Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
Rupture destructrice
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

Rupture destructrice

#1  35228

chiara10
Nouveau membre
Pas de photo !

Rupture destructrice

Bonjour,
Mon couple s'est mal terminé, il y a un mois et demi après presque 3 ans de vie commune. Mon compagnon, qui était "très amoureux" d'après ses dires et avec qui j'avais de nombreuses affinités et beaucoup de points commun, est parti pour retrouver une "liberté" de vie seul.
Au début de notre relation, cet homme n'a pas été très respectueux de moi, en continuant en parallèle d'accepter de recevoir des cadeaux et de partager des soirées à deux avec son ex, qu'il n'a pas aimée, selon lui, mais qui l'avait "guéri" d'une séparation avec la mère de ses enfants durant quelques mois et avec qui il avait partagé un toit pour éviter la solitude... Par "compassion" pour cette personne, selon lui, il n'a pas coupé net la relation avec elle quand nous avons commencé notre couple... ce que je n'ai pas bien accepté.
Avec le temps, et beaucoup d'explications et de dialogue, parfois conflictuel, il a admis que cela ne se faisait pas, mais n'a jamais trouvé cela irrespectueux pour moi au fond....
Les tensions dans le couple à cause de sa "légèreté" et son inconscience du mal qu'il me faisait en continuant à sortir avec elle, ont engendré du mal être chez lui qu'il a exprimé en tête à tête à sa fille qui m'a de suite cataloguée, sans me connaitre, comme une femme qui rendait son père malheureux... Elle a refusé de faire connaissance avec moi, et mon fils, et notre vie commune avec son père, pour exiger de le voir seule à seul, sans nous, et que son père ne lui parle pas de sa relation avec moi quand il la voyait... Nous avons fait comme cela pendant un an et demi pour lui laisser le temps de voir que son père était très amoureux et que nous construisions ensemble un couple solide et durable... mais elle n'a jamais voulu changer d'avis et 3 ans après, nous étions toujours dans une vie scindée pour mon conjoint qui n'a jamais été autorisé par sa fille à mélanger les personnes qu'il aimait et qui a dû se plier à ses exigences sous la menace de ne plus jamais la revoir... elle a 24 ans et vit SA vie dans son propre appartement avec son amoureux...Notre vie commune n'a donc rien changé à son quotidien ni à sa vie. Elle a juste décidé qu'elle ne connaitrait pas notre vie à nous et nous a ignorés mon fils et moi de toute relation au sein de sa famille, dont, elle nous a bien signalé que nous n'en faisions pas partie...
Mon conjoint a eu beaucoup de mal à assumer ce conflit avec sa fille qu'il adore. A u bout de 3  ans, quand j'ai refusé de m'évincer de sa vie à lui pour sa fille, et quand je lui ai demandé de faire quelque chose enfin de ferme et déterminé pour la faire changer et que notre relation soit viable pour moi au sein de ce couple, il a décidé de ne pas tenir compte de ma demande et de faire comme ELLE le voulait... Lassée de ce manque de considération, je lui ai demandé de partir (il était venu habiter chez nous), ce qu'il a fait sans hésiter, et sans chercher à sauver son couple. Depuis, il m'a demandé de rester "amis", ce que j'ai refusé car j'ai encore trop de sentiments amoureux pour supporter de le voir "en amis" chacun dans sa propre vie après tous les projets et la vie commune que nous avons partagée 3 ans...
J'ai éprouvé beaucoup de déception et de colère devant son "abandon" de notre couple et de notre vie. Durant ces 3 ans, de pression et de tiraillement pour lui, je l'ai toujours soutenu, et j'ai fait tout ce que j'ai pu pour éviter de brusquer qui que ce soit par ma présence dans sa vie, mais j'estime avoir le droit d'exister dans mon couple et dans la vie de mon conjoint. Il a consulté son médecin plusieurs fois qui lui a dit de privilégier son couple et de prendre de la distance avec sa fille, ce qu'il n'a jamais pu se résoudre à faire. Il a fait le choix de vivre seul, pour se rendre "disponible" à ses deux enfants adultes '21 et 24 ans' et pour ne pas avoir à leur imposer une vie et des gens qu'ils n'ont pas envie de connaitre.... Il dit vouloir rester en repli et en méditation, se soigner, et me demande de me guérir de lui, sans lui, et de ne pas rester seule... Il a tiré un trait sur TOUT ce que nous avons été ensemble, et ce fut magnifique, vraiment, et sur tout ce que nous avons vécu. Depuis son départ, il a écrit à ma mère pour qu'on m'entoure, lui a dit qu'il m'avait aimée, puis silence radio. Plus aucune réponse à mes textos, ou messages. Plus de sentiments du tout, comme s'il pouvait décider de les oublier du jour au lendemain, et pas un au revoir à mon fils, dont il a pourtant partagé le quotidien 3 ans, et qui l'avait accepté sans aucune réserve dans son foyer, comme un beau père avec qui il partagerait une belle amitié.
Je ne comprends pas le comportement de cette personne qui dit qu'il vivait un enfer, alors qu'il adorait, selon ses propres mots, tout ce qu'on faisait ensemble, les endroits où l'on allait, qu'il me disait des mots d'amour très forts, et qu'il m'a proposé de l'épouser plusieurs fois, qu'il n'avait jamais été aussi heureux et en phase avec une femme avant, etc, etc........
Du jour au lendemain, plus rien. Comme si tous ces sentiments n'avaient jamais existé.
Je termine en précisant que c'est lui qui était venu me chercher après mon divorce pour me dire combien il était tombé amoureux de moi, qu'il avait accepté sans hésiter de vivre avec moi et mon fils, et mon chien. Alors qu'aujourd'hui, il dit qu'il n'aimait pas notre façon de vivre avec mon fils, et avec mon chien.... incompréhensible au bout de 3 ans.... cela ne l'a pas dérangé quand il a voulu s'installer avec nous. Le seul problème que nous avions était ses enfants à lui qu'il ne voyait pas assez car ils lui refusaient une relation "normale" et l'affectif... Nous lui avons tout donné pour qu'il se sente bien malgré ce manque, il a été très bien accueilli dans ma famille, et s'entendait avec tous. Moi, je n'ai eu aucun accueil de son côté, car sa famille me tenait pour responsable de l'éloignement de ses enfants.....Nos seuls sujets de dispute étaient le manque de considération et de respect que je ressentais dans ce contexte, et le fait qu'il ne prenait pas parti contre sa fille qui a fermé toutes les portes de sa famille à la femme qu'il aimait....j'ajoute que chaque fois que j'ai tenté de communiquer avec elle, à sa demande à lui, pour tenter de la "raisonner" comme il disait, j'ai reçu en réponse du rejet, du dédain, et si j'insistais, des insultes... comment peut-on laisser sa femme subir ce genre de réactions et de refus de simple communication pour tenter d'arranger les choses ??? Cela a mis sa famille entière sur la "réserve" par rapport à moi qu'ils ne connaissaient pas. Aujourd'hui, il m'accuse de ne pas l'avoir laissé seul résoudre son problème avec ses enfants, alors que j'ai attendu en vain pendant 3 ans d'avoir ne serait-ce qu'un peu de respect minimum humain, et qu'ils ont toujours fait comme si je n'existais pas.... aujourd'hui, il semble ne plus rien supporter de ce qu'il trouvait ici. Je ne comprends pas son rejet subitement de moi et de notre vie commune, alors qu'il m'a toujours dit combien il y tenait...
Tout semble fichu, et je suis anéantie de cet échec car cet homme était vraiment l'homme de ma vie.... pour beaucoup de points communs et de choses que nous partagions, et parce que je l'ai aimé au premier regard et pour longtemps...
Mais il en a décidé autrement..........
Je ne comprends pas sa façon de penser et d'agir... ni ses décisions. Et cela me déçoit tellement que je ne crois plus en l'amour ni en une vie commune possible avec un homme à l'avenir.
Je sais que cette relation ne pourra jamais reprendre, et pourtant, il dit beaucoup souffrir et être "malade", il ne veut plus aucun courrier, ni texto, ni message, car il dit être très "mal" et vouloir se reconstruire sans moi.
Mais il ne se demande même pas comment je vais, de mon côté, ni mon fils, ni quels dégâts ses décisions font dans ma vie et dans mon coeur.
Merci de m'aider à y voir plus clair, pour une reconstruction future, sans lui, mais au moins avec des réponses..........

» Astuce : utilisez le mur des tags pour découvrir de nouveaux sujets !

Hors ligne

 

#2  35231

Christelle Moreau
Psychanalyste, Thérapeute, psychodynamique
Avatar de ce membre Sur Facebook

Re: Rupture destructrice

Bonjour,

Votre difficulté à la naissance de votre couple n'a pas été perçu par vos deux personnes de la même façon.
Vous avez souffert parce que ses méthodes ne vous ont pas convenues. A son sens, il mettait juste tout en place pour rompre sans souffrir et être serein dans sa nouvelle relation avec vous.
Chacun fait comme il le peut avec ce qu'il est.

Ce Monsieur semble avoir quelques difficultés à être clair avec les autres et peut-être même avec lui-même, c'est probablement pour cela qu'il agissait comme cela. 

Bien évidement ceci ne peut qu'être supposition par regroupement de vos divers propos étant donné que nous ne nous connaissons pas.

Partant de ce possible :
Il ne souhaite pas que ceux qu'il a aimé ou qu'il aime, souffrent de par sa faute. Sa crainte se porte probablement sur une potentielle culpabilité, ce qui le fait agir, au lieu d'être très clair, en contournant la problématique qui le torture jusqu'à ce qu'elle cède.

Le fait qu'il se soit confié à sa fille implique qu'à l'époque, vous ne faisiez probablement pas encore partie intégrante de son "noyau" dur, même s'il le désirait, en revanche, elle, oui.

Sa fille :
Le choix de sa fille est certes probablement douloureux pour vous et relève en quelques sortes du chantage affectif, mais ce choix lui est propre.
Il aurait été convenable, si votre nature n'en avait pas décidé autrement, de ne pas exiger qu'elle vous accepte et d'accepter qu'elle puisse même vous détester. Cela ne regarde qu'elle. C'est à dire que cela ne vous regarde en rien et ne regarde en rien son père...

Le père :
Son père de son côté, n'a effectivement aucunement le droit de lui imposer sa "nouvelle" moitié, il est juste important qu'il n'en fasse pas non plus l'abstraction. Et qu'à chaque possibilité qu'il a de faire valoir son bonheur partagé, il l'expose. Son rôle de père ne doit en aucun être entravé par la moitié en question et ne doit pas non plus être "mis en jeux" de quelque façon que ce soit.

Vous :
De votre côté vous semblez souffrir d'un manque de reconnaissance, probablement réamorcé à la naissance de votre couple par la blessure narcissique que vous avez vécu.
J'écris "réamorcé" car vous douleur semble bien plus importante et plus profonde et donc plus lointaine.

Personne ne peut exiger une reconnaissance de l'autre, surtout si cette personne n'a aucune interaction avec elle ou uniquement par personne interposée.

Vos relations belle-fille/ belle mère :
Elle ne vous a pas choisi et vous non plus, vous avez le droit de ne pas vous aimer et cela ne doit en aucun cas agir sur votre couple.

La séparation :
Vous écrivez sans en avoir pleinement conscience que vous et vous seule avez mis un terme à votre relation en créant à votre tour un chantage affectif :

a écrit:

"Lassée de ce manque de considération, je lui ai demandé de partir (il était venu habiter chez nous)"

Ce Monsieur n'a fait qu'obéir à votre demande, car elle lui paraissait beaucoup plus simple que de lutter contre une violence qu'il ne pouvait maîtriser ( votre colère et celle de sa fille ). Il ne pouvait pas la traiter autrement...

La rupture :
Vous écrivez :

a écrit:

Depuis, il m'a demandé de rester "amis".

Vous avez raison d'être clair dans votre rupture, comme je l’écrivais en tout début de ma réponse, étant donné que ce Monsieur semble avoir de gros problèmes à exprimer avec clarté ses limites, autant que vous les posiez pour lui.
Mais de votre côté, n'avez vous pas tendance à en poser d'office sans vraiment en mesurer toutes les conséquences ?

Aujourd'hui :
Le fait qu'il dénigre aujourd'hui vos partages, exprime probablement un besoin de se rassurer sur son choix, afin encore une fois de ne pas trop culpabiliser et ne pas trop souffrir, sachant que son choix n'en ai pas vraiment un non plus...

Lorsque je lis cette phrase  :

a écrit:

"Tout semble fichu, et je suis anéantie de cet échec car cet homme était vraiment l'homme de ma vie.... "

Si je m'en réfère à ce que "ce seul petit message" me fait comprendre de vos mécanismes à tous les deux, j'ai de suite envie de vous inviter à le recontacter afin de lui proposer un rendez-vous chez un thérapeute de couple.

Vos différents ont été jusqu'à la fin induit par votre désir de reconnaissance, désir de reconnaissance induit lui même par votre blessure primaire narcissique de "la naissance et mise en place" de votre couple...

Bonne continuation et bon courage à vous.
Cordialement


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2018 Buzzistic | contacts

  • haut de page