Entre temps, la création d'un magazine et la venue de mon deuxième enfant m'ont offert quelques horizons différemment envisagés. La psychanalyse exigeant un impératif recul, qu'une certaine maturité peut offrir, j'ai travaillé pour atteindre un équilibre personnel intérieur certain et surtout une clarté d'esprit afin de pouvoir être à l'écoute de l'inconscient de l'autre et de ne jamais m'éloigner du vrai sens de ma vie.

Que vous apporte la psychanalyse et comment vous positionnez-vous par rapport à elle ?

Aider l'autre à comprendre, comme j'ai pu le faire pour moi-même.

Analyser, avancer, approfondir des raisonnements, rechercher et trouver.
Je considère que la justesse est de ne surtout pas se cloisonner dans une forme de savoir sans ouverture. La perpétuelle évolution de la psychanalyse et ses différents courants porteurs influencés par divers thérapeutes tous si différents dans leur vision de ce que son les processus lié à la comprehension de l'inconscient. Winicott, Dolto, Lacan, Freud, mais aussi Laplanche, John Bowlby, Breuer, sans oublier Mélanie Klein etc... nous l'ont prouvé et je reste toujours très vigilante et à l'écoute des nouveaux auteurs.

Quel est votre code de déontologie ?

Ma première ligne de conduite est forcément d'approfondir continuellement mes recherches, m'informer, être en perpétuelle relation avec mes confrères pour être en accord avec ce qu'est, selon moi, la psychanalyse : un échange. C'est aussi la raison pour laquelle, j'attends beaucoup du site www.psychanalyse-en-ligne.org J'ai pour but de me reposer sur des acquis antérieurs déjà reconnus mais forcement en soumettre d'autres.
Je souhaite en ce sens, participer à la démocratisation de la psychanalyse, de son évolution et de son ouverture au public au sens large du terme. Je souhaite défendre l'exercice et la pratique de l'analyse pratiquée par des non-médecins tout en me formant continuellement à celle qui ne l'est pas. Enfin, parfaire ma richesse des différents apports qui peuvent m'être transmis pour exceller dans ma formation afin d'accomplir au mieux mon travail de thérapeute.

Avez vous des rêves Christelle Moreau et si c'est le cas, êtes-vous en mesure de nous les livrer ?

Je pose même des actes qui me permettent de les réaliser ! Comme par exemple, essayer avec les modestes moyens dont je dispose, de réduire la méprise, l'ignorance, les préjugés. Aider et aiguiller les êtres qui se complaisent dans un statut de victime à en sortir. Démontrer par mes écrits et mes séminaires les bienfaits d'un refus catégorique de soumission souvent exercées par des pressions visant à nous fondre dans un moule abstrait et pourtant si concret (puisqu'il s'agit des carcans de la vie quotidienne).

Que pensez-vous de la vie, Christelle Moreau ?

Il fut dit un jour : "vivre , c'est apprendre à mourir", mais comme tout apprentissage, les bases sont essentielles, il faut donc apprendre à vivre en renaissant chaque jour pour mieux comprendre sa quête. Puisse le temps nous donner suffisamment d'espace pour pouvoir assimiler la force de compréhension nécessaire, tout en aillant vécu heureux en aidant et en s'aidant soi-même, jusqu'au jour de sa mort. En d'autres termes, je souhaite prendre soin de moi et des autres avec beaucoup de recul et m'y adonner chaque jour.

Comment allez-vous contribuer à la réussite de psychanalyse-en-ligne, et ne le trouvez-vous pas un peu trop ambitieux ?

Certes, psychanalyse-en-ligne est un site, très ambitieux, d'autant plus qu'aujourd'hui, il est pour ainsi dire : vide. La psychanalyse est un sujet si vaste... L'important c'est qui'l ne soit jamais vide de sens ! C'est pourquoi je souhaiterai et c'est le cas, je l'espère, de tous les analystes, faire avancer les quelques données dites irréversibles en effectuant des recherches, en les soumettant et en les partageant si réussite il y a. Et c'est là où j'attends et j'invite mes confrères, les analysants et même les étudiants ou juste curieux et intéressés au partage.

Qu'elle est votre plus humble découverte ?

Reconnaître que la parole qui libère à ses limites et par conséquent sa part d'impuissance.

Avez-vous une pensée particulière chaque matin ?

Elle est identique et c'est ma philosophie de vie : Chaque jour me renouveler, renaître et créer, tout en restant toujours la même.

Qu'auriez-vous à dire à nos lecteurs ?

Vivez bien, rester vigilant et surveillez votre jardin. Traiter la maladie qui vient frapper l'arbre de ce dernier à la racine, renouveler son écorce sans jamais le déraciner, et, bien qu'aucune guérison ne puissent faire l'épargne d'une séparation, qu'elle soit réelle ou symbolique, rappelez-vous qu'elle est souvent indispensable.

Vous êtes mère de deux enfants, quel serait le message que vous aimeriez leur transmettre ?

"On ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas sa famille", mais nous sommes tous responsables de la vie qui nous a été transmise afin de parfaire notre chemin personnel et chacun est irréfutablement responsable de la vie qu'il se propose également de transmettre. Soyez heureux et plein d'autres encore...et surtout, prenez soin de vous.

Sur www.psychanalyse-en-ligne.org l'utilisateur peut rentrer en contact avec votre cabinet, celui qui a attiré notre attention est le rendez-vous via skype, pouvez-vous nous en parler ?

Je suis là pour entendre, soutenir, mettre en confiance et autoriser la parole à se libérer, la douleur à s'extirper de la même façon qu'à mon cabinet, d'ailleurs j'opère dans le même espace.
Au delà des corps, internet offre une ouverture nouvelle sans tabous, ni résistance, ni regard, dans l'anonymat absolu ou encore dans la rencontre par vidéoconférence. Encourageant la liberté de pensée, d'émettre et de s'ouvrir, internet ouvre d'autres possibles au travail analytique. Le corps et sa communication non verbale étant mis à l'arrière plan dans un premier contact. Bien sur ce média n'empêche en rien la rencontre, elle est d'ailleurs obligatoire, mais elle est libre de se solliciter. Bien sur, il est nécessaire de réfléchir sur la présence physique ou la non-présence (différente de l'absence) du thérapeute face à son analysant car la rencontre est indispensable, ce que je fais chaque jour et ce, avec mes analysants-en-ligne.

Une conclusion sur vos participations à "psychanalyse-en-ligne" ?

Ce site est un tremplin. La possibilité pour tous de s'aiguiller correctement, en ce donnant le temps de choisir, de découvrir et même d'approfondir. L'échange, le partage, la remise en question. Il faut le comprendre et le lire comme étant " pour que toute la psychanalyse soit en-ligne, c'est à dire sur internet" et non pas un forum pour se faire psychanalyser en ligne, ceci serait foutaise, ni plus ni moins. En revanche, des professionnels sont amenés à répondre, à aiguiller et cela génère un flux de savoir. Ce site est la possibilité d'une mise à disposition de données "facile", de savoir, de disciplines et de courants convergeants ou divergeants qui sont une belle source de richesses. Avancer ensemble, tout simplement. Je suis ravie de l'avoir créer, et à présent d'y contribuer.