Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
Un peu désemparés avec notre fils...
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

Un peu désemparés avec notre fils...

#1  26401

Annaetsim
Nouveau membre
Pas de photo !

Un peu désemparés avec notre fils...

...Aîné, cette fois. Agé de bientôt six ans, c'est un petit garçon assez étrange.
Il pose beaucoup, beaucoup, de questions, parle tout le temps (réflexions sur ce qu'il observe), très correctement et ce depuis ses deux ans.
MAIS c'est un petit très angoissé et nous avons constaté que souvent, il se transforme en vrai moulin a paroles afin de détourner: notre attention quand nous attendons de lui qu'il s'habille ou exécute une tâche, ou ses propres angoisses lorsqu'il s'agit, par exemple, de nager ou bien de se mettre au ski.

Parallèlement nous avons quelques difficultés avec lui car il est très lent: pour s'habiller, il peut mettre facilement 30 minutes si on ne le rappelle pas tout le temps à l'ordre car il n'arrive pas à se focaliser sur ce qu'il a à faire sur le moment même. C'est exaspérant quand le temps presse mais surtout, il fait la même chose...à l'école! ses travaux de bricolage prennent beaucoup de retard, de même que lorsqu'il s'agit de recopier des lignes. Sa maîtresse a l'impression qu'il ne montre aucune motivation et qu'il s'ennuie profondément-en gros, rien de ce qu'on lui demande à l'école ne l'intéresse.

Nous avons consulté sa pédiatre pour écarter un problème moteur mais selon elle il n'y a rien.
Son apprentissage de la lecture et de l'écriture "suit son cours"-càd qu'il déchiffre sans trop de peine les mots et peut maintenant en déduire des phrases. Il est bilingue et lit également dans une autre langue comprenant un alphabet tout à fait différent.
Pour cela nous avons du mal à penser qu'il y a un problème de dyslexie mais à vrai dire nous n'y connaissons rien.

Il a des centres d'intérêt, des choses pour lesquelles il peut être extrêmement empressé de poser des questions (les dinosaures et le système solaire) et dans ces domaines sa mémoire se révèle excellente. Il retient également fort bien les paroles de chanson et les poésies, depuis tout petit.

Que devons nous faire? devons nous nous inquiéter devant ce que nous dit son institutrice?

Hors ligne

 

#2  26404

Re: Un peu désemparés avec notre fils...

ses apprentissages, plus précoces que la moyenne, semblent indiquer qu'il lui était vital de maitriser quelque chose, à cet âge très tendre.
Avez-vous le souvenir d'un évènement, d'un changement, même banal dans votre  (sa!) vie entre 6 et 18 mois?


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

#3  26413

Annaetsim
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: Un peu désemparés avec notre fils...

Pas que je sache...
Il est né prématuré, nous étions relativement "jeunes" et préoccupés lorsqu'il est né (fin d'études de médecine), mais globalement même avec son petit poids et sa fragilité il nous a toujours étonnés. Et bébé, il était d'un naturel plutôt joyeux et facile à vivre.
Néanmoins il est vrai qu'il a passé ses 8 premiers mois avec moi, et que progressivement, devant reprendre les révisions, nous l'avons confié à une assistante maternelle 3 fois par semaine. Le reste du temps mes parents s'en occupaient beaucoup. Tout ce petit monde a été très tendre avec lui et il a bénéficié de beaucoup d'attention. Il en bénéficie toujours.
Je ne peux pas dire qu'il soit difficile, ce n'est pas du tout le terme, il est plutôt calme, gentil et réfléchi mais vraiment "dans la lune" depuis son entrée à l'école il y a deux ans.
Nous avons eu quelques problèmes à la naissance de son petit frère il y a deux ans et demi. Il peut avoir des comportements déstabilisants. La semaine de la naissance de son frère, ayant fait une chute très banale il a refusé de marcher pendant une semaine, si bien que non seulement nous, notre entourage mais aussi l'équipe des urgences pédiatriques s'est laissée persuader d'une fracture (bien que rien ne soit visible cliniquement ni a la radio). Jusqu'à ce qu'il se décide à marcher tout seul, au bout d'une semaine. Il avait 3 ans et quelques.
Propre pour les urines et propre la nuit, il refusait d'aller à selle jusqu'à presque 4 ans.
Nous l'avons emmené chez une psychologue, pour laquelle tout ceci était à mettre sur le compte de la naissance de son frère.
Néanmoins, ses réactions sont toutefois difficiles à comprendre.
Nous savons qu'il comprend ce que nous lui expliquons, puisqu'il arrive à retranscrire les consignes par ses propres mots. Mais pourquoi un tel manque de concentration? pourquoi une telle lenteur dans les gestes quotidiens? pourquoi un tel manque d'intérêt pour les matières scolaires alors qu'il se montre si mature et si coopérant quand les choses l'intéressent? comment va-t-il s'adapter au rythme scolaire plus tard? voilà nos réelles inquiétudes...

Hors ligne

 

#4  26416

Re: Un peu désemparés avec notre fils...

prématurité,sevrage à 8mois,naissance du cadet,refus de marcher,rétention de fèces,  vous donnez des détails qui, rassemblés, me font clairement penser que votre fils a installé un certain nombre de défenses qu'il faut savoir entendre; il serait judicieux de lui faire faire un petite psychothérapie analytique avec un psychiatre, un psychothérapeute, surtout pas un neuro-psychiatre. Si je le voyais je lui ferai passer un test PN (Patte noire) qui permettrait de voir la nature de ses angoisses. Ce serait à demander, même, lors d'une prise de RV. Les sevrages vers 8 mois peuvent être générateurs d'anxieté.
En tout cas 1 visite chez un psychologue qui vous annonce ce que vous saviez sans doute déjà ne suffit pas.


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.

Hors ligne

 

#5  26419

Annaetsim
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: Un peu désemparés avec notre fils...

Merci beaucoup pour votre réponse si rapide et précise.
Malheureusement nous n'habitons pas la France, sinon nous aurions bien pris contact avec vous.
Nous sommes déjà moins déboussolés. Je vais faire le nécessaire pour prendre rendez vous rapidement. Je ne veux surtout pas que ses angoisses envahissent son quotidien, merci de nous en faire prendre conscience.
Je souhaite qu'il garde sa confiance en lui, à tout prix.

Hors ligne

 

#6  26422

Re: Un peu désemparés avec notre fils...

"pris contact avec vous." le but n'était pas là, mais de vous aiguiller sur un psy qui connait la psychopathologie infantile -et dans ce cas il ne peut ignorer le test PN!
N'y a t-il des psychanalystes dans votre pays?


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.

Hors ligne

 

publicité

#7  26443

Annaetsim
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: Un peu désemparés avec notre fils...

Je pense que oui. Question triviale mais...faut-il nécessairement un pédopsychiatre?

Hors ligne

 

#8  26444

Re: Un peu désemparés avec notre fils...

"nécessairement un pédopsychiatre?"Pourquoi demandez-vous ça? C'est vraiment une approche psychanalytique qui me semble la plus adaptée. Ca peut être le cas d'un pédopsy, maius ils n'ont pas souvent bonne presse...


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.

Hors ligne

 

#9  26466

Annaetsim
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: Un peu désemparés avec notre fils...

Ma question était simple en fait: de même que j'emmène mon fils voir un pédiatre plutôt  s'il a un problème de santé particulier, de même j'aurais eu tendance à l'emmener voir un pédopsy plutôt qu'un psy adulte. Maintenant, j'avoue, je n'y connais pas grand chose.
Pourquoi n'ont-ils pas bonne presse?
Quels types de résultats donne le test de "patte noire"? est-ce un test de personnalité comme j'ai pu lire sur le net?

Hors ligne

 

#10  26469

Re: Un peu désemparés avec notre fils...

les pédopsy sont souvent brusques et pas très patients
PN n'est pas du tout un test de personnalité, c'est un test projectif; il permet de voir les angoisses, entre autres de l'enfant, un psy connaissant bien les enfants ne peut pas ne pas le pratiquer. Le contact avec un petit demande énormément de sensibilité et de doigté, le psy doit interroger l'enfant en lui.


pour un projet de thérapie en ligne, merci de me contacter par mail.

Hors ligne

 

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2018 Buzzistic | contacts

  • haut de page