Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
Besoin de conseils.
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

Besoin de conseils.

#1  34565

Seule270
Nouveau membre
Pas de photo !

Besoin de conseils.

Bonjour,
j'aurais besoin de conseils, je ne sais plus quoi faire et je ne sais vers qui me tourner.

J'ai 19 ans, ma mère m'a eu seule, et j'ai eu un père à partir de mes deux ans, qui s'est suicidé à mes huit ans. Je l'ai perdu lui, et j'ai aussi perdu ses deux filles (de ma tranche d'age) que je considérais comme mes sœurs.
Petite les gens me rejetaient car j'étais une "bâtarde", en particulier la famille de mon père, qui ne m'acceptaient même pas chez eux.

Je ne vais pas m'étendre dessus, c'est juste pour expliquer le fait que j'ai un besoin d'amour immense, un besoin d'en donner encore plus impressionnant et surtout un syndrome d'abandon profondément enraciné. 

En Décembre 2009, je fais la connaissance d'un garçon, c'est le coup de foudre immédiat, pour tout les deux.
J'ai alors 17 ans, il en a 16.

En janvier 2010, nous démarrons notre relation amoureuse, qui en deux semaines se transforme en un amour complètement fou et fusionnel.
Je suis son premier amour.

Tout se passe à merveille, nous sommes des âmes sœurs, je suis prête à tout pour lui, et il me répète sans arrêt que je donne un sens à sa vie, et que je suis la seule dont il ai besoin.

Plusieurs mois plus tard, une embrouille se fait sentir avec sa soeur ainée qui a un an de plus que moi. Je n'ai rien fait pour la déclencher, mais elle décide qu'elle me deteste et monte les parents de mon petit ami contre moi, avant que j'ai eu le temps de les connaitre.
Je n'ai donc pas eu le droit d'aller chez lui, et j'étais pestiférée dans sa famille.
Un mail d'excuses et d'incompréhension à empiré les choses, je n'ai donc pas continué à insister.
J'ai fais une depression mais mon petit ami m'a soutenue, et tout est resté parfait entre nous malgré tout.

Nous ne nous sommes jamais disputés, jamais séparés, notre entente était réellement parfaite.

Et puis un jour d'octobre 2011, il m'appelle et me demande d'aller le voir.
J'y vais, il fond en larmes et me dit qu'il n'est plus sûr de m'aimer.
Qu'il ne sait plus s'il m'aime avec son coeur ou avec sa tête, et que nous sommes trop parfait.
Il a continué à pleurer, a demandé à m'embrasser une dernière fois. Quelques jours après il avait pris la decision de rompre, il disait qu'il ne m'aimait plus, qu'il en était sur, mais le disait en pleurant, à repondu à mon baiser et m'a sérrée contre lui.

Pendant 4 semaines, il m'a appelée tout les dimanches, me racontant sa journée, et prenant de mes nouvelles, et puis le dernier, il m'a dit qu'il vallait mieux arreter de se parler. Que ca me faisait du mal, et que ca le tuait de me faire souffrir comme ca.

Je n'ai plus eu de nouvelles directes de lui. Il a supprimé son compte d'un réseau social, s'en ai créé un nouveau, je l'ai demandé en ami, il m'a acceptée pour me supprimer quelques semaines plus tard.

Il s'est réconcilié avec toute sa famille, alors qu'il ne s'entendait pas avec pendant notre relation, bien que je le poussais a faire des efforts.

Puis en janvier il est allé au restaurant d'amis a moi, en leur glissant qu'il y reviendrait la semaine suivante. J'ai pensé a une tentative d'approche.

Mais la veille du jour dit, ma mère lui a envoyé un mail, pour lui demander de revenir s'il m'aimait car je deperissais. Il lui a dit qu'il était sur avec le recul de ne plus m'aimer, qu'il était désolé et qu'il ne remettrait plus jamais les pieds a l'endroit dit.

Depuis c'est le silence radio total, zéro nouvelles.

Je n'arrive pas a croire qu'il ne m'aimait plus au moment de la rupture, et pourquoi il a rompu si j'avais été aussi parfaite qu'il le dit.
Je l'aime profondément et ma vie a perdu tout son sens, il a réalisé mes rêves de famille et de bonheur, et puis il est partit sans raison.
Je ne parviens pas a pardonner son geste à me mère, et je suis en colère contre elle.

Je sais bien que je suis jeune, mais je sais aussi que c'est mon âme sœur et que cette blessure et plus importante que ce que les gens veulent bien penser.

Que dois-je faire? Que s'est il passé?
Je n'ai plus goût à rien.

Désolée de la longueur de mon post, j'espère tout de même obtenir des conseils, merci.

Hors ligne

 

publicité

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2018 Buzzistic | contacts

  • haut de page