Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
Dépression de ma compagne
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

Dépression de ma compagne

#1  4110

droopy
Nouveau membre
Pas de photo !

Dépression de ma compagne

Bonjour,

Je vis avec une personne dépressive, qui a de nombreux blocages. Elle consulte actuellement une kinésiologue pour essayer de trouver l'origine de ses maux.
Celà fait un an et demi que nous sommes ensemble et je n'arrive plus à faire face à la siuation. On s'engueule quasiment une fois par semaine, parce que je n'arrive plus à supporter le fait qu'elle se défoule sur moi. Les engueulades sont de plus en plus violentes. Elle me dit souvent des choses très vexantes, blessantes et ne supporte pas qu'on la contrarie.
Lors de ces engueulades elle devient vulgaire avec moi et ça me choque de l'entendre dire tant de méchancetés. J'essaie de me dire que ce n'est pas ce qu'elle pense, mais je ne peux m'empecher de me demander si elle le pense vraiment ou non.... Je sais que si je veux l'aider je dois essayer de prendre sur moi, mais le problème est que je n'y arrive plus. Et depuis quelques temps après chaque dispute, je me retrouve bloqué et incapable de dire un mot alors que j'aimerai tant essayer de dire des mots qui la rassurent (celà dure plusieurs jours parfois). Ma copine me dit dans ces cas là que je joue un rôle pour essayer de me faire plaindre... c'est vraiment dur d'entendre ça...
En fait, je crois que moi aussi je deviens dépressif. En me renseignant un peu, je crois que j'ai tellement peur de dire des choses qui vont la facher que je n'ose plus rien dire. Meme en temps normal, il y a beaucoup de choses dont j'aimerai parler avec elle, mais je ne le fais pas de peur que ça la fache. Ca me frustre énormément.

Par ailleurs, nous n'avons aucune vie intime, elle est bloquée sur ce point également (aucune tendresse à mon égard). En 2 ans, nous sommes passés à l'acte 3 fois... avec beaucoup de "loupé" des 2 cotés. Ce domaine me fait également très peur et même si j'aimerai vraiment que ça change et que mes envies deviennent parfois très dures à gérer, je redoute le moment où ça risque d'arriver....

Je sais que ma compagne souffre énormément, mais j'en suis arrivé à un point où je n'arrive plus à faire face à la situation.

Suis-je devenu dépressif aussi ? Comment pourrais-je lui être utile d'avantage, car en ce moment je lui fais plus de mal que de bien... J'ai vraiment l'impression qu'on est dans un cercle vicieux et je ne sais pas comment en sortir. Pourtant je l'aime plus que tout et j'ai vraiment envie qu'elle soit heureuse... Parfois je me dis que la meilleure solution serait que je parte, car je ne lui apporte rien de bien...

Aidez moi s'il vous plait

Merci d'avance

» Le Coaching Parental pour votre enfant ?

Hors ligne

 

#2  4133

Re: Dépression de ma compagne

Bonsoir droopy,

a écrit:

Parfois je me dis que la meilleure solution serait que je parte

Peut-être que la meilleure solution serait que vous alliez consulter ensemble un bon psy; qu'en pensez vous?

Quoiqu'il en soit, prenez soin de vous

cordialement

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

#3  4144

droopy
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: Dépression de ma compagne

Merci pour votre réponse Mr PENAU,

Je suis conscient que je dois aller consulter et j'ai rdv avec une kinésiologue... fin avril. Ma peur est de savoir comment faire pour tenir jusqu'à cette date !!!! Je sais qu'il y aura encore d'autres engueulades d'ici là et je ne sais pas comment y faire face.

Après de telles engueulades, j'en arrive à un point où il m'est impossible d'échanger le moindre mot avec ma copine, bien que ce ne soit pas l'envie qui m'en manque. Les mots n'arrivent tout simplement plus à sortir de ma bouche. C'est terriblement frustrant et ça vexe et rend ma copine encore plus triste. Ce blocage s'accentue au gré de nos disputes.

Je sais que je ne devrai pas faire attention aux "provocations" de ma copine car elle n'est pas responsable mais simplement victime, mais celà devient trop dur pour moi, je n'arrive plus à assumer...

Enfin, j'essaie de me remotiver et de retrouver le moral car si à mon tour je sombre dans la dépression, on ne s'en sortira jamais....

Merci tout de même d'avoir pris le temps de me lire, ça me fait du bien rien que d'en parler...

Cordialement

Droopy

Hors ligne

 

#4  4145

Re: Dépression de ma compagne

Bonjour droopy

Pourquoi kinésiologue plutôt que psychothérapeute?

a écrit:

Les mots n'arrivent tout simplement plus à sortir de ma bouche.

Pourquoi n'essayez vous pas d'écrire ce que vous n'arrivez à dire ? C'est une solution intermédiaire souvent utile.

a écrit:

elle n'est pas responsable mais simplement victime

Etre victime ne donne pas tous les droits et vous avez vous le droit de ne pas accepter d'être mal traité.

a écrit:

On s'engueule quasiment une fois par semaine

Quelles sont les sources les plus habituelles de vos engueulades? Quels sujets de discussion pouvez vous aborder ensemble sans qu'il y ait de facherie?

Cordialement

Hors ligne

 

#5  4147

Re: Dépression de ma compagne

Bonjour à vous Droopy et bienvenue,

vous dites que votre ami consulte déjà une kinésiologue...
Je ne connaissais pas le contenu et le but de l'action de la kinésiologie, j'ai donc cherché un peu sur le net.

et j'ai trouvé cela :
La kinésiologie se veut essentiellement une approche éducative et non médicale orientée vers la responsabilisation de soi, afin d’aller « de mieux en mieux ». C’est une méthode d’identification et de correction des blocages émotionnels. Elle utilise le test musculaire de précision, des connaissances occidentales et orientales, elle apporte des réponses aux problèmes de stress, de mal-être et d’apprentissage.

Vous dites que votre ami est en dépression... La kinésiologie est elle vraiment adaptée ?
Qui a posé le diagnostique ?
Si votre amie est actuellement diagnostiquée dépressive, les actions et approches comportementales ne feront que pointer du doigt la douleur sans vraiment en trouver l'origine.
Peut-être serait il non seulement bon de changer de thérapeute mais aussi de thérapie et comme vous l'a proposé Xavier, de consulter ensemble.
Je considère votre post sur ce forum, comme un réél appel au secours
-Peur de sombrer
-culpabilité
-Demande d'aide.

Peut-être serait il vraiment bon de ne pas attendre Avril pour évacuer...


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

#6  4154

droopy
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: Dépression de ma compagne

Mme MOREAU,

Ma copine a commencé par consulter une kinésiologue pour essayer de comprendre les blocages qui l'empeche d'être heureuse (elle a d'ailleurs découvert que celà remontait à son enfance) et poursuit actuellement son traitement.

Cependant, suite à de nombreuses incompréhension de son entourage, à des problèmes de santé (une fatigue constante), un boulot stressant (d'autant plus stressant qu'elle prend toujours tout à coeur et culpabilise et se tracasse si ça ne va pas comme elle veut), elle a du tomber dans la dépression et va ainsi également consulter une psy (chiatre, chothérapeute... je ne sais pas...).

Celà fait presque 2 ans que nous sommes ensemble et je trouve que son état à changé par rapport au début. Elle a pris conscience des ses problèmes et fait les démarches pour essayer de les résoudre. Cependant, et je le sais, ça prendra énormément de temps. Au début de notre relation, nous nous énervions parce que je ne comprenais pas ce qu'elle avait (elle non plus d'ailleurs, car ça ne fait que 6 mois qu'elle consulte la kinésiologue et n'a pas encore eu son rdv avec la psy). Maintenant que nous en savons un peu plus, surtout moi, je crois que lorsque je m'énerve c'est que je n'arrive plus à faire face à la situation. Il y a tant de choses que je garde en moi et que je mets de coté (l'absence de tendresse de sa part, de vie intime) et de choses que je prend sur moi lorsqu'elle me sort une réflexion blessante (j'essaie de ne pas répondre pour ne pas que ça dérape sur une dispute), que il arrive un moment où tout explose... Et quand on en arrive là, je suis vraiment démoralisé. Je suis conscient que ce n'est pas ce qu'il faut faire, mais je n'y arrive pas. Le pire, après ces disputes je me retrouve comme bloqué, incapable de dire le moindre mot à ma copine alors que les mots que j'aimerai dire sont dans ma tête... L'idée de les écrire pourra peut être m'aider... je vais essayer la prochaine fois. Mais en attendant, cette attitude "énerve" ma copine et la rend très triste au fond d'elle, ce qui me fait culpabiliser énormément...

Enfin ça devient très compliqué et trop lourd pour moi. Pourtant je sais que ma copine aimerait aussi que ça aille mieux. On ne fait pas que se disputer et on passe souvent de très bons moments ensemble, on rigole, on plaisante, on fait plein de choses en communs et nous avons la même façon de voir les choses de la vie... mais à force on ne retient plus que ces disputes, surtout que pour moi ce sont des plaies ouvertes car on n'en parle plus jamais après (je sais qu'elle ne pense pas les choses méchantes qu'elle me dit, mais je n'arrive pas à m'en persuader et ça me tracasse...)

J'ai l'impression d'être entrer dans un cercle vicieux comme je le disais déjà dans de précédents messages et j'aimerai que l'on m'indique le chemin pour en sortir...

Pourquoi prendre rdv avec une kinésiologue ? Tout simplement parce que c'est elle qui suit ma copine et que peut être le fait d'entendre les 2 versions pourra faire avancer les choses ? Et aussi parce que je ne sais pas qui aller voir d'autre....

Mais je sais que rien que d'en parler me soulage déjà....

Merci à vous

Droopy

Hors ligne

 

publicité

#7  4194

Re: Dépression de ma compagne

Je comprends votre point de vue Droopy, mais un bon thérapeute ne vous aurait justement pas proposé ce genre de proposition...si j'ose dire.

Soit vous consultez ensemble, et le thérapeute se fait 'l'écoute-off" des propos que vous émettez "ensemble", afin de débloquer de possible noeuds ou non-dits en aiguillant vos propos.

Soit vous avez chacun le votre


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau
» Besoin d'un Psy ? Faites notre test pour le savoir !

Hors ligne

 

#8  4268

droopy
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: Dépression de ma compagne

Bonjour,

Tout d'abord merci pour votre écoute et vos conseils. Je suis d'accord que la solution serait sans doute d'aller consulter ensemble, mais pour le moment ma copine ne veut pas entendre parler de cette éventualité. J'ose espérer que avec le temps elle changera d'avis et qu'on pourra aller se faire aider ensemble à l'avenir. Elle essaie de faire des efforts pour essayer d'aller mieux et les résultats, même s'ils ne sont pas spectaculaires, sont là. Je suis conscient que ça prendra du temps et qu'il me faudra de la patience et prendre baucoup sur moi. C'est justement dans le but de réussir à "supporter" cette situation dans les meilleures conditions, que je pense qu'il faut que j'en parle à une personne qui saura m'écouter et me conseiller, car actuellement, je garde tout en moi, ce qui, j'en suis conscient est la source de mes "problèmes".

Je sais que je ne dois pas tout accepter, ni être son "défouloir" mais si je m'énerve à la moindre réflexion, je sais d'avance qu'on n'y arrivera pas et que je ne pourrai pas lui etre du moindre secours. Je sais qu'elle ne le fait pas exprès et qu'elle aimerait tant aussi que ça aille mieux et qu'elle culpabilise de me traiter de la sorte lors de des moments de "moins bien". Mais comme elle encaisse tant de choses dans sa vie professionnelle et familiale sans rien dire (incompréhension, critiques, jamais de compliments alors qu'elle s'investit vraiment à fond dans tout ce qu'elle fait et se rend malade pour les autres,...) + des problèmes de fatigue intense qui ne sont pas faits pour arranger son état psychologique et lui donner un moral "positif", que ça lui arrive inconsciemment de se "défouler" sur moi, d'où les situations critiques vécues. Alors, d'accord, je ne dois pas accepter tout ça, mais comment réagir face à ses "colères" envers moi sans dégrader la situation ??? J'ai choisi, à tort je pense, de ne plus aborder les sujets qui risquaient de la facher (sans savoir si tous les sujets que j'évite la facheraient vraiment...), mais tous ces sujets que j'évite sont autant de sujets qui me tracassent et auxquels je pense sans arrêt car je n'ai pas de réponses à mes interrogations. Et mes blocages (impossible de sortir le moindre mot), après une dispute proviennent du fait que j'ai tellement peur qu'une dispute éclate, car je culpabilise vraiment de la voir se mettre dans ces états à cause de moi, que je préfère rien dire que dire des choses qui risqueraient d'aggraver la situation.. Par contre, l'idée d'écrire mes pensées et lui laisser le temps de les lire à "tête reposée", de façon à ne plus être dans une situation de stress et de colère, me parait etre une bonne idée et je vais la mettre en application au plus vite...

Je suis conscient que tout ceci est un cercle vicieux et que j'ai créé un déséquilibre dans notre couple, qui ne fait pas forcément avancer les choses... C'est justement ce déséquilibre que j'aimerai changer et pour ça je sais que j'ai besoin d'aide. Si moi je ne suis pas capable d'aller mieux, elle ne sera pas dans les meilleures conditions pour guérir...

Alors maintenant si c'est préférable que j'aille voir un psychothérapeute plutot qu'une kinésiologue je le ferai. J'ai besoin d'en parler et de me faire conseiller et il n'y a qu'un spécialiste qui pourra le faire. N'ayant aucune connaissance dans le domaine de la psychologie et de ses spécialistes (+ la peur de tomber sur "un incompétent" qui ne m'apportera rien...), j'essaie de récolter des informations à droite à gauche pour trouver la meilleure solution et la meilleure personne pour justement faire mon maximum pour que nous allions mieux. J'aime vraiment cette personne et je n'ai pas envie de la perdre. Je sais qu'on peut être heureux ensemble (et qu'on en a aussi le droit).

En tout cas merci pour votre écoute et vos conseils.

Droopy

Hors ligne

 

#9  4270

Re: Dépression de ma compagne

Bonjour droopy,

je suis convaincu qu'un psychothérapeute vous serait bien plus utile qu'un kinésiologue et que consulter la kinésiologue de votre copine n'est pas la meilleur idée qui soit. Si vous éprouvez des difficultés pour trouver un bon professionnel, vous pouvez indiquer votre ville de résidence (sans votre adresse) en privé sur l'e.mail de  l'un ou l'autre des professionnels intervenant ici.

Bonne fin de journée à vous.

Hors ligne

 

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2019 Buzzistic | contacts

  • haut de page