’en réjouis mais permettez moi tout de même d’être quelque peu septique.

Quelque peu septique de par mon propre vécu et celui de ceux et celles qui ce sont confiez a moi, ce rejet existe et je suis très consciente que c’est nous même qui  en somme pour une partie responsable, la peur de déranger de ne plus être utile, d’être hors circuit, mais nous ne somme pas les seules responsable la société est faite pour les actifs, produire, voire même écraser l’autre si il le faut pour être performent au top, mais les amis eux ne devrait pas entrés dans ce moule là, ou alors faut t’il que je comprenne que je n’ai vraiment jamais eu de véritable amis (e) ?

Bien a vous
Manon

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

#3  999

Re: Questions sur la peur ….le vide….

Peu de visiteurs, ai-je remarqué depuis 2 jours!
Sur votre réflexion j'ajoute une image: depuis les temps préhistoriques, les messagers porteurs de mauvaises nouvelles étaient massacrés.
Cela procède de la "pensée magique".
Semblablement les malades, vieillards, moribonds, et autres "galeux et lépreux" font TRES PEUR; c'est un raisonnement par  "contigüité". "Si je le touche, si simplement je le vois: ça va me sauter dessus, je vais être contaminé".
Pour la même raison les femmes étaient TABOU pendant leurs menstrues.


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.

Hors ligne

 

#4  1003

Manon
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: Questions sur la peur ….le vide….

Merci pour votre réponse,

A vous lire je constate que nous hommes (femmes) moderne nous ne somment pas très évolué, malgré toute notre culture notre savoir certain réagisse encore comme nos lointain ancêtre.

Mais pour en revenir a moi et mes « amis (e) «, je fais un autre constat c’est que je me suis trompée sur c’est personnes que je croyais des amis, en réalité je n’ai été que utile, ou bien mon passé ma empêché de réellement me laisser suffisamment approché pour leur donner la place d’amis ?

Bien a vous
Manon

» Tout savoir sur le coaching parental et ses méthodes.

Hors ligne

 

#5  1006

geispe
Invité

Re: Questions sur la peur ….le vide….

<<<<Pourquoi quand on deviens malade ou handicapé le vide s’installe, les amis trouvent des prétextes pour fuir, de temps en temps il appelle et vous pose la traditionnel question « comment va tu ? » mais il n’attende pas vraiment de réponse >>>>

j'ai l'impression que c'est aussi le cas si on n'est ni malade ni handicapé, non ? :-)

 

#6  1021

Petus
Membre
Avatar de ce membre

Re: Questions sur la peur ….le vide….

Bonjour Manon,

J'ai bien lu votre sujet, et je dirai qu'en tant que dépressive, oui , je me sens rejetée, pas comme les autres, les gens comme vous le dites s'éffacent doucement pour ne plus avoir de nouvelles par la suite ! Je me sens seule aussi, bien que entourée, parfois , je me sens seule, car je me sens imcomprise, et j'ai aussi l'impression que lorsque l'on vient me voir, c'est par besoin, ou parce que la personne vient voir ma petite famille, mais moi, je suis quoi là dedans, pas grand chose, on me parle à peine, même lors de fêtes de famille, je suis comme un vase que l'on pose sur la table, point !
Je susi là parce que je suis mon mari, mais si je ne suis pas là , cela ne dérange pas, et les phrases du genre " tu n'as qu'à" , "tu pourrais faire un effort" , " arrête de t'écouter" , " tout ça c'est dans ta tête" et j'en passe ........... OUI là je me sens exclue, car je ne suis pas comme eux, je suis en dépression, et le mot depression fait peur aux gens, comme si l'on était des lépreux !!!!!
Cela me rends malade de voir le peu d'humanité qu'il reigne de nos jours !!!!

Je vous souhaite une bonne journée, et courage .

Petus

» Découvrez les boissons à l'Aloe Vera pour votre santé !

Hors ligne

 

publicité

#7  1077

Manon
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: Questions sur la peur ….le vide….

Bonjour Geispe,

« j'ai l'impression que c'est aussi le cas si on n'est ni malade ni handicapé, non ? :-) »

Désolé pour mon retard dans ma réponse.
J’ai lu si ma mémoire est bonne que vous êtes à la retraite et que vous étiez épicier, si c’est exact il me faut constater que le fait d’être à la retraite engendre aussi le vide ?

Votre métier d’épicier, métier de communication bien plus que le simple fait de vendre des produits alimentaires, combien et ce malgré le manque de temps ne préfère pas s’approvisionner auprès de l’épicier de son quartier pour justement comblé ce vide, chez l’épicier on est certain d’être accueilli et reconnu.

Merci monsieur l’épicier pour avoir été là pour des personnes qui comme moi ce retrouve trop seule.

Bonne fin de soirée
Manon

Hors ligne

 

#8  1081

geispe
Invité

Re: Questions sur la peur ….le vide….

<<<J’ai lu si ma mémoire est bonne que vous êtes à la retraite et que vous étiez épicier, si c’est exact il me faut constater que le fait d’être à la retraite engendre aussi le vide ?>>>

ce n'est pas tout à fait ce que je voulais faire entendre : je pensais plutôt qu'il est d'usage assez généralisé de s'entendre demander comment çà va, sans même s'intéresser à la réponse :-)

idem pour ce qui est du vide et de la solitude : notre société est ainsi structurée que - malade, handicapé ou non - chacun finit par se retrouver seul à l'opposé de ce qui était le fait dans les époques anciennes où la promiscuité et la cohabitation étaient inévitables... apparemment il s'agit quand même d'un choix et je crois que nous n'avons pas encore trouvé ce que nous voulons vraiment ou comment l'organiser, car au fond nous avons envie à la fois d'être seuls et de ne pas l'être :-) le résultat c'est le système un peu bancal d'aujourd'hui...
la retraite engendre le vide... oui chez beaucoup de gens mais là aussi c'est une question de tempérament et d'organisation : personnellement je me sens bien en ermite et en quasi autarcie (avec ma femme) au fond de ma forêt :-) mais ce n'est pas le lot de tout le monde... beaucoup se sentent seuls au milieu d'une agglomération... :-) je dois avouer que le net maintien pour nous un lien intéressant et vivant vers l'extérieur...
pour les amis il faudrait pouvoir définir ce que l'on entend pas là... je dois être un peu particulier car je n'aime pas avoir des amis, du moins des amis superficiels ; je trouve çà plutôt "encombrant"... et un(e) ami , un vrai donc,  j'ai simplement envie de vivre avec ou à proximité et c'est par sa présence habituelle qu'il devient un ami.


<<<<Votre métier d’épicier, métier de communication bien plus que le simple fait de vendre des produits alimentaires, combien et ce malgré le manque de temps ne préfère pas s’approvisionner auprès de l’épicier de son quartier pour justement comblé ce vide, chez l’épicier on est certain d’être accueilli et reconnu.>>>>

tout à fait et j'avais des clients qui me consultaient (venaient acheter :-)  )une fois par semaine... (je faisais les marchés) depuis vingt cinq ans...

» Devenez fan du site Psy sur notre page Facebook !
 

#9  1095

Manon
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: Questions sur la peur ….le vide….

Bonjour Geispe,

« pour les amis il faudrait pouvoir définir ce que l'on entend pas là... je dois être un peu particulier car je n'aime pas avoir des amis, du moins des amis superficiels ; je trouve çà plutôt "encombrant"... et un(e) ami , un vrai donc,  j'ai simplement envie de vivre avec ou à proximité et c'est par sa présence habituelle qu'il devient un ami. «

Il doit être agréable d’être parmi les « élus » et d’être votre ami (e), vous avez raison, après réflexion il vaut mieux avoir pas ou peu d’ami mais savoir que si cet ami existe il est tout sauf intéressé ou superficiel.

»Personnellement je me sens bien en ermite et en quasi autarcie (avec ma femme) au fond de ma forêt :-) mais ce n'est pas le lot de tout le monde... beaucoup se sentent seuls au milieu d'une agglomération... :-) je dois avouer que le net maintien pour nous un lien intéressant et vivant vers l'extérieur... »

Oui votre choix de vie au milieux de votre foret doit être très agréable, et contrairement a ce que beaucoup de citadins imagine la forêt c’est pas du silence au contraire il nous faut réapprendre a écouté les bruits (que personnellement j’appelle son ou musique) de la forêt pour certain sa serais un très bon apprentissage pour écouté vraiment l’autre mais sa une fois encore ça n’engage que moi. Je connais une personne qui cherche une famille d’accueil pour y finir sa vie qui serait très heureuse de trouver un havre de paix comme chez vous, mais ça c’est une autre histoire.

« pour ce qui est du vide et de la solitude : notre société est ainsi structurée que - malade, handicapé ou non - chacun finit par se retrouver seul à l'opposé de ce qui était le fait dans les époques anciennes où la promiscuité et la cohabitation étaient inévitables... apparemment il s'agit quand même d'un choix et je crois que nous n'avons pas encore trouvé ce que nous voulons vraiment ou comment l'organiser, car au fond nous avons envie à la fois d'être seuls et de ne pas l'être :-) le résultat c'est le système un peu bancal d'aujourd'hui... »

Exacte, avant il y avait le clan familial ou les anciens était toujours utiles même si diminué, il était un peu le journal de la famille, le passage pour les générations future, aujourd’hui on les places il ne sont plus utile mais comble de l’absurdité c’est même personne qui refuse de garder les membres diminué de leur famille font appel a des agences pour engager des gardes d’enfants de plus de 60ans d’est mamy et papy de substitution.

Oupsss l’Admin. Va encore me « taper » :-) sur les doigts, désolée, je sort du sujet quoi que ?

Bonne journée
Manon

Hors ligne

 

#10  1102

Petus
Membre
Avatar de ce membre

Re: Questions sur la peur ….le vide….

Chère Manon,

Non vous ne sortez pas du sujet, car prendr une personne pour en faire une mamy ou papy de substitution, je trouve cela lamentable, surtout dans certaines conditions!

Pour ma part, pour ce qui est de la solitude, bien que entourée, je me sens seule, imcomprise, et pas à ma place . J'ai l'impression parfois d'être là, et de géner, alors je me mets dans mon coin, dans ma bulle comme je dis, pour ne pas faire voir ce que je ressens, et pour ne pas être agresser de tout parasite ! En effet , on se sent seul, et on se mets aussi dans cette situation certes, mais bien que nous cherchions quand même à être écouté, pourquoi cet état d'espris contraire ????
Est ce parce que nous ressentons vraiment que l'on gêne??? Est ce nous qui ne nous intégrons plus à la société??? Pourtant cette solitude pèse tant !!!!!!!!!!!

Je ne sais pas si je me suis fait bien comprendre mais je ne sais comment expliquer tout ceci, c'est une situation assez complexe, et difficile à décrire ! Puis les gens ne sont pas près à vous écouter, la société actuelle, c'est du chacun pour soi, et le reste on s'en fou !

Bien à vous

Petus

Hors ligne

 

#11  1292

Sébastien
Membre
Avatar de ce membre

Re: Questions sur la peur ….le vide….

GeorgesN, votre commentaire me fait penser à un livre d'Alain Sarton, "Parlons Psy sans complexe ni lapsus" (Chez Hachette). Vous connaissiez Alain ?

Petus je ne suis pas d'accord avec vous lorsque vous dites qu'il est insensé, presque contradictoire d'aller chercher ailleurs ce que nos parents n'ont su nous donner. Personnellement j'ai grandi avec des parents complètement renfermés sur eux-mêmes et un père tout le temps absent. Je n'ose pas imaginer ce par quoi je passerai aujourd'hui si je n'avais pas exprimé la volonté d'apprendre d'autres adultes. Car des adultes qui expriment le besoin de donner des conseils d'amour filial et qui n'ont pas d'enfants, sont beaucoup plus nombreux qu'on ne le croît.

Manon, c'est un réel problème. Je crois que tu es entourée des mauvaises personnes, et à te lire, ces personnes sont presque naussives pour toi. Rassure toi, partout n'est pas coloré comme ton univers aujourd'hui, dans certains ailleurs, les gens parlent, s'ouvrent, et s'écoutent suffisamment pour pouvoir écouter les autres.

Je dois dire que j'ai vraiment ressenti la sensation de vide extérieur contagieux dont tu parles à une occasion. J'étais allé à une soirée invité par des amis de longue date que je n'avais revu que rarement, et cette soirée n'était en fait pas une réelle soirée comme tout un chacun pourrait l'entendre, simplement un lieu où on roulait des joints. Au contact de ces personnes complètement défoncées et surement en grande déroute, j'ai ressenti une telle dispersion qu'il m'était impossible de formuler quoi que ce soi, pour moi ou pour l'autre. Résultat prévisible, personne ne parle, les yeux ont peine à communiquer, et on sent que n'importe quel évènement pourrait faire sombrer cette pathétique barque frêlement attachée à de faux airs tragiques.

Ils y a certaines conditions qui font que l'écoute et le sentiment d'avoir autour de soi une attention partagée sont tout bonnement impossibles. Car il faut de la douceur pour s'écouter, et aller vers quelque chose d'âpre en soi. Je tiens d'une maman expérimentée que les enfants entrent en friche dès lors qu'on ne leur donne pas une grande attention. Je soutiens ses propos, et confirme que, lorsqu'on est seul et qu'on ne sait pas réellement comment atteindre un autre bonheur, c'est difficile. Néanmoins,  tu te dois de soutenir ta propre philosophie de vie, de rester centrée autour de toi en relativisant, et de garder espoir de voir un matin des jours meilleurs arriver. Tu dois pardonner. Et puis tu oublieras, comme les volets en été...


Sébastien

Hors ligne

 

#12  1298

Manon
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: Questions sur la peur ….le vide….

Bonjour Sébastien,

Vous écrivez ;
« Manon, c'est un réel problème. Je crois que tu es entourée des mauvaises personnes, et à te lire, ces personnes sont presque naussives pour toi »

Chapeau bas Monsieur Sébastien, ou bien vous avez un autre pseudo et nous nous connaissons via le net ou bien vous pouvez vous installer comme voyant. :-)

Par contre pouvez vous précisez cette phrase SVP « Tu dois pardonner. Et puis tu oublieras, comme les volets en été... »,

Pardonner cela veut dire quoi pour vous ? C’est une doctrine chrétienne cela et vous ajoutez « tu oublieras » oubliez est une notion qui depuis très longtemps ne fait plus partie de mon vocabulaire, il y a des choses, des faits, des gestes des mots et des maux que l’on ne peu oublier ni pardonner, on peu vivre avec ça oui, on peu ce servir de cela comme d’un tremplin pour mieux avancer, faire de son vécu, de son passé un moteur pour le présent et peut être futur car moi je suis beaucoup plus pour le jour le jour.

Bonne fin de journée

Manon

Hors ligne

 

#13  1300

Sébastien
Membre
Avatar de ce membre

Re: Questions sur la peur ….le vide….

Manon je ne sais pas de quoi tu parles. Je ne crois pas que nous ayions déjà fait connaissance via un autre support Web. Je ne sais pas si je dois trouver une pointe d'ironie dans tes écrits, nous ne nous connaissons pas assez. Cependant je voulais noter que d'autres personnes se comporteront différement face à ce que tu appelles un handicap.

Pour information je ne suis pas chrétien, même si je ne nie pas l'existence de Jésus.

Une histoire africaine se déroule comme suit :
Un homme assassine une petite fille dans un village entouré de brousse. Le tribunal condamne l'homme à être noyé, l'attache, puis le jette dans le fleuve. La famille de la défunte, si elle veut être libérée, doit sauver l'homme de la noyade. Autrement elle le regarde mourir, et accepte de vivre le reste de leur vie avec la satisfaction de la mort de l'homme qui a tué leur petite fille. Certaines familles iront même jusqu'à accueillir l'assassin - désormais redevable de sa vie - dans leur demeure. (Scène illustrée dans certains films de feu Jean Rouch, son oeuvre est dispo dans les bibliothèques.)

C'est pour ça que je dis que pardonner à ceux qui te font chier, c'est te libérer toi avant tout. Pardonne leur leurs peurs, et mène les à la compréhension.
Petit à petit, tu évolueras vers autre chose car tu auras trouvé le moyen d'agir différement et un jour en regardant derrière toi tout ça te semblera bien loin.

Seb

Hors ligne

 

#14  1301

Sébastien
Membre
Avatar de ce membre

Re: Questions sur la peur ….le vide….

Au passage les considérations sur les religieux ne m'intéressent pas du tout. Chacun a le droit d'avoir quelque chose de sacré et je respecte tout à fait cela. C'est même très important d'avoir quelque chose de sacré. Un truc qui ne bougera pas même lorsque tout autour est chamboulé. C'est rassurant, et ça permet de ne pas se perdre.

D'autre part, les considérations religieuses ont mené à trop de réflexions imbéciles et de ségrégations inutiles, profondément in humanistes et qui me choquent au plus haut point.

Un jour on m'a demandé de quelle religion j'étais. J'hésitais entre Athé et Toutes les religions. J'ai dis "Toutes les religions". On m'a alors demandé demandé si j'étais Témoin de Jéhovah... Certaines personnes se sentent rassurées de tout classer, et agissent au fond avec les hommes comme un apothicaire qui classerai dans un tiroir chaque chose qu'il voit et entend. Chaque chose délimitée, notée, annotée, contenant une description claire et peut être même une posologie et des contres indications, mais surtout le profonde volonté de mettre à distance ce qu'il ne comprennent pas réellement et ce envers quoi ils n'ont aucune compassion.

Donc peu importe où tu trouves cette bouffée d'air qui t'amènera vers d'autres considérations sur ton être. Peu importe ton handicap, il faut la trouver et être en mesure de l'accepter.

Seb

Hors ligne

 

#15  1302

Sébastien
Membre
Avatar de ce membre

Re: Questions sur la peur ….le vide….

Je n'arrive pas à éditer mes messages, c'est très chiant.

Je voulais ajouter ceci au premier message :
Crois-tu que quelqu'un qui n'a pas de bras n'a pas le droit d'être heureux ?


Sébastien

Hors ligne

 

#16  1312

PIliPIli
Super Membre
Avatar de ce membre

Re: Questions sur la peur ….le vide….

Pas de bras , pas de chocolat ! désolée smile


Moi depuis peu...

Hors ligne

 

#17  1322

Petus
Membre
Avatar de ce membre

Re: Questions sur la peur ….le vide….

Sébastien a écrit:

Petus je ne suis pas d'accord avec vous lorsque vous dites qu'il est insensé, presque contradictoire d'aller chercher ailleurs ce que nos parents n'ont su nous donner. Personnellement j'ai grandi avec des parents complètement renfermés sur eux-mêmes et un père tout le temps absent. Je n'ose pas imaginer ce par quoi je passerai aujourd'hui si je n'avais pas exprimé la volonté d'apprendre d'autres adultes. Car des adultes qui expriment le besoin de donner des conseils d'amour filial et qui n'ont pas d'enfants, sont beaucoup plus nombreux qu'on ne le croît.

Bonsoir Sébastien,

Vous n'êtes pas d'accord avec moi , sur ce que je dis, je le respecte vous avez tout a fait le droit, mais ne me parler pas de savoir ce que c'est de grandir avec des parents absent, et avoir des afinité avec d'autre personnes qui donnent des de l'amour filial, je connais que trop bien le sujet , alors je me passerai de votre petite morale, vous ne me connaissez pas et ne savez pas comment j'ai vécu ..............
Moi aussi j'ai apris au dépends d'autres adultes, et les gens qui  donnent de l'amour parce qu'ils n'ont pas d'enfant , je connais aussi , mon beau père m'a sorti de la DAAS et s'est occupé de nous comme ses propres enfants , et nous a élevé pendant près de 10 ans alors que mon géniteur, lui n'a jamais levé le petit doigt, et aujourd'hui mon père n'est pas mon géniteur , mais cet homme qui n'a aucun lien filial avec moi, oui pour moi c'est mon père car il m'a aimé lui  !!!!!!!
Alors avant de dire quoi que ce soit, essayer d'en savoir plus au lieu de sortir votre science  ..................

Bien a vous

Petus  !

Hors ligne

 

#18  1324

Petus
Membre
Avatar de ce membre

Re: Questions sur la peur ….le vide….

En réponse à PIliPIli ,

Il faut que vous arrêtiez de regarder la TV et les pubs !!!!!!!!!!!!
Vous trouvez cela amusant votre réponse ,  " pas de bras , pas de chocolat " ?????
Ma fille de 10 ans ne se permettrait pas de le dire, car elle sait ce qu'est d'etre handicapé, car sa tante est trisomique , mais peut être avez vous une bonne réponse aussi pour les trisomique ??????

Je trouve votre comportement petit, très petit ...............  sans commentaire !!

Bien a vous

Petus

Hors ligne

 

#19  1326

Sébastien
Membre
Avatar de ce membre

Re: Questions sur la peur ….le vide….

Hola Petus, vous semblez bien énervé. Cessons cette discussion hasardeuse sur un sujet de départ qui n'est pas le nôtre.

Merci

Seb

» Astuce : utilisez le mur des tags pour découvrir de nouveaux sujets !

Hors ligne

 

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1 2

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2019 Buzzistic | contacts

  • haut de page