Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
un choix difficile à prendre...
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

un choix difficile à prendre...

#1  23690

copina
Nouveau membre
Pas de photo !

un choix difficile à prendre...

Je suis très amoureuse d'un homme à qui je l'ai avoué et qui n'a pas vraiment réagi. L'histoire est ancienne, nous nous sommes connus il y a 5 ans, nous avons flirté, à l'époque il parlait de quitter la mère de son fils et de changer de travail. Je sortais de mon côté d'une relation "destructrice" et était assez peureuse, je croyais qu'il ne m'aimait pas, des personnes sont venues me raconter qu'il me trompait, je l'ai quitté sans explications (je crois que ça me donnait une "bonne" raison). Il a fait ce qu'il disait, changé de vie. Un jour il m'a dit que je l'avais "abandonné" (ce sont ses mots). Je ne l'ai jamais oublié, on a ensuite entretenu une relation complice et amicale (je trouvais). Et puis un jour nous avons repris les relations intimes (de son initiative, bien qu'il prétende le contraire). L'amour quee je croyais éteind m'est revenu de plein fouet. Je n'ai rien laissé paraitre, j'ai tenté plusieurs amorces de discussions. Il a alors pris de la distance et commencait à moins me respecter (ne venait pas aux rendez vous, complicité intellectuelle et émotionnelle moins forte, on ne parlait plus comme avant). J'ai beaucoup souffert, je le trouvais ambigü. Ca a duré plusieurs mois comme ça. Un jour, alors qu'il m'avait invitée en week-end avec un collègue à lui (je le rejoignais à l'étranger sur son lieu de mission), il était distant, je n'ai pas compris, son "pote" s'en est mélé et j'ai fini par lacher ce que j'avais sur le coeur (j'étais saoule, fatiguée par le voyage etc, déçue par son comportement), le lendemain il a dit "je t'aime, tu m'aimes, et alors?". Quand on s'est séparés son "pote" m'a dit qu'il n'avait pas de sentiments pour moi (et après ils se sont chamaillés).
Je fais la version courte.
Ensuite on a discuté, enfin surtout moi car il ne dit pas grand chose et il se contredit. Il dit qu'il est désolé que j'ai souffert, qu'il ne veut rien de plus. En même temps, ces derniers temps quand je l'ai au téléphone il dit que je suis une "menteuse" et "infidèle", quand je demande des explications, il dit "je dis ça comme ça".
Quand il me regarde, j'ai l'impression qu'il m'aime. J'ai eues deux relations amoureuses avant lui, et je croies reconnaitre de l'amour en lui. Je l'aime sincèrement, réellement, c'est avec lui que je me projette, le premier avec qui je suis certaine d'être en phase. Je n'arrive pas à l'oublier, peut être je ne le veux pas vraiment. J'ai la conviction intime qu'ensemble on pourrait être heureux. On me dit de laisser tomber, que c'est malsain, qu'il se moque de moi...je le pense parfois, sous le coup de la colère et de la déception, mais au fond je n'y croies pas. Je crois qu'il n'a plus onfiance en moi. Je me demande aussi si des personnes ne souhaitent pas qu'on se sépare : il y a toujours eu des personnes pour me dire de me méfier de lui, alors que j'ai confiance en lui, et que jamais il ne m'a menti fondamentalement ni fait de promesses. Je sais qu'il est perdu, qu'il se sent écroulé sous les responsabilités pro et perso, qu'il a souffert et qu'il "ne croit plus en l'amour", que ce n'est pas un homme fidèle (il le dit lui même), je pense qu'il ne l'est pas car il se blinde. Je me fous qu'il soit infidèle, je sais que c'est un homme sentimentalement fidèle, qui ne s'engage pas à la légère. Je suis prête à l'attendre. Je me dis que ces derniers reproches, ce sont des personnes qui lui ont mis dans la tête. Je suis au bord de laisser tomber, blessée, mais je n'en n'ai pas envie. Je cherche comment faire renaitre, ou lui permettre d'exprimer ce qu'il ressend, c'est quelqu'un de pudique et de "dur". Jecherche comment re-créer un contact entre nous, car c'est devenu n'importe quoi, même si on entretient toujours de longues discussions futiles au téléphone.
Ou alors, comment ouvrir les yeux, je n'en peux plus. On a 28 ans tous les deux.
Merci pour votre attention.

Hors ligne

 

#2  33076

Christelle Moreau
Psychanalyste, Thérapeute, psychodynamique
Avatar de ce membre Sur Facebook

Re: un choix difficile à prendre...

Une vie à attendre ? ou

Et si vous lui disiez tout simplement ?
Et si vous vous vous autorisiez à faire le deuil... ? C'est soit l'un soit l'autre, non ?


Cabinet, 54 rue Gioffredo, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Masséna, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

#3  35663

copina
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: un choix difficile à prendre...

Bonjour,
4 ans plus tard ... Pendant 1 an, j'ai cuvé ma peine, puis je me suis relancée, et je le découvre maintenant, avec des hommes "impossibles" pour moi. Je désespérais et je viens seulement de comprendre pourquoi.
Il y a un mois, nous nous sommes revus. Nous avions gardé des contacts, surtout téléphoniques, je faisais en sorte de le voir le moins possible pour ne pas raviver les sentiments et pour me rendre disponible pour quelqu'un d'autre.
Et puis là, j'ai accepté. Notre complicité est intacte ... Et là, il m'a parlé, m'a dit qu'il m'aimait (dans le passé et au présent), qu'il ne retrouverai jamais qqchose d'aussi fort avec quelqu'un, qu'il avait peur qu'un jour ce soit trop tard. Mais aussi, qu'il est "accroché" à sa nouvelle copine, avec qui il vit, qu'il est conscient que les couples ne durent pas (je trouve cette pensée étonnante quand on démarre une vie avec qqun : se convainc t'il pour ne pas "trop y croire" ? ), qu'elle sait qu'il n'est pas fidèle mais là il a l'impression de la tromper car il a des sentiments forts pour moi. Qu'il n'a pas envie de la quitter, qu'il est bien ds le quotidien avec elle, que nous sommes "un amour impossible". Et "et si je la quitte et qu'il se passe la même chose qu'il y a 8 ans?". Je lui ai répondu que non, que bcp de choses avaient changé pour moi. Il dit "je suis malheureux sans toi mais je n'envisage pas de la quitter ds les années qui viennent. Je la quitterai pour toi je serai malheureux sans elle aussi, je me suis accroché à elle à force".
Voilà, depuis cette 1ere rupture, j'ai l'impression qu'on ne cesse de répéter la même chose tous les deux. Que quand je prend de la distance, elle "gagne" car "elle a tout fait pour m'avoir". J'aimerai savoir, où est la vérité ? Je n'entends pas d'amour quand il parle d'elle, mais de la sécurité et une reconnaissance ("elle m'a ramassée quand j'étais au fond du trou" = quand je l'ai quitté il y a 8 ans ), est ce que je me trompe ? Que dit il au juste ? Comment faire cesser cette répétition ?
J'ai l'impression que qqchose m'échappe complètement dans l'idée, le vécu de l'amour. Est il possible que notre histoire n'aboutisse jamais ? Est il possible qu'elle aboutisse ? Comment rencontrer quelqu'un, alors ? J'ai beau essayer, me donner l'illusion d'y croire, j'ai l'impression que c'est vain, c'est lui et puis voilà ... Et qu'elle se dit la même chose, et je ne veux pas briser un couple, mais je ne peux pas attendre si rien n'arrive ... Et je ne suis pas sure qu'il soit clair, même s'il s'y efforce maintenant, souvent il s'arrête sur un "c'est compliqué...".
Merci de m'aider, les questions que je pose ne sont peut être pas les bonnes, je n'en sais rien. Mais peut être avez vous des pistes pour m'aider. Peut être est ce un classique, alors qu'elle est la résolution ? Je veux avancer ..

Hors ligne

 

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2017 Buzzistic | contacts

  • haut de page