Page FacebookTwitterTwitter
☎ 06 41 18 52 56
Annonce de séparation
Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

Annonce de séparation

#1  16634

Coralie
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Annonce de séparation

Bonjour à tous,

Voilà, j'ai un petit garçon de 6 ans. J'étais en couple avec un homme depuis 1 an et hier soir, nous nous sommes séparés.
Cette décision s'est prise d'un commun accord, nous restons très bons amis.

A ce niveau là, tout va bien.

   Le problème, c'est que je ne sais pas comment l'annoncer à mon fils. Il était assez attaché à mon ami. Mais se qui est assez délicat, c'est que nous nous sommes séparés parce que je veux d'autres enfants, et lui, non.
Nous nous étions déjà séparés à cause de ça, mais il était revenu en me disant qu'il avait changé d'avis...

   Le fait est qu'en discutant, il m'a dit qu'avec les enfants, il avait vraiment du mal... En effet, j'ai trouvé un travail dans une école maternelle et au cours d'une conversation, je lui ait dit que "j'étais aux anges" (c'est le cas de le dire..!!) de travailler avec les enfants...bla, bla, bla... Et lui m'a dit qu'il était très heureux pour moi, que j'étais vraiment dans mon élément avec les enfants...etc.

C'est là qu'il m'a dit que pour lui, les enfants, c'était pas la joie... Qu'il a du mal avec  mon fils,d'avoir une "relation"comme il dit... c'est vrai que j'essaye d'être assez pédagogue, de prendre les enfants en considération pour beaucoup de choses... Lui ne le comprends pas toujours...
Pour moi, les parents n'ont pas tous les droits sur les enfants...enfin, je m'explique, je veux dire par là que les parents ne sont pas "l'autorité suprême", et qu'ils ont le devoirs de considérer leurs enfants comme des personnes, tout simplement...et par là je veux dire qu'ils doivent aussi se remettre en question...je sais pas si je me suis fait comprendre, mais bon....
Par la suite, je lui ait dit que c'était normal, qu'il ne comprenne pas ma relation avec mon fils : il n'a pas d'enfants. (en lui disant ça, j'essayais peut être de nous convaincre tout les deux...)

Du coup, il m'a dit que de nos jours, avoir des enfants, c'était pas une bonne chose : "La planète va mal, trop de pollution, les guerres, réchauffement climatique...." et j'en passe...

Du coup, tout ça pour dire que je ne sais pas comment dire à mon fils les causes de notre séparation...
Je ne voudrais pas que dans sa tête, avec son raisonnement d'enfant, il se dise : "il ne veut pas d'enfant->je suis un enfant->il ne veut pas de moi->ils se séparent à cause de moi !", vous voyez...

En même temps, je pourrait lui dire une autre excuse, c'est vrai, mais je ne saurais pas comment lui mentir...

Excusez moi, vous trouvez ça peut être futile comme message, mais je me sens mal vis à vis de mon fils, je ne veux pas le blesser, je ne veux pas qu'il se sente mal, qu'il culpabilise...

Merci de m'avoir lu en tout cas!


Naïve optimiste.

Hors ligne

 

#2  16789

Christelle Moreau
Psychanalyste, Thérapeute, psychodynamique
Avatar de ce membre Sur Facebook

Re: Annonce de séparation

Bonsoir Coralie et un grand merci pour votre patience,

Tout d'abord , je tenais à vous faire part de l'immense plaisir que vous nous faites en écrivant ces mots :

a écrit:

Pour moi, les parents n'ont pas tous les droits sur les enfants...enfin, je m'explique, je veux dire par là que les parents ne sont pas "l'autorité suprême", et qu'ils ont le devoirs de considérer leurs enfants comme des personnes, tout simplement...et par là je veux dire qu'ils doivent aussi se remettre en question...

Comme disait DOLTO : nous n'avons AUCUN droit sur nos enfants mais uniquement des DEVOIRS envers eux...

Cela dit une seule question me vient :
Pourquoi vouloir et surtout devoir JUSTIFIER  votre séparation ?
Vous parler de "dire les causes" et de trouver d'autre EXCUSE.

Ne pensez vous pas que vous n'avez pas à vous excuser de vous être trompé de personne surtout auprès de votre enfant ?

Vos objectifs n'étaient pas les mêmes et vous avez convenu d'un commun accord que vos horizons devaient converger... Où est le problème ?

Essayez de chercher pourquoi VOUS souhaitez vous excuser ou lui donner les détails... Mais en a t il vraiment besoin ?
Vous devez probablement connaître la réponse.
Bien à vous.
Excellente soirée.


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

#3  16800

Coralie
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: Annonce de séparation

Merci à vous de m'avoir répondu...

Je dois dire que ça me fait vraiment plaisir de voir qu'un professionnel "soutienne" l'idée que je me fait de l'éducation, parfois, ça n'est pas évident, je suis souvent incomprise autour de moi, merci.

a écrit:

Mais en a t il vraiment besoin ?

Vous aviez raison... Lorsque je lui ait annoncé, nous étions en train de jouer aux Legos et je lui ait dit que j'avais qq chose de très important à lui dire, je suis contente parce que je lui ait dit avant de recevoir votre réponse, et j'ai employé les même mots que vous

a écrit:

Vos objectifs n'étaient pas les mêmes et vous avez convenu d'un commun accord que vos horizons devaient converger... Où est le problème ?

Je m'attendais à des "pourquoi???"... et bien pas du tout.... C'était plutôt "Ah, bon...ok...tu me passe la brique rouge Maman?"... Et c'est tout.

Je suis soulagée de sa réaction....
Je lui qd même dit que si il voulait en parler, il n'y aurait aucuns pblm

En ce qui concerne les excuses, je ne sais pas pourquoi... Je me suis toujours excusée de tout : d'être là, de ne pas être comme ceci, ou comme cela, de déranger... Et le pire, c'est que mon fils est pareils, c'est assez dur d'ailleurs de le voir être mal, qu'il s'excuse pendant 3 H d'avoir fait une bêtise, de faire du bruit...bref, des trucs d'enfants quoi...!

Il faut dire qu'il y a qq temps (1an), j'étais assez nerveuse, je m'énervais beaucoup sur lui pour rien, pour des trucs d'enfants... j'ai vu une psy, et je dois dire que ça m'a fait bcp de bien...Mais je me sens beaucoup plus "bonne Maman" depuis que je connais ce site, que je lis des témoignages, que vous m'éclairez sur certains points, j'ai lu un livre qui m'a fait comprendre énormément de choses (Parents Toxiques), ça a été une révélation très positive, mais waou...quelle claque!

Du coup, je crois que mon fils ne sait plus trop qui je suis... Je lui ait expliqué que je ne serais pus comme avant, à m'énerver pour rien, à crier (hurler même...), mais il a encore "du mal" (à prendre dans les 2 sens...), même si je lui montre bien : " R., c'est pas grave...c'est normal de faire des erreurs/bêtises..." Mais je le voit tellement en souffrance...ça me fait tellement de mal de le voir souffrir, il est très sensible, il pleur parfois lorsqu'il se trompe ou qu'il fait des bêtises, même si je lui dit que c'est pas grave... Il s'excuse de tout! Comme moi...quelle honte comme modèle...

Pfff, j'ai peur d'avoir complètement gâché l'estime qu'il a de lui... Pourtant, je lui ait toujours dit que je l'aimais, qu'il était vraiment très fort pour ceci, cela, qu'il était très intelligent, qu'il faisait de belles constructions en Legos.... Mais du coup, je crois qu'en faisant ça, j'ai tout inversé, il doit croire qu'il faut qu'il soit parfait...
Pffff....
Excusez moi pour la longueur du texte...


Naïve optimiste.
» Tout savoir sur le coaching parental et ses méthodes.

Hors ligne

 

#4  16804

Christelle Moreau
Psychanalyste, Thérapeute, psychodynamique
Avatar de ce membre Sur Facebook

Re: Annonce de séparation

a écrit:

Je lui ait expliqué que je ne serais pus comme avant, à m'énerver pour rien, à crier (hurler même...), mais il a encore "du mal"

Peut-être serait il bon de lui rappeler de temps à autres.
Voici un petit exemple très schématique afin que  vous puissiez vous approprier une méthode de déculpabilisation de l'erreur commise, bien sur , il s'agit de le comprendre et de l'adapter si il fait écho en vous :

Avant, quand j'étais mal j'aurais probablement hurler pour cette erreur mais à présent que j'ai compris que cela ne sert à rien de crier et qu'il y a d'autres façons beaucoup plus efficaces de s'exprimer, je tenais à te dire que NON, ce n'est pas grave.... Tout le monde à droit de se tromper et lorsque l'on comprend ses erreurs, cela permet d'avancer. Moi, par exemple, j'ai compris que c'était une erreur de crier et je ne le fais plus... Tu peux constater que tout le monde est à même de faire des erreurs même les plus grands et les plus vieux... L'important, c'est de les reconnaitre donc de les identifier afin de ne plus les recommencer.

Que penses tu de recommencer ton exercice afin de mieux comprendre, si tu veux je peux t'aider... Cela te dit ?

Qu'en pensez vous ?


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

#5  16805

Coralie
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: Annonce de séparation

Merci de m'avoir répondu.

Je le faisais déjà de lui expliquer que je ne serais plus comme ça... Il faut que je lui répète...c'est normal...

Pffff, je m'en veux tellement d'avoir été comme ça si vous saviez....!
Parfois encore, quand je m'énerve (pas plus tard qu'hier...), j'essaye vraiment de gérer ma colère...mais parfois, j'éclate, et je crie! (ça faisait presque 5 mois que ça n'était pas arrivé aussi fort)
Hier je l'ai disputé (crié) parce qu'il n'avait pas fait ce que je lui avait demandé (débarrasser la table), j'ai du lui dire 3 fois de le faire, à chaque fois, il ne la débarrassait pas complètement...a la fin, j'ai crié!
Mais lorsque je l'ai vu tellement mal, j'en avait les larmes aux yeux de me voir lui faire du mal ainsi... Il est parti pleurer dans sa chambre, lorsque je suis venue, je lui ait demandé (très calmement)pourquoi il ne faisait pas ce que je lui demandais. Il m'a simplement dit :"c'est que je ne savais pas comment débarrasser la table maman...je t'avais déjà vu le faire, mais je n'y arrivais pas...excuse moi"
Quelle idiote!, quand il m'a dit ça, je me suis sentie mais alors tellement nulle et méchante!
Je lui ait dit :"Ok, tu ne savais pas, et bien, ce n'est pas à toit te t'excuser, mais plutôt à moi alors... ,je t'ai demandé de faire qq chose que tu ne savais pas faire...Excuse moi R. "
Mais ça ne l'empêche pas de me dire "non, non, c'est moi maman qui m'excuse..."

a écrit:

Avant, quand j'étais mal j'aurais probablement hurler pour cette erreur mais à présent que j'ai compris que cela ne sert à rien de crier et qu'il y a d'autres façons beaucoup plus efficaces de s'exprimer, je tenais à te dire que NON, ce n'est pas grave....

Je vais lui dire encore et encore...

je sais qu'il faut que je travaille sur mon estime également, sinon, je ne lui donnerait pas un bon exemple, mais honnêtement, vous pensez qu'il y a encore moyen de lui donner une bonne image de lui, qu'il est une bonne estime de lui..? Honnêtement.

Je me rends compte que mes parents n'ont pas fait leurs "devoirs" de parents....
j'ai la haine de ça parce que je me dit que moi si j'en souffre, c'est pas grave, je suis une grande fifille, je m'en remettrais... Mais là ou j'ai mal, c'est que tout ça se répèrcute sur mon fils qui lui n'a rien demandé, et surtout ne comprends pas!!!
Je me sens ridicule à pleurer derrière mon écran en pensant à tout ça, je me dit que je suis lâche à rejeter une partie de la fautes sur mes parents...
Je voudrzis tellement que mon fils soit bien dans sa peau, pas comme moi, qu'il soit fière de lui... Lorsque je lui ait demandé si il était fière de lui, il m'a dit en haussant les épaules :"pfff, je sais pas..."
Merde, quand j'entends ça, je me dit "bravo Coralie, qu'elle mère formidable tu fais...tu te rends compte que tu ne sais même pas rendre ton fils fière de lui....!"


Naïve optimiste.

Hors ligne

 

#6  16806

Christelle Moreau
Psychanalyste, Thérapeute, psychodynamique
Avatar de ce membre Sur Facebook

Re: Annonce de séparation

a écrit:

je sais qu'il faut que je travaille sur mon estime également, sinon, je ne lui donnerait pas un bon exemple, mais honnêtement, vous pensez qu'il y a encore moyen de lui donner une bonne image de lui, qu'il est une bonne estime de lui..? Honnêtement

Je reçois des gens à mon cabinet qui frôlent la cinquantaine et qui travaillent AUSSI leur bonnes estime et image d'eux... Il n'y pas d'âge limite au bien être, toutes les bonnes "choses" sont à prendre...

a écrit:

si j'en souffre, c'est pas grave, je suis une grande fifille, je m'en remettrais...

et vous comptez attendre toute votre vie pour "vous en remettre" en vous regardant agir sans tenter de remédier à cette souffrance ?
Bref, en VOUS constatant en VOUS subissant ?
Ne pensez vous que nous n'avons qu'une vie, peut-être serait il bon d'en prendre conscience et de récupérer votre JE tout entier... Qu'en pensez vous  ?
Culpabilité ...quand tu nous tiens... Et si vous vous autorisiez à lâcher prise en compagnie d'un  psychanalyste cette fois ci...et pas sur une forum...
Bon courage à vous.


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

publicité

#7  16807

Coralie
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: Annonce de séparation

Oui madame...(rires)

Vous connaissez un bon psychanalyste sur le 04?


Naïve optimiste.
» Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook depuis notre page fan !

Hors ligne

 

#8  16809

Coralie
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: Annonce de séparation

Au fait, pourquoi un psychanalyste plutôt qu'un psychothérapeute ou psychologue ou psychiatre ? C'est que je ne sais pas trop la différence...
Merci


Naïve optimiste.
» Approfondir un thème ? Utilisez le mur des tags !

Hors ligne

 

#9  16812

Christelle Moreau
Psychanalyste, Thérapeute, psychodynamique
Avatar de ce membre Sur Facebook

Re: Annonce de séparation

Pour ça :

a écrit:

Je me rends compte que mes parents n'ont pas fait leurs "devoirs" de parents....
j'ai la haine de ça parce que je me dit que moi si j'en souffre, c'est pas grave, je suis une grande fifille, je m'en remettrais...

Et puis aussi pour ça :

a écrit:

Mais là ou j'ai mal, c'est que tout ça se répèrcute sur mon fils qui lui n'a rien demandé, et surtout ne comprends pas!!!

Pour information :

Le psychiatre est d'abord un médecin spécialisé en psychiatrie, qui est préparé à traiter des maladies mentales sérieuses.

Le psychologue et le psychothérapeute sont à même d'intervenir sur des problèmes d'ordre psychologique de tous genres :
- ordre personnel,
- sentiment de dépression, troubles de personnalité ou d'
- problème de communication
- problèmes de couple
- Mais aussi sur les problèmes de relation entre parent et enfant
- et même dans les problèmes liés à un environnement de travail
La psychologie tente et espère modifier les structures de la personnalité. Quelqu'en soit la technique employée et la spécialisation du thérapeute.
Alors, il s'agit de nommer les plus couramment employées  ( car je serais bien incapable de vous en donner la liste ) :
cognitive behaviorale ou humaniste ou encore psychodynamique, l'approche très connue nommée systémique et je vais m'arrêter là car il y  en a beaucoup.
Le psychologue est plus qualifié que le psychothérapeute mais le psychothérapeute lui, à fait obligatoirement un travail sur lui ce qui n'est pas forcement le cas du psychologue ni du psychiatre d'ailleurs.

Alors, me direz vous, pourquoi vous aiguiller vers un psychanalyste plutôt que qu'un psychologue ou psychothérapeute, tout simplement parce que vous avez identifié le problème, parce que vous avez déjà fait un travail relationnel sur vous et que vous sentez que ce qui vous fait mal, ne vient pas de l'instant présent ni d'un trop plein immédiat, mais bel et bien de votre construction psychique. Bref, de votre toute petite enfance.

Avant de conclure je tiens à ajouter que le psychologue et le psychiatre peuvent être aussi psychanalyste smile

Mon "aiguillage" n'est pas un absolu, c'est un de vos possibles, à présent, à vous de voir. Et le mieux serait d'en parler de vive voie avec un ou plusieurs thérapeutes de votre choix.

Prenez votre temps et choisissez le bon.
Bonne suite


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

#10  16813

Christelle Moreau
Psychanalyste, Thérapeute, psychodynamique
Avatar de ce membre Sur Facebook

Re: Annonce de séparation

Avez vous regardé dans l'annuaire ?
http://www.psychanalyse-en-ligne.org/annuaire
Où habitez vous ?


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

#11  16814

Coralie
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: Annonce de séparation

J'habite près de Manosque. oui, j'ai regardé dans l'annuaire (papier), j'ai trouvé des psychanalystes, je me suis dit "autant elles connaît un super psychanalyste"...
mais bon, vous allez en trouver un bien, je vais peut être pas accrocher (et vice versa...)
Au fait, une autre petite question, j'entends parler de "transfert", mais qu'est ce que c'est au juste ?


Naïve optimiste.

Hors ligne

 

#12  16816

Christelle Moreau
Psychanalyste, Thérapeute, psychodynamique
Avatar de ce membre Sur Facebook

Re: Annonce de séparation

Voici un livre incontournable pour bien comprendre le mécanisme :
http://www.psychanalyse-en-ligne.org/li … crits.html
excellente lecture


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

#13  16818

Coralie
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: Annonce de séparation

Merci beaucoup!
Bon, ben je vous dit pas "A bientôt" parce que j'espère pouvoir aller de l'avant sans vous, mais bon, vu qu'on ne sait jamais, je vous dit plutôt "salut"
Merci beaucoup, allez, je vous fait une bise va!


Naïve optimiste.

Hors ligne

 

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2018 Buzzistic | contacts

  • haut de page