Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
mal dans ma peau, abus, 19 ans + tard a qui parler?
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

mal dans ma peau, abus, 19 ans + tard a qui parler?

#1  34545

innocence-douloureuse
Nouveau membre
Pas de photo !

mal dans ma peau, abus, 19 ans + tard a qui parler?

Voila mon histoire, elle est longue mais j'espere que vous le lirer jusqu'aux bout.
Sa fait à peine quelque mois que je m'en souviens vraiment et seulement car j'ai couper les pont avec ma famille car je n'était à leurs yeux que gamine stupide n'existant que pour faire rire la galerie. Incomprise ni écouter.
Bref, deux ans avans de couper les pont, j'ai eu l'idée de me suicider, j'y avait murement réfléchit et avait jetait ma date pour ne jamais l'oublier, pour que toujours ont me le rappel, le 21/12/12, mais, lord d'une fête, la goutte à fait déborder le vase et j'était préte à me suicider avans la date. Mais ma meilleur amie m'a envoyer un texto, me rapelant que nous devions nous voir le lendemain, inconciament, j'ai réfléchit et j'ai eu la subite envie de couper mes cheveux, seul, de les arrachers, j'ai appelais ma mére qui est venue de suite et je lui est demander de me les couper ras, surprise, elle l'a tout de même fait, et plus mes cheveux tomber et plus je senter en moi comme une libération, la vie ma sembler trop importante pour la gacher, j'ai donc décider, dans un état de rage, de couper les ponts.
Mais quelque chose d'autre à subitement refait surface par cette coupure, une chose qui explique ma méfiance et mon dégout d'étre toucher par les hommes, mon dégout de moi même. De ces passage je ne préfére pas trop en parler, néamoins, deux ami de mon frére et mon frére lui même ont abuser de moi, cela me dégoute de n'avoir pas dit non, d'avoir pris sa pour un jeu, de ne pas les avoir repousser et d'avoir même un peu aimer et en étre dégouter apres coup voir même au moment.
Aujourd'hui je comprend que cette existance à pourrie ma vie et me la pourrie encore, (Je pense que c'est arriver trois fois mais sans pénétration) depuis la premier fois ou j'ai subis cela, a 4 ans, je me masturber avec n'importe quel objet, en cachette, a la puberter j'avais des envie de suicide déjas et continuer a me masturber mais avec des penser obsene, si une personne me touche sans mon concentement même inconscient, je me met à hurler et à me débatre, mes relation avec les homme ne sont guerre durable, 4jour le max pour un total de 5 garcons (j'ai 22ans) encore aujourdhui je me masturbe en pensent a mon frere ou a mon pére (qui lui aussi à eu un geste déplacer mais lorsque j'avais 18 ans je ne sais pas si il en a fait avans ce moment) je ne sais plus quoi faire, j'en ai parler a ma mére petite, [*** me fait des choses]  mais elle avait fait comme si de rien n'était (cela a servie quand même car il cessa.) , aujourd'hui, j'ai essayer de rappeler a maman cela mais elle a rie nervesement, je voudrais temps en parler, je voudrais étre écouter, me sentir mieu dans ma peu, pourvoir aimer et étre aimer en retour sans peur, sans honte, sans dégout, mais que puis je faire? aider moi? je ne veux pas oublier, ces un apprentissage qui me fait savoir ce qui est juste et bien ou non, mais je ne veux plus que cela ai d'impacte dans sur ma vie, je veux pourvoir fonder une famille comme les autres, étre heureuse, comme les autres, avoir les même droit que les autres, je me sens anormal je veux me sentir normal, mais je ne sais pas comment faire ni quoi faire.
Plus le temps passe, plus je me dégoute, je sais que je ne suis pas responsable, je n'en veux pas à mon frére ni a ces amis, nous n'étions que des enfants, que d'avoir aimer cela était normal puisque j'était dégouter apres et pendant et ceux chaque fois que je me masturbe aussi encore maintenant. Mais j'ai mes envie de suicide qui revienne de plus en plus, je désespère. la seul personne a qui je pourrais en parler et ma meilleur amie, le puis je? je ne veux pas mourire, je ne veux pas faire souffrire ma mére mais je me sent si sale que je n'en peux plus, je voudrais en parler a mon frére, pour effacer mes demon, mais je n'ose pas, j'ai honte, j'ai peur, puis je ne parler a mon amie? dois je voir quelqu'un? un spécialiste? puis je en parler a ma mére? dois je en parler a mon frére? je sais que seul a seul, il écoutera et comprendras.

Hors ligne

 

publicité

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2017 Buzzistic | contacts

  • haut de page