Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
angoisse de séparation de ma fille - somatise à l'école
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

angoisse de séparation de ma fille - somatise à l'école

#1  30353

fifibrin
Membre
Pas de photo !

angoisse de séparation de ma fille - somatise à l'école

Bonjour,
Ma fille de 6 ans et demi est en CP et pleure presque tous les matins depuis la rentrée (cela fiat donc 4 mois). Cela s'était un peu atténué avant les vacances, mais depuis lundi ça se complique.
Elle revendiquait le besoin de pleurer depuis septembre, et cela ne durait que 2 minutes, ensuite tout allait très bien (d'après elle et d'après l'instituteur). Elle est très douée (il a envisagé au début de l'année de la faire passer en CE1, mais finalement y a renoncé car elle est seulement très en avance en lecture et écriture, mais continue d'être curieuse et intéressée). Elle est intégrée, participe, est plutôt énergique.
C'est vraiment le moment de séparation qui pose problème. D'ailleurs, depuis cette rentrée, elle pleure aussi pour des séparations qui ne posaient aucun problème avant (une après-midi chez une copine, moi qui part à la piscine !). Quand on lui demande pourquoi, elle dit toujours "Je veux rester avec toi".
Elle dit aussi avoir peur de son instit quand il gronde (pas elle, c'est très rare, mais sur les autres).

Mardi, elle a à nouveau pleuré le matin et son instit l'a grondée en lui disant qu'elle devait grandir maintenant. L'après-midi l'école m'appelait car elle avait mal au ventre (épidémie de gastro...). Mais arrivée à la maison, plus rien, aucun symptôme mercredi non plus. Hier soir, grosse crise de larme, "je ne veux pas aller à l'école, je veux rester avec toi". J'ai l'habitude de lui dire que l'école est obligatoire et qu'il n'y a pas de raison d'avoir peur. Mais au bout de 4 mois, hier soir j'étais un peu exaspérée (et surtout très désemparée). Nous avons décidé ensemble d'en parler à son maître ce matin.
Elle a aussi pleuré à ce moment là, et je suis partie (la boule au ventre).
1 heure après j'avais un coupd e fil de l'instit qui me disait qu'elle se plaignait du ventre et avait de la fièvre (termo frontal). Je suis allée la chercher, arrivée à la maison, aucune fièvre et elle semble plutôt en forme... par contre, elle m'a reparlé en pleurant de sa peur d'être grondée par l'instit' "je n'arriverai pas à me retenir de pleurer et il va me gronder).
J'ai très très peur que cela s'envenime et qu'elle développe une phobie.

J'ai eu une scolarité très brillante, et je n'avais pas peur de l'école mais j'étais insomniaque... Par contre, je me souviens très bien que j'avais tout le temps peur que mes parents m'abandonnent. Mais je ne pleurais jamais (je gardais tout). A 20 ans, j'ai eu une période très difficile, crises d'angoisse pendant 2 ans. je m'en suis sortie, mais je suis entrée en analyse depuis un an et demi (donc, 13 ans après ce premier épisode d'angoisse).

Je sens bien que ce que vit ma fille fait écho à des choses en moi, et que je ne doit pas être très rassurante pour elle. Je ne sais plus trop quoi faire...
Pour aujourd'hui, j'ai décidé d'aller voir le médecin, puisqu'elle est sensée être malade, et de tenter de lui faire parler de sa peur avec lui.

Avec mon compagnon ça se passe un tout petit peu mieux en général, elle n'a pas des réactions aussi fortes quand c'est lui qui l'emmène quelque part.

Merci de me donner des pistes.

Fifibrin

» Astuce : utilisez le mur des tags pour découvrir de nouveaux sujets !

Hors ligne

 

#2  30368

Christelle Moreau
Psychanalyste, Thérapeute, psychodynamique
Avatar de ce membre Sur Facebook

Re: angoisse de séparation de ma fille - somatise à l'école

Etes vous la seule personne qui pouvez l'emmener à son école ?

Mise à part cela, il serait bon que VOUS en parliez à votre thérapeute afin que vous mettiez sur la table ce cloisonnement abandonnique que vous semblez transpirer...
Etes vous proche d'un psychanalyste pratiquant la cure AVEC les enfants, car peut-être serait il judicieux qu'elle puisse s'exprimer avec.

Le papa ?


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

#3  30404

fifibrin
Membre
Pas de photo !

Re: angoisse de séparation de ma fille - somatise à l'école

Bonjour,

Le papa et moi vivons une crise de couple sérieuse depuis plus d'un an, mais nous sommes toujours ensemble. Evidemment, cela renforce la culpabilité de la voir comme ça. Elle doit sentir des choses et ne veut pas nous laisser.
Nous l'emmenons l'un ou l'autre à l'école, mais vu l'ampleur que cela prend, nous avons décidé ce WE que ce serait lui au maximum.
Nous avons vu l'instit vendredi, qui reste plutôt dans une approche de fermeté. Il a une très grosse voix et ma fille est très angoissée à l'idée de se faire grondée (ce qui n'arrive quasiment jamais, sauf quand elle pleure !...).
Quant à moi, je suis nouée depuis une semaine, évidemment ça ne doit pas l'aider. Je travaille sur cette "abandonnite" depuis un moment déjà, et je ne vois pas le bout...

Merci de votre réponse.
A bientôt,

fifibrin

» Reprendre sa vie en main avec le coaching : c'est possible !

Hors ligne

 

#4  30450

Christelle Moreau
Psychanalyste, Thérapeute, psychodynamique
Avatar de ce membre Sur Facebook

Re: angoisse de séparation de ma fille - somatise à l'école

Bonjour,

a écrit:

Le papa et moi vivons une crise de couple sérieuse depuis plus d'un an

Savez vous si c'est un crise momentanée ou définitive ?
Si elle est momentanée, il serait peut-être bon d'éclater le non-dit en exprimant tout au plus à votre enfant qu'en ce moment papa et maman avait conscience qu'entre eux deux  il y a avait beaucoup trop de disputes et que vous deux allez veiller à "aller mieux" ( ça c'est si justement il y a des possibilités d'efforts des deux parties... )

Avez vous entamé une démarche dans ce sens ?

a écrit:

Elle doit sentir des choses et ne veut pas nous laisser.

Les enfants ne sont jamais dupes et souffres beaucoup trop souvent de conflits dissimulés... Je dis souvent que les enfants sont des éponges.

a écrit:

l'instit vendredi, qui reste plutôt dans une approche de fermeté.

Il a raison de ne rien changé si c'est SA façon d'être

a écrit:

je suis nouée depuis une semaine

ça aussi vous pouvez lui en parler sans vous "étaler", cela peu aussi vous aider à aller de l'avant pour aller mieux.


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2018 Buzzistic | contacts

  • haut de page