1ère topique : elle distingue le conscient, le préconscient (autrement dit, la mémoire accessible), et l'inconscient, comprenant notamment les souvenirs refoulés, inaccessibles.

2ème topique : elle distingue le Ça, pôle pulsionnel inconscient de la personnalité, le Moi et le Surmoi. Le Moi s'adapte à la réalité, là où le Ça ne se préoccupe pas des contraintes extérieures. Mais, le Moi est aussi le responsable de nombreuses réactions de protestations pathologiques. Le Surmoi est l'intériorisation de l'interdit parental - Freud voyait l'émergence du Surmoi comme tardive, mais des psychanalystes comme Mélanie Klein ont pensé le Surmoi comme existant très précocement chez l'enfant. Le Surmoi se constitue comme le pôle de l'auto-agression, l'autocritique.

Lacan comme Freud, avait découvert que l'instigateur de cette dynamique en fonctionnement n'était autre que la Pulsion, appelée par Freud ( Trieb ) naissante dans le Ça, modifiée par le Moi et sous la pression constante du Surmoi. Le Moi, par action de rejet, pourra refouler cette pulsion, qui deviendra inconsciente et névrotique.