Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
Psychanalyste à Nice, portail psy de votre psychanalyste de Nice, Cannes, Monaco

 articles :

L’autisme chez l’enfant

L’autisme observé à travers les films familiaux

Dans son article Nathalie Moshnyager souhaite mettre en avant la compréhension du « comment » le désordre développemental se transforme en trouble tel qu’il est identifié. Il s’agit donc d’étayer et d’analyser comment les désordres et les troubles se développent. Cette approche, qui s’affilie aux perspectives de la psychopathologie développementale, suppose de cibler les études sur des âges clefs du développement cognitif, en particulier quand ils correspondent à des périodes critiques sur le plan neuro-développemental, de manière à savoir quand et comment les désordres développementaux émergent au cours de l’ontogenèse. Nathalie Moshnyager s’est donc positionner comme observatrice ou elle nous communique les divers interprétations et éléments notoires qu’elle a pu repérer lors de ses observations.

Elle fait recours pour travailler, aux films familiaux qui sont une des démarches possibles pour suivre le développement d’une pathologie et travailler en équipe afin de regrouper les diverses observations connexes et satellites.

Elle nous livre :

Lire...


Des sens opposés dans les mots primitifs

par Sigmund Freud - 1901

En manière d'introduction à cet article, je citerai un passage de ma Science des Rêves où j'expose une observation découlant de la recherche analytique, observation qui n'a pas encore trouvé d'explication : « La manière dont le rêve exprime les catégories de l'opposition et de la contradiction est particulièrement frappante : il ne les exprime pas, il paraît ignorer le « non ». Il excelle à réunir les contraires et à les représenter en un seul objet. Il représente souvent aussi un élément quelconque par son contraire, de sorte qu'on ne peut savoir si un élément du rêve, susceptible de contradiction, trahit un contenu positif ou négatif dans la pensée du rêve 2. »

Lire...


Freud : Méprises et maladresses

Psychopathologie de la vie quotidienne de Sigmund Freud

Lire...


Freud : Oubli d’impressions et de projets

Psychopathologie de la vie quotidienne de Sigmund Freud

Lire...


Freud : Erreurs de lecture et d’écriture

Psychopathologie de la vie quotidienne de Sigmund Freud

Lire...


Freud : Les lapsus

Psychopathologie de la vie quotidienne de Sigmund Freud

Lire...


Freud : Souvenirs d’enfance et souvenirs-écrans

Psychopathologie de la vie quotidienne de Sigmund Freud

Lire...


Freud : Oubli de noms et de suites de mots

Psychopathologie de la vie quotidienne de Sigmund Freud

Lire...


Freud : Oubli de mots appartenant à des langues étrangères

Psychopathologie de la vie quotidienne de Sigmund Freud

Lire...


Psychopathologie de la vie quotidienne : Oubli de noms propres

Psychopathologie de la vie quotidienne de Sigmund Freud

Lire...


WALLON Henri (1879 - 1962)

Il est le grand psychologue français qui, à l'instar de J. Piaget, a développé au début du siècle une théorie générale du développement de l'enfant et de l'adolescent. Agrégé de philosophie, docteur en médecine, il a posé les bases d'une étude ontogénétique indépendante des méthodes classiques qui s'appuient sur l'introspection ou qui privilégient des objets isolés comme les facultés. Son projet, lentement élaboré, est celui d'une psychologie scientifique qui cherche à se libérer des attitudes idéalistes ou organicistes de l'époque, toutes deux réductrices, en conduisant « l'étude concrète d'une réalité concrète »: l'homme. Pour s'affranchir des modèles alors dominants comme l'introspection et le parallélisme psychophysiologique qui s'enferment, l'un dans la subjectivité, l'autre dans le refus de l'explication causale, Wallon cherche à comprendre, en multipliant les observations, comment s'élabore le développement de la personne.

Lire...


Résumé-biographie-MELANIE KLEIN (1882-1960)

Son oeuvre est centrée sur le monde fantasmatique de l'enfant (son imaginaire), sur la valeur structurante de l'image maternelle, et enfin sur la pathologie précoce de l'enfant. Elle utilise comme méthode la psychanalyse de l'enfant avec une technique inédite, le jeu. Par ce moyen, KLEIN reconstitue le passé de l'enfant. Elle remanie complètement la théorie Freudienne.

Lire...


TUSTIN Frances (1913-1994)

Son oeuvre est centrée sur l'autisme. Pour Tustin, l’enfant autiste a un fantasme de rupture catastrophique de continuité, principalement discontinuité bouche-langue-mamelon-sein. Elle a traité de nombreux enfants autistiques. Son œuvre écrite, considérable, se situe dans la lignée des recherches de Mélanie KLEIN .

La psychanalyste Frances TUSTIN est d'originaire Britannique. Son enfance est marquée par la séparation de ses parents et une instabilité importante. Fille unique, elle vit avec sa mère quantité de déménagements. C'est pendant sa formation d'enseignante qu'elle est sensibilisée à la psychanalyse . Elle entreprend alors une formation à la psychothérapie des enfants. Parallèlement, elle se fait analyser par BION. Elle se consacre à l'étude et au traitement de l'autisme infantile qui vient d'être identifié par Leo Kanner.Son oeuvre est centrée sur l'autisme. Pour Tustin, l’enfant autiste a un fantasme de rupture catastrophique de continuité, principalement discontinuité bouche-langue-mamelon-sein. Elle a traité de nombreux enfants autistiques. Son œuvre écrite, considérable, se situe dans la lignée des recherches de Mélanie KLEIN .

Lire...


AUTISME

origine et définition :
Le terme «autisme» vient du grec "auto" qui signifie «soi-même». Il est employé en psychiatrie pour la première fois en 1911 par le psychiatre suisse Eugene BLEULER. Il l'utilise pour désigner dans la schizophrénie adulte la perte du contact avec la réalité extérieure qui rend difficile ou impossible pour le patient toute communication avec l'Autre. Plus tard, d'autres auteurs le décriront comme un symptôme particulier, non spécifique de la schizophrénie, et en feront ainsi une pathologie à part entière.

L'autisme de KANNER

En 1943, dans un article intitulé "Autistic Disturbance of Affective Contact", le psychiatre américain L. Kanner décrit sous le terme "d'autisme infantile précoce" un tableau clinique caractérisé par l'incapacité pour le bébé, dès sa naissance, d'établir des contacts affectifs avec son entourage. KANNER caractérise la spécificité de ce symptôme, et en fait un syndrome clinique à part entière, avec un mode d'apparition et une évolution radicalement distincts de la schizophrénie. «Ce n'est pas comme dans la schizophrénie adulte ou infantile, un commencement à partir d'une relation initiale présente, ce n'est pas un retrait de la participation à l'existence d'autrefois. Il y a, depuis le départ, une extrême solitude de l'autiste qui, toutes les fois que cela lui est possible, dédaigne, ignore, exclut tout ce qui vient de l'extérieur.».
KANNER note dans son article plusieurs signes cliniques particuliers à cette forme de psychose qu'est l'autisme:

1.Un début précoce des troubles avant la fin des deux premières années de la vie.
2.Un isolement extrême: l'attitude de l'enfant est marquée par une profonde indifférence et un désintérêt total vis-à-vis des personnes et des objets extérieurs.
3.Une grande immuabilité.
4.Des stéréotypies gestuelles, certains gestes apparaissant étranges et répétitifs, comme agiter un mouchoir continuellement devant les yeux, remuer les doigts devant le visage, déambuler sur la pointe des pieds, tournoyer sur soi-même, se balancer d'avant en arrière pendant des heures...
5.Des troubles du langage : l'Enfant est soit totalement mutique, soit il émet des sons sans signification, soit il répète les mots sans valeur communicative (l'écholalie est une répétition en écho des mots ou des phrases des autres). Il note aussi l'incapacité d'utiliser les noms propres, l'utilisation des néologismes.

KANNER décrit enfin l'intelligence et la mémoire exceptionnelles de ces enfants, et ces derniers traits caractéristiques distinguent l'autisme de toutes les autres formes d'arriération connues en psychiatrie.

Lire...


BETTELHEIM (1903-1990)

Son oeuvre est centrée sur l'autisme infantile, et la thérapie institutionnelle qui part du principe que si un environnement destructeur peut anéantir l'individu, un environnement particulièrement favorable peut le reconstituer, d'où la création de l'école orthogénique à Chicago. BETTELHEIM s'est aussi centré sur l'éducatif avec de nombreux dialogues avec les mères. Sa méthode consiste dans le suivi systématique des éducateurs ou thérapeutes approchant l'enfant. C'est l'institution dans son ensemble qui est thérapeutique .

Lire...


La Citation de Psychanalyse
L'homme énergique et qui réussit, c'est celui qui parvient à transformer en réalités les fantaisies du désir. - Freud  » voir toutes les citations

Psychanalyse en Ligne © 2006 - 2016 / Christelle Moreau - mentions legales -

Réalisation : Buzzistic Vous pouvez aussi faire un lien vers ce site web si vous le désirez.

Adresse : Christelle Moreau psychanalyste - Formatrice - Nice - Cannes - Monaco