Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
je ne sais pas si je l'aime encore et si je dois le quitter
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

je ne sais pas si je l'aime encore et si je dois le quitter

#1  34784

alyssa
Nouveau membre
Pas de photo !

je ne sais pas si je l'aime encore et si je dois le quitter

Je vais résumer au maximum.
Mon ami a 40 ans. Nous sommes ensemble depuis un peu plus d'un an, nous travaillons dans le même service. Au bout de 4 mois mon ami m'a demandé de venir vivre chez lui. J'ai gardé mon appartement et mon fils et moi sommes partis vivre chez lui. Un mois après, nous sommes partis 15 jours en vacances chez ses parents. Les choses se passaient plutôt bien quand un soir, une cousine est venue avec sa famille. Sans raison précise, à la fin du repas, elle s'en est prise à moi, ou plutôt à mon poids, devant tout le monde et en insistant particulièrement sur la grosseur de mes bras etc... chose bizarre, je ne suis pas grosse et ne fais pas d'embonpoint contrairement à elle !! Au bout d'un moment, je lui ai renvoyé la balle et je lui ai répondu très vertement. Je n'aurai pas dû, mais j'en avais assez, personne ne prenait ma défense, alors je m'en suis chargée pour qu'elle arrête son discours. Résultat, réaction en chaine, mes beaux parents s'en sont pris à moi et l'on défendue, donc j'ai quitté la table après avoir répondu à ma belle mère.
Depuis, mon ami m'en veut, car il est très proche de sa mère. Il l'appelle tous les jours, elle aussi dès qu'elle a quelque chose à demander, bref, ils forment à eux deux un véritable couple et lui n'a pas coupé le cordon ombilical et ne compte pas le faire. Selon lui, son rêve, c'est d'être avec une fille qui s'entende bien avec sa mère. Bref au retour, il n'était plus le même et moi non plus. Il était déjà très maniaque et bourré de tocs divers, et là, il s'en est pris à moi. Pour une chaussette mal pendue, un col mal mis etc.... ses parents sont venus nous voir une semaine. A l'avance, j'ai préparé des menus de ma région pour leur faire gouter. A la fin de la semaine, mon ami m'a fait une scène épouvantable car soit disant que j'avais mal reçu ses parents, car pendant qu'il passait son temps à moitié parti avec sa mère à gauche à droite, et qu'il mettait son père devant la télé, j'aurais du regarder la télé, ou passer mes journées à les suivre lui et sa mère. Sachant que mon fils allait à l'école et que je devais m'en occuper. Bref, désaccord encore une fois et mon ami me dit qu'il est prêt à me quitter à cause de ça. J'aurais dû être à complète disposition et parler autrement, et être autrement. Surtout lorsque sa mère a déclaré que la seule chose que nous avions a partagé, son fils et moi, c'est l'edf et les courses !! En outre, elle s'est mêlée de notre vie de couple, de l'éducation de mon fils et de la façon dont je devais me comporter avec son fils et son petit fils. Quand j'ai répondu que notre vie de couple ne regardait que mon ami et moi, mon ami a répliqué devant tout le monde que sa mère avait le droit de dire ce qu'elle voulait.
Les mois qui ont suivis ont été durs et compliqués. Disputes car désaccords entre mon ami et moi pour tout et rien, et en partie car chez lui c'était son territoire et qu'il faisait en sorte que je ne m'y sente pas chez moi. Mon ordinateur utilisait de l'électricité, si je lisais le soir pareil, etc... et encore plus de maniaqueries. A trois reprises il m'a dit de dégager si je n'étais pas contente. A cette période là, une collègue essayait de me rendre jalouse, il a été lui dire derrière mon dos de faire attention à son attitude uniquement lorsque j'étais là. Vu que j'ai été voir cette collègue pour m'expliquer, c'est par elle que je l'ai su, quand j'en ai parlé à  mon ami il était très très mal à l'aise et à essayer de nier mais il n'y avait aucun doute. Il mentait !!  Ses parents et les miens devaient venir chez nous pour les fêtes. Sa mère a décidé de rester à 500 km de là, chez elle, pour être avec le reste de sa famille. Du coup, mon ami a décidé d'aller là bas aussi. J'ai refusé de le suivre. Au nouvel an, quand il a appelé pour me souhaiter une bonne année, j'ai eu ma belle mère au téléphone qui m'a dit qu'il n'avait manqué que moi et mon fils sur un ton bien ironique. Je lui ai répondu que moi aussi j'avais de la famille ! Elle n'a pas apprécié du tout ma réponse.
Mon ami m'a ensuite reproché que mon fils était dans la chambre du sien. Forcément il n'y avait que deux chambres, donc ils étaient ensemble dans la mienne, et le sien vient quand c'est son tour de garde. Ma belle mère n'était pas contente que mon fils fasse ses devoirs dans la chambre  sur son bureau à lui pourtant, car pendant ce temps là, son petit fils ne pouvait pas jouer avec la PS3 de mon fils... si si vous avez bien lu !!
Après j'ai eu des réflexions, car la chambre des enfants, le sien et le mien, c'était leur chambre. Son fils disait "ma" chambre, mon fils disait "ma" chambre aussi. Et bien non, ma belle mère n'a pas trouvé ça normal, mon fils n'avait pas le droit de dire aussi "ma" chambre. C'était la chambre du fils de mon ami et c'est tout.
Mon ami lui trouve tout ce que dit sa mère normal. Elle lui demande de disputer son ex femme, et bien il le fait, même si au début il n'était pas du tout d'accord.
Je suis repartie chez moi en début d'année. Mon ami ne voulait pas que l'on se quitte, on a continué à se voir chacun chez soi. Entre temps son fils et mon fils, du même âge, ont commencé à ne plus trop s'entendre. Si bien que maintenant, ils se voient rarement. Quand son fils est là, il ne vient que le soir en week end c'est tout et repart le matin. Le reste du temps, mon ami va et vient chez moi selon nos horaires. Il y a quelques mois, il a reçu sa soit disante meilleure amie depuis dix ans, moins agée que lui et avec qui il voulait sortir depuis quelques années. D'autres amis à lui sont venus aussi. A table devant tout le monde, elle m'a dit qu'elle était contente car maintenant mon ami ne lui mettrait plus la main aux fesses vu que j'étais là. Depuis je ne veux plus la voir, car mon ami trouvait ça presque normal, les autres personnes par contre ont réagi comme moi, silence glacé.  Au bout de dix ans de divorce il gardait encore des photos de lui et son ex femme dans sa chambre car elles étaient dans un cadre fabriqué et offert par sa mère !!! il me rabaisse souvent, il est très dominateur et manipule. Je culpabilise d'avoir envie de le quitter, maintenant je le remets en place et je m'affirme mais il essaie de m'amadouer, me fait des cadeaux, je ne suis pas dupe.
Par contre il a refusé une mutation pour rester avec moi et il me fait des cadeaux (je pense que c'est pour m'acheter mais je ne suis pas dupe). Je ne sais pas s'il m'aime vraiment ou non, mais je ne me vois pas vivre à nouveau avec lui. Il est invivable.
Pour sa mère et les faits de l'année dernière impossible de lui faire entendre raison. Il détourne tout et au final, s'il est comme il est c'est de ma faute... . tout est de ma faute... je ne devais rien dire ! en plus, il  ne veut pas que sa mère croit que j'ai du caractère !  après il me dit qu'il ne me demande pas de changer pour ses parents mais il ajoute que je dois faire des efforts, quand je lui demande lesquels, il ne sait pas me répondre exactement !!! Ou alors me dit des choses que je fais déjà comme tout le monde  !!!
je culpabilise à fond. Pourtant, beaucoup de gens me disent qu'il n'a pas un comportement normal, en plus il est comme sa mère très autoritaire et dominateur. Je
lui tiens tête et je ne me laisse plus faire. Mais je sais que je ne vivrais plus avec lui. Je ne pourrais pas lui faire confiance, ni même le supporter. Alors qu'est ce qu'il nous reste ??? Je me dis, imagine qu'il te demande en mariage ou en pacs, juste une supposition, qu'est ce que je répondrais : et bien je dirais NON !! alors, cela veut bien dire que nous n'avons pas d'avenir ou suis je uniquement en colère contre lui ?
On en a parlé et reparlé pour rien ! il est obtu, et se met en colère pour un oui et un non, il a passé des mois et des mois a passer ses colères sur moi, à me hurler dessus. Depuis que je suis rentrée chez moi, je l'ai quitté trois fois, trois fois il est revenu et je l'ai repris. Il s'est beaucoup calmé au niveau des colères, elles deviennent rares. Un peu moins au boulot car il est très vite stressé !!
Ses parents viennent dans quelques semaines. On ne devrait pas se voir... ou peut être une fois. Rien de sûr !!!  On ne part pas en vacances ensembles lui et moi car il va chez ses parents. Il me dit ne pas avoir de budget vacances mais en fait il le peut, mais ne veut pas... il va tout de même me consacrer une petite semaine. C'est mieux que rien. Le reste du temps, il part seul ou avec son fils chez ses parents d_ès qu'il a des vacances dans l'année. 
Voilà. J'espère ne pas avoir été trop confuse dans mes propos. Je suis perdue. Je vois un psy pour de vieilles phobies. Mais je ne l'ai pas dis à mon ami car il me traiterait de folle. Il n'est pas très compréhensif. Il veut tout savoir et critique tout et tout le monde en permanence, il n'a pas du tout l'esprit ouvert sauf pour essayer de me rendre jalouse avec une collègue ou trouver normal que son amie me balance qu'il lui mettait les mains aux fesses et de laisser des photos d'elle partout en tête à tête avec lui presque en amoureux ou de son ex femme !!!
Il m'a dégoutée, déçue, prise pour une idiote, pas respectée du tout, écrasée... bref, et moi, je l'ai laissé faire puisque je retourne avec lui après une rupture et je reste encore avec lui... je n'ai pas d'amis ici depuis plus d'un an, je l'ai rencontré et il a réussi à détourner nos collègues de moi. Donc je suis complètement seule loin de ma famille de mes amis. Je sais que tout ça c'est de ma faute, j'aurais du réagir plus tôt. Mais à mon arrivée ici je sortais d'une rupture sentimentale douloureuse, et j'étais en dépression. Donc pas l'esprit très net au début du moins. Là je me dis que tout ça ce n'est plus possible. Si l'on ne bossait pas ensemble, ce serait plus facile, mais je ne peux pas me refaire mutée aussi vite. Et ici, je n'ai que deux heures de route pour retourner dans ma famille et voir mes amis.

» Reprendre sa vie en main avec le coaching : c'est possible !

Hors ligne

 

#2  34787

Christelle Moreau
Psychanalyste, Thérapeute, psychodynamique
Avatar de ce membre Sur Facebook

Re: je ne sais pas si je l'aime encore et si je dois le quitter

a écrit:

Depuis, mon ami m'en veut, car il est très proche de sa mère. Il l'appelle tous les jours, elle aussi dès qu'elle a quelque chose à demander, bref, ils forment à eux deux un véritable couple et lui n'a pas coupé le cordon ombilical et ne compte pas le faire.

_________________________

Bonjour,

qu'est ce qui vous fait dire qu'il n'a pas coupé le cordon. Prendre des nouvelles de sa mère et garder le contact est il pour vous anormal ?
________________________

a écrit:

Selon lui, son rêve, c'est d'être avec une fille qui s'entende bien avec sa mère.

________________________
Et selon vous ?
Tout est une question de personnes. Faites du mieux que vous pouvez , si tel est le cas, vous n'avez rien à vous reprocher. Vous n'avez ni à vous affirmer , ni à vous effacer devant elle, vous devez être vous, tout simplement.
_______________________

a écrit:

Bref au retour, il n'était plus le même et moi non plus. Il était déjà très maniaque et bourré de tocs divers, et là, il s'en est pris à moi. Pour une chaussette mal pendue, un col mal mis etc.... ses parents sont venus nous voir une semaine. A l'avance, j'ai préparé des menus de ma région pour leur faire gouter. A la fin de la semaine, mon ami m'a fait une scène épouvantable car soit disant que j'avais mal reçu ses parents, car pendant qu'il passait son temps à moitié parti avec sa mère à gauche à droite, et qu'il mettait son père devant la télé, j'aurais du regarder la télé, ou passer mes journées à les suivre lui et sa mère.

________________________
Qu'est ce qui vous aurait déplu dans ce partage ?
_________________________

a écrit:

Sachant que mon fils allait à l'école et que je devais m'en occuper. Bref, désaccord encore une fois et mon ami me dit qu'il est prêt à me quitter à cause de ça.

_________________________

A cause de quoi ?
_________________________

a écrit:

J'aurais dû être à complète disposition et parler autrement, et être autrement.

________________________
Quand vous recevez une personne importante, comment la recevez vous ?
Si vous n'avez pas changé d'habitude, alors il a tord, vous êtes comme ça et n'avez rien changé pour elle. Mais si, habituellement lorsque vous recevez quelqu'un d'important vous vous pliez en quatre et pour elle vous n'avez fait aucun effort, alors il a juste raison. Qu'en dites vous ?
______________________

a écrit:

Surtout lorsque sa mère a déclaré que la seule chose que nous avions a partagé, son fils et moi, c'est l'edf et les courses !!

________________________________

a écrit:

En outre, elle s'est mêlée de notre vie de couple, de l'éducation de mon fils et de la façon dont je devais me comporter avec son fils et son petit fils. Quand j'ai répondu que notre vie de couple ne regardait que mon ami et moi, mon ami a répliqué devant tout le monde que sa mère avait le droit de dire ce qu'elle voulait.

_______________________________
Ce n'est pas vrai ? N'a t elle pas le droit de dire ce qu'elle veut ?
Loin de moi, l'idée de vous tarabuster mais, vos désirs transparaissent et une mère à le droit d'avoir son propre jugement, si toutefois elle n'est pas d'accord avec vous et bien soit, elle ne l'est pas et cela la regarde... Vous êtes un couple qui fonctionnez bien ou mal et cela vous regarde, son jugement ne changera rien à cela...
Qu'en pensez vous ?
___________________

a écrit:

Les mois qui ont suivis ont été durs et compliqués.

______________________
Ceci, en revanche, n'est peut-être pas anodin...
Est ce que ce sont ces positions qui ont ouverts les yeux à l'un et à l'autre ?
______________________

a écrit:

Disputes car désaccords entre mon ami et moi pour tout et rien, et en partie car chez lui c'était son territoire et qu'il faisait en sorte que je ne m'y sente pas chez moi. Mon ordinateur utilisait de l'électricité, si je lisais le soir pareil, etc... et encore plus de maniaqueries. A trois reprises il m'a dit de dégager si je n'étais pas contente. A cette période là, une collègue essayait de me rendre jalouse, il a été lui dire derrière mon dos de faire attention à son attitude uniquement lorsque j'étais là. Vu que j'ai été voir cette collègue pour m'expliquer, c'est par elle que je l'ai su, quand j'en ai parlé à  mon ami il était très très mal à l'aise et à essayer de nier mais il n'y avait aucun doute. Il mentait !!

______________________

Même si vous y voyez une corrélation ( après la venue de sa mère ) il n'y en a peut-être pas...
Ceci vous regarde tous les deux et uniquement tous les deux, car il s'agit là de la confiance que vous portez envers lui et de ses pulsions contrôlées ou non, mais plus du tout de la relation d'avec sa mère.
Car même s'il rêvait que vos deux personnalités  s'apprécient l'une et l'autre, il doit de toute façon être conscient que ce n'est pas sa mère qui vous a choisit mais bel et bien lui et que l'on ne peut pas plaire à tout le monde, enfin, il n'est pas sa mère et ne doit pas régir sa vie par rapport à elle...
____________________

a écrit:

Ses parents et les miens devaient venir chez nous pour les fêtes. Sa mère a décidé de rester à 500 km de là, chez elle, pour être avec le reste de sa famille. Du coup, mon ami a décidé d'aller là bas aussi. J'ai refusé de le suivre. Au nouvel an, quand il a appelé pour me souhaiter une bonne année, j'ai eu ma belle mère au téléphone qui m'a dit qu'il n'avait manqué que moi et mon fils sur un ton bien ironique. Je lui ai répondu que moi aussi j'avais de la famille ! Elle n'a pas apprécié du tout ma réponse.

_____________________
Peut-être pourriez vous proposer avec votre compagnon de faire une année sur l'autre chez ses parents, une autre année chez les vôtres et une troisième en amoureux afin que l'équilibre soit parfait, qu'en dites vous ?
______________________

a écrit:

Mon ami m'a ensuite reproché que mon fils était dans la chambre du sien. Forcément il n'y avait que deux chambres, donc ils étaient ensemble dans la mienne, et le sien vient quand c'est son tour de garde.

_____________________
D'autant plus qu'ils n'ont aucune différence d'âge...
___________________

a écrit:

Ma belle mère n'était pas contente que mon fils fasse ses devoirs dans la chambre  sur son bureau à lui pourtant, car pendant ce temps là, son petit fils ne pouvait pas jouer avec la PS3 de mon fils... si si vous avez bien lu !!

____________________
N'a t-elle pas deux petits fils ?
_____________________

a écrit:

Après j'ai eu des réflexions, car la chambre des enfants, le sien et le mien, c'était leur chambre. Son fils disait "ma" chambre, mon fils disait "ma" chambre aussi. Et bien non, ma belle mère n'a pas trouvé ça normal, mon fils n'avait pas le droit de dire aussi "ma" chambre. C'était la chambre du fils de mon ami et c'est tout.

Cela ne fait pas très longtemps que c'est devenu sa chambre a lui aussi... Avant votre arrivée, elle était belle et bien à l'autre petit. Il est important qu'il s'approprie les choses, mais il est aussi essentiel que l'on lui attribut ce qu'il s'autorise à s'approprier. Cette histoire de chambre dénote un manque de clareté vis à vis de cet enfant et de sa place au sein de la famille qu'il serait bon de mettre en place au plus vite afin qu'il se sente bien également et qu'il n'en souffre pas.
____________________

a écrit:

Mon ami lui trouve tout ce que dit sa mère normal. Elle lui demande de disputer son ex femme, et bien il le fait, même si au début il n'était pas du tout d'accord.
Je suis repartie chez moi en début d'année. Mon ami ne voulait pas que l'on se quitte, on a continué à se voir chacun chez soi. Entre temps son fils et mon fils, du même âge, ont commencé à ne plus trop s'entendre. Si bien que maintenant, ils se voient rarement. Quand son fils est là, il ne vient que le soir en week end c'est tout et repart le matin. Le reste du temps, mon ami va et vient chez moi selon nos horaires.

____________________
Cela vous convient il ?
___________________

a écrit:

Il y a quelques mois, il a reçu sa soit disante meilleure amie depuis dix ans, moins agée que lui et avec qui il voulait sortir depuis quelques années. D'autres amis à lui sont venus aussi. A table devant tout le monde, elle m'a dit qu'elle était contente car maintenant mon ami ne lui mettrait plus la main aux fesses vu que j'étais là. Depuis je ne veux plus la voir,
____________________

En ces termes cette demoiselle signifiait à la fois qu'elle était satisfaite de votre couple et qu'elle n'était pas d'accord de ces actes. En quoi cela vous a dérangé ?  Vous auriez presque dû être totalement sereine face à elle devant cette franchise et devant ces actes déplacés et imposés, non ?
____________________

a écrit:

car mon ami trouvait ça presque normal, les autres personnes par contre ont réagi comme moi, silence glacé.

___________________
Encore une fois, cela le regarde et vous regarde face à votre tolérance. Il serait bon que vous mettiez quelques éléments au clair concernant vos attentes par rapports à votre couple ( fidelité, jalousie, acceptation, partage, projections etc... )

a écrit:

Au bout de dix ans de divorce il gardait encore des photos de lui et son ex femme dans sa chambre car elles étaient dans un cadre fabriqué et offert par sa mère !!! il me rabaisse souvent, il est très dominateur et manipule. Je culpabilise d'avoir envie de le quitter, maintenant je le remets en place et je m'affirme mais il essaie de m'amadouer, me fait des cadeaux, je ne suis pas dupe.

_____________________
Qu'est ce qui vous retient dans ce cas, si vous désirez partir ?
______________________

a écrit:

Par contre il a refusé une mutation pour rester avec moi et il me fait des cadeaux (je pense que c'est pour m'acheter mais je ne suis pas dupe). Je ne sais pas s'il m'aime vraiment ou non, mais je ne me vois pas vivre à nouveau avec lui. Il est invivable.
Pour sa mère et les faits de l'année dernière impossible de lui faire entendre raison.

______________________
Peut-être serait il bon de passer à autre chose et de placer ensemble des règles, des accords sur vos projets communs ( ex plus haut pour Noël et jour de l'an )
______________________

a écrit:

Il détourne tout et au final, s'il est comme il est c'est de ma faute... . tout est de ma faute... je ne devais rien dire ! en plus, il  ne veut pas que sa mère croit que j'ai du caractère !  après il me dit qu'il ne me demande pas de changer pour ses parents mais il ajoute que je dois faire des efforts, quand je lui demande lesquels, il ne sait pas me répondre exactement !!! Ou alors me dit des choses que je fais déjà comme tout le monde  !!!
je culpabilise à fond. Pourtant, beaucoup de gens me disent qu'il n'a pas un comportement normal, en plus il est comme sa mère très autoritaire et dominateur. Je
lui tiens tête et je ne me laisse plus faire. Mais je sais que je ne vivrais plus avec lui. Je ne pourrais pas lui faire confiance, ni même le supporter. Alors qu'est ce qu'il nous reste ???

____________________
Vous seuls pouvez le savoir ?
__________________

a écrit:

Je me dis, imagine qu'il te demande en mariage ou en pacs, juste une supposition, qu'est ce que je répondrais : et bien je dirais NON !! alors, cela veut bien dire que nous n'avons pas d'avenir ou suis je uniquement en colère contre lui ?
On en a parlé et reparlé pour rien ! il est obtu, et se met en colère pour un oui et un non, il a passé des mois et des mois a passer ses colères sur moi, à me hurler dessus. Depuis que je suis rentrée chez moi, je l'ai quitté trois fois, trois fois il est revenu et je l'ai repris. Il s'est beaucoup calmé au niveau des colères, elles deviennent rares. Un peu moins au boulot car il est très vite stressé !!
Ses parents viennent dans quelques semaines. On ne devrait pas se voir... ou peut être une fois. Rien de sûr !!!  On ne part pas en vacances ensembles lui et moi car il va chez ses parents. Il me dit ne pas avoir de budget vacances mais en fait il le peut, mais ne veut pas... il va tout de même me consacrer une petite semaine. C'est mieux que rien. Le reste du temps, il part seul ou avec son fils chez ses parents d_ès qu'il a des vacances dans l'année.
Voilà. J'espère ne pas avoir été trop confuse dans mes propos. Je suis perdue. Je vois un psy pour de vieilles phobies. Mais je ne l'ai pas dis à mon ami car il me traiterait de folle. Il n'est pas très compréhensif. Il veut tout savoir et critique tout et tout le monde en permanence, il n'a pas du tout l'esprit ouvert sauf pour essayer de me rendre jalouse avec une collègue ou trouver normal que son amie me balance qu'il lui mettait les mains aux fesses et de laisser des photos d'elle partout en tête à tête avec lui presque en amoureux ou de son ex femme !!!
Il m'a dégoutée, déçue, prise pour une idiote, pas respectée du tout, écrasée... bref, et moi, je l'ai laissé faire puisque je retourne avec lui après une rupture et je reste encore avec lui... je n'ai pas d'amis ici depuis plus d'un an, je l'ai rencontré et il a réussi à détourner nos collègues de moi. Donc je suis complètement seule loin de ma famille de mes amis.
Je sais que tout ça c'est de ma faute, j'aurais du réagir plus tôt.

________________

Il n'est jamais trop tard pour agir, vous ne semblez plus l'aimer, qu'est ce qui vous retient, partez et rapprochez vous de ceux qui peuvent vous entourer. Il semblerait que cela soit votre désir premier.
_______________

a écrit:

Mais à mon arrivée ici je sortais d'une rupture sentimentale douloureuse, et j'étais en dépression. Donc pas l'esprit très net au début du moins. Là je me dis que tout ça ce n'est plus possible. Si l'on ne bossait pas ensemble, ce serait plus facile, mais je ne peux pas me refaire mutée aussi vite.
Et ici, je n'ai que deux heures de route pour retourner dans ma famille et voir mes amis.

________________

S'il n'y a plus que le travail qui vous empêche, il est urgent de rechercher activement un travail proche de ceux qui vous tiennent à coeur ?
Enfin, si cette situation ne parvient pas à voir de jours meilleurs je vous conseille de vous faire aider, mais je suis certaine que vous pouvez d'ors et déjà mettre en place quelques grandes lignes appréciables qui vous permettrons d'être mieux.

Bonne continuation.


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

#3  34789

alyssa
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: je ne sais pas si je l'aime encore et si je dois le quitter

Ce que je trouve troublant et gênant c qu'un homme de 40 ans soit suspendu tous les jours au téléphone avec sa mère pendant une heure pour lui raconter sa vie, que je doive obéir à sa mère et à lui, ne plus être moi même, accepter qu'elle nous dicte notre conduite...et que lui accepte ça et me demande aussi d'accepter... Et bien non. Qu'il ne veuille faire aucun projet de couple sans sa permission à elle, comme par exemple simplement partir en vacances avec moi. Que je doive la recevoir en me mettant en quatre alors que je reçois toujours normalement mais bien les personnes qui viennent chez moi, donc que je doive changer justement uniquement pour elle.
Pour les fêtes de fin d'année, il ne veut pas faire chacun son tour..... il refuse car ça ne plait pas à sa mère.
Quand aux deux petits fils, non elle ne considère pas qu'elle en a deux. Elle se permet des réflexions au mien, lui demande de s'effacer, mais le sien fait tout ce qu'il veut.
Et personne n'a intérêt à la contredire.
Quant à mon ami il ne fait pas la part des choses du tout ! et ne compte pas la faire !
Concernant cette fille et cette histoire de mains aux fesses, ce n'est pas par franchise car je n'étais pas au courant et mon ami a commencé par nier avant d'avouer. Sans compter qu'elle me narguait !
Lorsque j'étais chez lui, mon ami me répétait sans cesse que je vivais sous son toit avec mon fils, que je n'étais pas chez moi.
Etablir des règles j'ai essayé, il m'a répondu que si je n'étais pas contente, je n'avais qu'à retourner chez moi....
Alors non je ne frappe pas systématiquement sur le dos de sa mère, il y a vraiment un soucis. Tout ce passait bien avec mon ancienne belle mère. Pas avec la nouvelle !!
Et mon ami régit sa vie par ses parents... il obéit aveuglement.

Hors ligne

 

#4  34791

Christelle Moreau
Psychanalyste, Thérapeute, psychodynamique
Avatar de ce membre Sur Facebook

Re: je ne sais pas si je l'aime encore et si je dois le quitter

Je crois que vous vous êtes clairement à présent répondu, libre à présent d'agir en connaissance de causes.
Bien cordialement


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2018 Buzzistic | contacts

  • haut de page