Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
Quel espoir?
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

Quel espoir?

#1  15663

pbh974
Nouveau membre
Pas de photo !

Quel espoir?

Bonjour,

Je reviens sur ce site après 4 mois de galères morale suite à une séparation d'avec mon épouse qui se poursuit maintenant par un divorce. J'ai essayé de remonter la pente, de revoir des gens, de me projeter dans le futur pour passer au dessus de mes 20 ans de mariage. Le fait d'avoir eu 3 enfants de ce mariage m'a fait tenir le coup même si le fait de les voir me fait tellement mal... Car je ne pourrais plus jamais vivre à leur côté si ce n'est que par de brefs moments de vacances. Bref je me suis armé de courage même si bien des fois j'ai voulu mettre un point final à mes souffrances.

Seulement voilà rien n'est jamais simple dans la vie et aujourd'hui c'est la maladie qui m'étreint. Cela fait 5 jours que je suis malade et que je ressens des symptômes qui font énormément penser à la sclérose en plaque. Oui bien sûr le médecin pour l'instant ne m'a pas avoué que c'était de cela que je souffrais, préférant pour l'instant d'autres explications, mais je sais bien que les sensations de picotement et de chaleur sous le pied droit au départ, et maintenant sous les deux pieds ainsi que des engourdissements de plus en plus réguliers des annulaires et auriculaires des deux mains sont les signes indéniables de cette maladie. Les sensations d'anesthésie légère du visage ou de l'omoplate me disent clairement ce dont je souffre. Le médecin m'a demandé de consulter un rhumatologue (rendez-vous est pris) mais je sais que cela ne servira à rien.

Après la destruction de ma vie familiale voilà maintenant que c'est ma santé qui déraille et de quelle manière? Comment avoir encore un espoir en demain? Je vis seul entre mes 4 mur et je tourne en rond. Mon travail, qui jusqu'ici m'aidait à tenir, ne suffit plus à me faire avancer. Je n'ai plus la force d'y croire, je n'ai encore dis à personne de ma famille ce dont je souffrais car je ne veux pas les inquiéter. Hier j'ai fêté mes 42 ans seul chez moi et plus les jours passent et plus je pense à en finir avec cette vie qui m'a déjà tout enlevé. Cette maladie est invalidante il me semble et je ne pense pas que j'aurais la force de continuer dans un tel contexte... Peu-on guérir de cette maladie?

J'ai tellement envie d'arrêter de souffrir...

Hors ligne

 

#2  15960

Re: Quel espoir?

Cher Monsieur,

"les signes" que vous distinguez peuvent avoir pris leur origine dans tout autre chose.
Ils peuvent même être psychosomatique ou encore lié aux divers stress que vous emmagasinez ces derniers temps.

Si vous êtes persuadé être malade de cette maladie, alors passez tous les examens qui s'imposent pour en être certain...mais il serait bon que vous ECOUTIEZ le diagnostique posé qui en découle, car j'ai le sentiment que vos médecins ne vous cache peut-être tout simplement pas la vérité.

Qu'en pensez vous ?


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

#3  15968

pbh974
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: Quel espoir?

Bonjour,
Je suis actuellement vos conseils et je dois encore faire deux examens dans les jours qui viennent. Je comprends très bien qu'il y ai des procédures à suivre afin de délivrer un diagnostique exact, mais je pense surtout que tout vient d'un problème de communication de certains médecins. J'ai consulté un autre médecin pour avoir un autre avis et peut-être gagner du temps dans le cas du pire des diagnostiques car les symptômes sont inquiétants encore aujourd'hui. La communication avec ce médecin a été totalement différente et je me sens plus rassuré. Il existe encore malheureusement des médecins qui tout en faisant très bien leur travail ne prennent que très peu la peine d'expliquer à leurs patients leur démarche et le but de ces démarches. Quand l'un me dit je ne pense pas que vous ayez telle maladie, vous allez faire par contre tel examen (qui pour moi n'expliquerais de toute façon pas tous mes symptômes) sans plus de détail, l'autre me donne une liste exhaustive de toutes les maladies dont je pourrais être atteint et m'explique sa démarche et donc à quoi vont servir les examens prescrits (quelles pistes ils vont permettre d'écarter ou de suivre).

Voilà je ne sais toujours pas ce dont je souffre et j'ai toujours des sensations inquiétantes, mais pour le moment je patiente, mais il est vrai que lorsque le moral tombe dans les chaussettes, l'on supporte encore plus mal l'attente.

Je vous remercie donc de votre réponse et j'essaie de garder le moral.

Hors ligne

 

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2020 Buzzistic | contacts

  • haut de page